Restez connectés avec nous
Ménès défend le PSG et désigne les autres clubs coupables du manque d'intérêt de la Ligue 1

Club

Ménès : « Leonardo a pété un câble »

Après le match nul entre Montpellier et le PSG, Pierre Ménès a livré son analyse de la rencontre et s’est exprimé sur la colère de Leonardo.

« Leonardo a pété un câble comme on ne l’avais jamais vu. Ca fait un an et demi qu’il est au PSG et il a toujours été impeccable. Mais ce soir (dimanche), il a fondu un plomb sur l’expulsion de Sakho. Il n’y a pas à hurler au scandale sur cette expulsion mais si on voit cela avec un oeil plus parisien, on peut aussi estimer que Charbonnier fait faute lorsqu’il va prendre la balle à Sakho et que les deux joueurs se prennent par le maillot et par le bras. Mais c’est fait de façon plus franche, plus visible par Sakho, ce qui a peut-être conditionné la décision de Mr Turpin. Par la suite, Paris a plutôt bien géré le match à dix contre onze, avec le choix d’enlever Hoarau et de faire entrer Alex tout de suite. Ils ont aussi été aidés par des Montpelliérains complètement déboussolés par cette supériorité numérique. Il y a eu ensuite le but magnifique de Maxwell qui a donné longtemps l’avantage au PSG. Mais le PSG est une équipe qui joue tellement bas et qui cherche toujours à relancer très proprement très près de son but pour organiser des contre-attaques que derrière, on s’expose à des mauvaises passes, comme celle de Verratti à Sakho sur l’expulsion et la perte de balle de Matuidi qui entraîne l’égalisation de Cabella. Il n’empêche que c’est quand même Paris qui a eu les meilleures occasions dans ce match, tout ça sous la baguette d’un Jérémy Ménez absolument remarquable. Il n’y a pas grand chose à regretter sur ce match. Le constat qu’il faut faire, c’est qu’après 12 journées, le grand PSG, qui a recruté Ibrahimovic, Thiago Silva, Lavezzi, qui a un effectif et une profondeur de banc qu’aucune autre équipe de Ligue 1 peut se targuer d’avoir, n’a fait la différence contre personne. Si l’Olympico (OM-OL, qui se jouera le 28 novembre, ndlr) avait eu lieu, Paris ne serait même pas leader. Je pense que c’est aussi ça qui énerve Leonardo et qui lui fait perdre son flegme brasilo-britannique habituel », a estimé le consultant du Canal Football Club sur son blog.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club