Restez connectés avec nous
Selon Ménès, Blanc "n'est pas si nul"

Club

Ménès aime le mercato parisien

« Si j’avais eu le choix, j’aurais pris exactement les mêmes que Leonardo. Bisevac à 3 M€ et à moins de 200 000 euros de salaire, le club de la capitale aurait eu tort de s’en priver. Quant à Matuidi et Ménez, deux internationaux français confirmés mais encore en devenir, ça aussi je trouve que c’est très intelligent. En réalité, le PSG est encore dans une situation transitoire. Paris a désormais beaucoup d’argent, mais Paris ne jouera pas la Ligue des Champions. Et sans LDC, vous ne pouvez pas attirer de grosses pointures. En revanche, vous pouvez recruter du franco-français haut de gamme pour atteindre votre objectif premier : retrouver au plus vite cette Ligue des Champions si lucrative et si importante pour pouvoir recruter du très lourd. J’y vois trois avantages majeurs : d’abord, l’argent des transferts est ré-injecté sur le marché français. On parle là d’un montant avoisinant les 23 M€ (Gameiro+Matuidi+Bisevac) qui va rester dans l’hexagone. Ensuite, cela permet de garder en L1 des joueurs qui avaient de belles opportunités à l’étranger (Gameiro et Matuidi) ou d’en faire revenir un qui aurait très bien pu y rester (Ménez). Enfin et contre toute attente, le staff parisien (Leonardo-Kombouaré-Roche) semble travailler en parfaite harmonie. Matuidi et Bisevac, cibles de Kombouaré et de Roche, ont été validées par le manager brésilien, qui est lui-même resté inflexible sur le transfert de Taraabt, qui ne présentait aucune garantie sérieuse (une bonne saison en D2 anglaise) au prix que voulait QPR. Au final, Paris s’est offert le luxe de ne pas surpayer ses recrues et de renforcer considérablement son effectif. Et il paraît que le meilleur est à venir. A ce sujet, je trouve que prendre Ganso à 40 M€ serait une belle erreur. Pastore me paraît plus « abouti » mais à ce prix, ce serait aussi un énorme risque. Au passage, je m’étonne que personne ne semble s’émouvoir des sommes annoncées pour ces deux joueurs alors que je me souviens des cris d’orfraie poussés par certains l’an passé quand l’OL avait payé Gourcuff 22 M€. Certains d’entre vous avaient parlé à l’époque d’un « braquage à main armée » pour un joueur qui avait pourtant prouvé qu’il pouvait mener une équipe au titre de champion de France avec Bordeaux. Bref, toujours est-il que le PSG s’annonce à la fois comme l’une des attractions de la saison mais surtout comme l’un des favoris objectifs pour le podium et même pour le titre. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Club