Restez connectés avec nous
Pierre Ménès "le PSG a atomisé Toulouse au Parc", Cavani n'a réussi "que le contrôle anti-dopage"

Club

Ménès : « Une charnière cataclysmique »

Dans un nouveau billet d’humeur, Pierre Ménès dresse le bilan de la première journée de Ligue 1, avant le match de clôture qui opposera Reims à l’OM ce soir (21h).

Sans grande surprise, la quasi-totalité de son article est consacrée au PSG. Le journaliste n’a pas hésité à pointer du doigt les faiblesses de la charnière centrale parisienne. « La première mi-temps a furieusement ressemblé à celle du PSG-Lorient de l’an passé à la même époque, à ceci près qu’hier soir, les Merlus ont marqué à deux reprises. Il y a d’abord eu ce CSC malheureux de Maxwell et surtout beaucoup, beaucoup d’erreurs défensives de la part d’une charnière parisienne cataclysmique de bout en bout. Sakho a l’air totalement perdu et il faudra dire un jour à Alex que c’est compliqué de défendre tout le temps à 5 mètres des attaquants. Des largesses dont Aliadière a bien profité juste avant la pause pour plonger Paris dans une bien fâcheuse posture », a-t-il écrit sur son blog. Avec l’arrivée de Thiago Silva, l’un des deux défenseurs centraux qui a débuté le match d’hier perdra cette place de titulaire.

Pierre Ménès constate ensuite que la deuxième période a été synonyme de rébellion pour les Rouge et Bleu. « Après le repos, changement de décor total ! Ce n’est pas tant que Lorient a baissé de pied. C’est surtout le PSG qui a passé la vitesse supérieure, avec le début du « show Ibra » : deux buts, une volée sur le poteau. Ajoutez à cela les occasions énormes de Lavezzi et de Gameiro, le but refusé à Chantome et un second péno probablement oublié pour une faute sur Ménez… Bref, Paris aurait pu en mettre 6 en seconde période. Alors au final, le résultat est évidemment mauvais. Mais la seconde mi-temps très intéressante de l’équipe d’Ancelotti laisse présager des jours meilleurs pour l’ultra-favori du championnat », conclut le journaliste de Canal+, refusant de tirer la sonnette d’alarme après ce décevant résultat nul face aux Merlus (2-2).

Derniers articles

Autres articles présents dans Club