Club

Ménès : « Un PSG une fois de plus décevant »

Ménès défend le PSG et désigne les autres clubs coupables du manque d'intérêt de la Ligue 1
Publie le 28/01/2013 a 10:23



  • Pierre Ménès a livré son analyse de victoire du PSG hier soir face au LOSC. Le journaliste sportif n’a, sans surprise, pas du tout apprécié la prestation des Parisiens, que ce soit collectivement et individuellement.

    « Evidemment, la principale info de ce dimanche, c’est que le PSG a repris la tête du championnat après sa victoire devant Lille. Honnêtement, je pensais que les Parisiens sortiraient un gros match face au LOSC. D’abord, parce que j’étais resté sous le charme de leur prestation en Coupe contre Toulouse, et puis parce que les Nordistes ne sont pas franchement fringants ces derniers temps. Et c’est tout l’inverse qui est arrivé. Lille a été très bon, après 20 minutes difficiles pendant lesquelles le pressing parisien était total. Le LOSC a su ensuite desserrer l’étau, trouver des espaces et se procurer quelques situations intéressantes, avec en point d’orgue en fin de première mi-temps ce but injustement refusé à Rodelin sur un corner de Payet. Alors vous me connaissez, je ne me gêne jamais pour stigmatiser les erreurs de nos amis en noir. Mais il y a erreur d’arbitrage et erreur d’arbitrage. En l’espèce, si tu te mets à la place du juge de touche, tu vois qu’il est focalisé sur ce qui se passe devant le but, de la tête de Rodelin à ce qu’il peut imaginer être une déviation de Roux. Du coup, il en oublie le premier plan et ne fait pas attention à Maxwell devant lui. C’est évidemment une faute d’arbitrage, mais disons que celle-ci m’inspire moins d’agacement que d’autres, compte tenu de la double difficulté à laquelle est confronté l’assesseur de monsieur Fautrel. Maintenant, il n’en demeure pas moins que ça a faussé la suite du match et, in fine, le résultat. D’autant plus que le PSG a continué à s’engluer par la suite, pour diverses raisons. D’abord parce que Thiago Motta, le meilleur pourvoyeur de ballons offensifs jusque-là, est sorti après s’être blessé à la cuisse – pour changer. Ensuite, parce que Lucas, s’il a évidemment de la classe, a peu pesé sur le jeu et risque maintenant de connaître un contrecoup sur le plan physique lors des prochains matchs, après avoir coupé pendant un mois. Le jeune Brésilien fait de bonnes choses, mais il a une tendance à toujours repiquer vers l’axe qui est problématique. Et puis il faut reconnaître enfin que pour le moment, Ibra n’est que l’ombre du Zlatan des six derniers mois. Hormis un tir sur le poteau, le Suédois n’a quasiment rien fait et est clairement loin de sa meilleure forme. Parfois, il marche. Là, il se traîne…Après le repos, les Lillois se sont encore montrés dangereux, avec un ou deux coups mal conclus (mais frappe, Balmont !) et le poteau de De Melo. Le LOSC peut clairement nourrir des regrets sur ce match. Moi qui insistais la semaine dernière sur la miraculeuse victoire de l’OM devant Montpellier, dans le genre celle de Paris n’est pas mal non plus. Prendre 7 point en 3 matchs depuis la reprise avec une telle qualité de jeu (cf. Ajaccio et Bordeaux) et en n’ayant finalement marqué qu’un seul but, ça relève du prodige pour un PSG que j’ai trouvé une fois de plus décevant. En réalité, le PSG a inscrit deux buts lors de ces trois matchs, mais celui inscrit face à Lille ne peut pas vraiment être mis au crédit des Parisiens. Suite à une passe d’un Pastore auteur d’une excellente rentrée – pourquoi était-il sur le banc après son très bon match face à Toulouse ? –, Lavezzi a envoyé un centre sur lequel Elana s’est troué, alors qu’il est à hauteur idéale et qu’il n’est pas en totale extension. Un ballon mollement repoussé sur le torse de Chedjou qui offre un beau CSC sur un plateau aux Parisiens… Une faute de main assez comparable à celle de Mandanda samedi à Rennes… », a écrit le consultant du CFC sur son blog.

    Publie le 28/01/2013 a 10:23

    Ménès : « Un PSG une fois de plus décevant »

    Pierre Ménès a livré son analyse de victoire du PSG hier soir face au LOSC. Le journaliste sportif n’a, sans surprise, pas du tout apprécié la prestation des Parisiens, que ce soit collectivement et individuellement.

    « Evidemment, la principale info de ce dimanche, c’est que le PSG a repris la tête du championnat après sa victoire devant Lille. Honnêtement, je pensais que les Parisiens sortiraient un gros match face au LOSC. D’abord, parce que j’étais resté sous le charme de leur prestation en Coupe contre Toulouse, et puis parce que les Nordistes ne sont pas franchement fringants ces derniers temps. Et c’est tout l’inverse qui est arrivé. Lille a été très bon, après 20 minutes difficiles pendant lesquelles le pressing parisien était total. Le LOSC a su ensuite desserrer l’étau, trouver des espaces et se procurer quelques situations intéressantes, avec en point d’orgue en fin de première mi-temps ce but injustement refusé à Rodelin sur un corner de Payet. Alors vous me connaissez, je ne me gêne jamais pour stigmatiser les erreurs de nos amis en noir. Mais il y a erreur d’arbitrage et erreur d’arbitrage. En l’espèce, si tu te mets à la place du juge de touche, tu vois qu’il est focalisé sur ce qui se passe devant le but, de la tête de Rodelin à ce qu’il peut imaginer être une déviation de Roux. Du coup, il en oublie le premier plan et ne fait pas attention à Maxwell devant lui. C’est évidemment une faute d’arbitrage, mais disons que celle-ci m’inspire moins d’agacement que d’autres, compte tenu de la double difficulté à laquelle est confronté l’assesseur de monsieur Fautrel. Maintenant, il n’en demeure pas moins que ça a faussé la suite du match et, in fine, le résultat. D’autant plus que le PSG a continué à s’engluer par la suite, pour diverses raisons. D’abord parce que Thiago Motta, le meilleur pourvoyeur de ballons offensifs jusque-là, est sorti après s’être blessé à la cuisse – pour changer. Ensuite, parce que Lucas, s’il a évidemment de la classe, a peu pesé sur le jeu et risque maintenant de connaître un contrecoup sur le plan physique lors des prochains matchs, après avoir coupé pendant un mois. Le jeune Brésilien fait de bonnes choses, mais il a une tendance à toujours repiquer vers l’axe qui est problématique. Et puis il faut reconnaître enfin que pour le moment, Ibra n’est que l’ombre du Zlatan des six derniers mois. Hormis un tir sur le poteau, le Suédois n’a quasiment rien fait et est clairement loin de sa meilleure forme. Parfois, il marche. Là, il se traîne…Après le repos, les Lillois se sont encore montrés dangereux, avec un ou deux coups mal conclus (mais frappe, Balmont !) et le poteau de De Melo. Le LOSC peut clairement nourrir des regrets sur ce match. Moi qui insistais la semaine dernière sur la miraculeuse victoire de l’OM devant Montpellier, dans le genre celle de Paris n’est pas mal non plus. Prendre 7 point en 3 matchs depuis la reprise avec une telle qualité de jeu (cf. Ajaccio et Bordeaux) et en n’ayant finalement marqué qu’un seul but, ça relève du prodige pour un PSG que j’ai trouvé une fois de plus décevant. En réalité, le PSG a inscrit deux buts lors de ces trois matchs, mais celui inscrit face à Lille ne peut pas vraiment être mis au crédit des Parisiens. Suite à une passe d’un Pastore auteur d’une excellente rentrée – pourquoi était-il sur le banc après son très bon match face à Toulouse ? –, Lavezzi a envoyé un centre sur lequel Elana s’est troué, alors qu’il est à hauteur idéale et qu’il n’est pas en totale extension. Un ballon mollement repoussé sur le torse de Chedjou qui offre un beau CSC sur un plateau aux Parisiens… Une faute de main assez comparable à celle de Mandanda samedi à Rennes… », a écrit le consultant du CFC sur son blog.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • footcrix

      Tous les matchs ne se ressemble pas. « Encore une fois déçu du PSG » ça m’a bien fait rire ça. On coierait presque que le PSG, l’équipe dont tout le monde avait peur au mois de décembre n’a enchainer que des match médiocre. Bref au moins ça fait 9 victoires sur les 10 derniers matchs. Ce qui me gave c’est toujours voir noir ou blanc avec les différents éléments du PSG. Mais je me rassure quelque part puisque semaine prochaine, pourrait être tout autre.

    • psg77300

      Pour ce qu’il avance sur Paris je suis quasi complètement d’accord, et sur motta j’imagine que je dois délirer comme lui pour lui délivrer une des meilleurs note du match, alors qu’un peu partout ici on lui donne pas plus de 4 ou 5.
      Motta a été la pièce maîtresse du jeu hier, qui nous a évité la catastrophe en comblant l’absence de pastore.
      On pouvait s’agacer lorsque lavezzi ou Lucas tentaient de prendre le jeu à leurs comptes si bas et peinaient à distribuer les ballons alors que motta le faisait très bien quand on passait par lui.
      À chaques ballons touchés, le jeu repartait dans le bon sens, était plus limpide, plus aéré, plus cohérent, enfin jusqu’à sa blessure.
      Puis bien heureusement, pastore avait fait son entrée pour à son tour prendre essayer de prendre le jeu a son compte mais une ligne plus haut et un peu tard à mon goût car verratti n’en a pas encore les épaules pour l’assumer seul.

      Seule la victoire est a retenir hier et notre cage inviolée avec un coup de pouce de l’arbitrage et de notre ligne de défense.

      • Pastore15

        Complètement ok sur Motta. Je suis de ceux qui trouve que de toute façon, si tu ne regardes pas vraiment ce que fais Motta, tu le vois pas forcément son grand match, c’est un peu le travail de l’ombre, et moi, c’est ce que j’aime.

        • psg77300

          C’est exactement ça, il faut apprécier la construction pour remarquer ce détail

      • atshua

        Le plus important,c’est la victoire si vous ne gagnez pas vous vous retrouvez dernier comme Nancy.Imagines toi qu’on perd ce match,on aurait eu 42 points mais là on en a 45,ça chance tout.

        • psg77300

          C’est clair, on verra les détails plus tard lol

    • Amadeus38

      Est ce possible de produire du beau jeu avec Ibra dans le onze ?

      • psg77300

        Oui avec l’intelligence de jeu de pastore qui sait utiliser les espaces libres sur d’autres joueurs quand ibra attire plus d’un défenseur autour de lui.

    • Wodan93

      Belle analyse mon gros loulou:)

      Tu aurai pu faire plus court du genre:
      Paris devais gagner et paris l’a fait paris est premier et paris le restera.

      • LauPSG

        il aurait aussi pu dire: 0 attaque placée, 0 action offensive construite. ;)

        • Wodan93

          Oui ca aurai ete plus proche de la verite mdrrr

    • Pierrot t’as vu ton match et pour une X tu tapes pas trop fort ,alors qu’il y a à dire !!! Enfin je résume euphorique le mercredi !!! Merdique le dimanche !!! On joue Quoi en semaine ??? Je signe de suite !!!

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - La liste des premiers et deuxièmes de groupes avec les adversaires possibles du PSG

    LDC – La liste des premiers et deuxièmes de groupes avec les adversaires possibles du PSG

    LDC

    Ce soir ce sont joués les derniers matchs de la phase de groupes de la Ligue ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/Nice - Clément Turpin sera l'arbitre de la rencontre, 6 buts ou 0 pour les Parisiens?"
    4 hours ago
    Sylvain La publié un new post."LDC - Chambreur, Özil remercie Lugogorets pour la première place d'Arsenal"
    4 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Ménès : « Un PSG une fois de plus décevant »

    Ménès défend le PSG et désigne les autres clubs coupables du manque d'intérêt de la Ligue 1 <Club , Ligue 1 , Médias

    Pierre Ménès a livré son analyse de victoire du PSG hier soir face au LOSC. Le journaliste sportif n’a, sans surprise, pas du tout apprécié la prestation des Parisiens, que ce soit collectivement et individuellement.

    « Evidemment, la principale info de ce dimanche, c’est que le PSG a repris la tête du championnat après sa victoire devant Lille. Honnêtement, je pensais que les Parisiens sortiraient un gros match face au LOSC. D’abord, parce que j’étais resté sous le charme de leur prestation en Coupe contre Toulouse, et puis parce que les Nordistes ne sont pas franchement fringants ces derniers temps. Et c’est tout l’inverse qui est arrivé. Lille a été très bon, après 20 minutes difficiles pendant lesquelles le pressing parisien était total. Le LOSC a su ensuite desserrer l’étau, trouver des espaces et se procurer quelques situations intéressantes, avec en point d’orgue en fin de première mi-temps ce but injustement refusé à Rodelin sur un corner de Payet. Alors vous me connaissez, je ne me gêne jamais pour stigmatiser les erreurs de nos amis en noir. Mais il y a erreur d’arbitrage et erreur d’arbitrage. En l’espèce, si tu te mets à la place du juge de touche, tu vois qu’il est focalisé sur ce qui se passe devant le but, de la tête de Rodelin à ce qu’il peut imaginer être une déviation de Roux. Du coup, il en oublie le premier plan et ne fait pas attention à Maxwell devant lui. C’est évidemment une faute d’arbitrage, mais disons que celle-ci m’inspire moins d’agacement que d’autres, compte tenu de la double difficulté à laquelle est confronté l’assesseur de monsieur Fautrel. Maintenant, il n’en demeure pas moins que ça a faussé la suite du match et, in fine, le résultat. D’autant plus que le PSG a continué à s’engluer par la suite, pour diverses raisons. D’abord parce que Thiago Motta, le meilleur pourvoyeur de ballons offensifs jusque-là, est sorti après s’être blessé à la cuisse – pour changer. Ensuite, parce que Lucas, s’il a évidemment de la classe, a peu pesé sur le jeu et risque maintenant de connaître un contrecoup sur le plan physique lors des prochains matchs, après avoir coupé pendant un mois. Le jeune Brésilien fait de bonnes choses, mais il a une tendance à toujours repiquer vers l’axe qui est problématique. Et puis il faut reconnaître enfin que pour le moment, Ibra n’est que l’ombre du Zlatan des six derniers mois. Hormis un tir sur le poteau, le Suédois n’a quasiment rien fait et est clairement loin de sa meilleure forme. Parfois, il marche. Là, il se traîne…Après le repos, les Lillois se sont encore montrés dangereux, avec un ou deux coups mal conclus (mais frappe, Balmont !) et le poteau de De Melo. Le LOSC peut clairement nourrir des regrets sur ce match. Moi qui insistais la semaine dernière sur la miraculeuse victoire de l’OM devant Montpellier, dans le genre celle de Paris n’est pas mal non plus. Prendre 7 point en 3 matchs depuis la reprise avec une telle qualité de jeu (cf. Ajaccio et Bordeaux) et en n’ayant finalement marqué qu’un seul but, ça relève du prodige pour un PSG que j’ai trouvé une fois de plus décevant. En réalité, le PSG a inscrit deux buts lors de ces trois matchs, mais celui inscrit face à Lille ne peut pas vraiment être mis au crédit des Parisiens. Suite à une passe d’un Pastore auteur d’une excellente rentrée – pourquoi était-il sur le banc après son très bon match face à Toulouse ? –, Lavezzi a envoyé un centre sur lequel Elana s’est troué, alors qu’il est à hauteur idéale et qu’il n’est pas en totale extension. Un ballon mollement repoussé sur le torse de Chedjou qui offre un beau CSC sur un plateau aux Parisiens… Une faute de main assez comparable à celle de Mandanda samedi à Rennes… », a écrit le consultant du CFC sur son blog.

    By
    @
    OTER ?>