Restez connectés avec nous
Mbappé Gagner, c’est toujours une sensation particulière, une fierté...On est très heureux

Club

Mbappé « Gagner, c’est toujours une sensation particulière, une fierté…On est très heureux »

Kylian Mbappé, attaquant de 19 ans du Paris Saint-Germain, s’est confié sur le site officiel du club à quelques semaines de la fin de sa première saison à Paris. Il commence à évoquer les titres déjà pris, la Coupe de la Ligue et la Ligue 1, sans oublier qu’il reste la Coupe de France à remporter.

« Gagner, c’est toujours une sensation particulière, une fierté ! C’est pour cela que l’on travaille toute l’année. En France, tout le monde nous donne gagnant d’avance, mais le football n’est pas si simple. Il faut batailler pour ne pas être déçu en fin de saison. Aujourd’hui on est très heureux de ce que l’on a réussi à faire sur la scène nationale, mais il nous reste encore une compétition à aller chercher. On va donc aborder cette finale avec beaucoup de sérieux, car la Coupe de France nous tient à cœur. »

Le PSG a de bien plus gros moyens financiers que le reste de la Ligue 1 et a « donc » un effectif de plus haut niveau. De quoi être favori, bien sûr. Mais cela ne veut pas dire que les victoires sont faciles à obtenir. Il faut travailler très sérieusement et se donner à fond sur le terrain. On a déjà vu ces dernières années que les Parisiens peuvent être en difficulté s’ils ne sont pas parfaitement concentrés et déterminés. Les trophées viennent récompenser ces efforts.

On espère que Mbappé et ses coéquipiers feront ce qu’il faut pour soulever la Coupe de France. Contre Les Herbiers, club de National, cela semble certes plus facile. Mais il faut toujours se méfier de l’envie de l’adversaire et ce match ne sera gagné qu’en le jouant très sérieusement.

« ça permet d’élargir sa palette, et de devenir un joueur plus complet. C’est positif. »

Le jeune attaquant revient ensuite sur cette première saison dans la capitale d’un point de vue personnel.

« Oui clairement. Ce sont deux mondes différents, aussi bien sur qu’en dehors du terrain. Sur le plan footballistique Monaco et Paris ont deux styles de jeu différents. À Monaco, on attendait la moindre faute de l’adversaire pour les punir en attaque rapide. À Paris l’adversaire vous attend, donc c’est à vous de créer des brèches, vous avez moins de longues courses à faire. Ce sont des courses courtes mais intenses, sur des petits pas, des changements de direction. C’est différent, mais ça permet d’élargir sa palette, et de devenir un joueur plus complet. C’est positif.

Mon bilan personnel ?

Dans une saison il y a des hauts et des bas. Des périodes où tu es bien, des périodes où tu es moins bien. Mais tant que tu suis ta ligne de conduite et que tu travailles, à la fin il y a toujours de belles choses qui arrivent. On a gagné plusieurs titres, il nous reste la Coupe de France, et après ça je l’espère une Coupe du Monde, donc ça peut être une année fantastique. »

En arrivant à Paris, Mbappé a dû s’adapter à un tout autre contexte pour jouer au football. C’est une autre pression et d’autres besoins en matchs. Il y a beaucoup moins d’équipes qui osent jouer haut contre Paris. Ce qui limite un peu la qualité de vitesse de l’international français. Mais il a appris à bien l’utiliser et se créer des passages dans les blocs resserrés. A seulement 19 ans, Mbappé a su travailler pour s’améliorer et devenir un joueur plus complet.

Difficile aujourd’hui de voir comment il faut défenseur sur lui pour l’empêcher de s’exprimer. Après une première saison déjà très convaincante, on peut s’attendre à ce qu’il fasse de mieux en mieux au fil des années à venir. De quoi s’attendre à de très grandes choses au PSG.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club