Restez connectés avec nous
Mènes confirme: Di Maria au PSG «c’est une mauvaise idée»

Autour du PSG

Ménès : « Un match très spectaculaire »

Pierre Ménès, chroniqueur pour le Canal Football Club, s’était montré plutôt critique envers les Parisiens ces dernières semaines. Et au terme d’un VA-PSG jugé de « très spectaculaire », le journaliste a vu un bon PSG, surtout offensivement.

« C’est assez curieux de vivre une soirée électorale comme celle-ci, sans rien voir ni même pouvoir suivre l’évolution du score. Un manque compensé par ce VA-PSG très spectaculaire émaillé de 7 buts. Le téléspectateur neutre – ou pas d’ailleurs – a dû prendre beaucoup de plaisir devant son écran. Un match que Paris a entamé de façon catastrophique, en jouant trop bas et en laissant les Nordistes prendre rapidement l’avantage. Dès la 8e minute, il y a ce but chanceux avec cette frappe d’Aboubacar déviée par Alex puis, dans la foulée, celui de Gomis suite à une frappe du même Aboubacar entre les jambes du même Alex. A ce moment-là, on se disait dans la loge du CFC que le PSG était vraiment incorrigible et qu’il serait même incapable de garder sa seconde place jusqu’au bout. Mais ce moment, c’est aussi celui qu’on choisi les stars offensives du PSG pour prendre les choses en main. Ils ont été bien aidés par le capitaine de VA, Rudy Mater, qui a vécu un cauchemar intégral puisque tout est passé de son côté, avec pour commencer cette énorme erreur de relance qui a permis à Ménez de distiller ce petit ballon piqué vers Nene pour la réduction du score. Un but trop rapide pour VA, qui a laissé ensuite trop d’espaces au trio infernal, qui a pour une fois réussi à se faire des passes, à jouer ensemble. Menez a régulièrement déchiré la défense nordiste et termine avec un but et une passe décisive, Nene avec deux passes et un but et Pastore a sans doute fait son meilleur match sous le maillot du PSG. Il a défendu, a eu très peu de déchet dans son jeu et a démontré une qualité de passe hors norme. En fait on a vu le Pastore qu’on pouvait attendre avant son arrivée : moins buteur et plus passeur. Le but de Cohade a permis aux Valenciennois d’y croire pendant 10 minutes, mais Paris a tenu bon jusqu’au bout. Sur ce match, j’ai un peu retrouvé le PSG de la première partie de saison : très bon offensivement, mais assez fébrile derrière. Quoi qu’il en soit, l’équipe d’Ancelotti reprend la première place à Montpellier grâce à une meilleure attaque en attendant le match des Héraultais, demain à Rennes. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG