Club

Ménès : « Valence s’est fait détruire par Paris »

Ménès défend le PSG et désigne les autres clubs coupables du manque d'intérêt de la Ligue 1
Publie le 13/02/2013 a 09:51



  • Comme tout le monde, Pierre Ménès a été impressionné par la prestation offerte par le PSG, hier soir à Valence. Le journaliste sportif, qui trouve l’expulsion d’Ibrahimovic sévère, a vu l’équipe parisienne écraser son adversaire espagnol.

    « Il ne faut pas s’y tromper : toutes les équipes ayant des ambitions en Ligue des Champions ont regardé le match du PSG, hier soir. Et ils ont sûrement – malgré les trois dernières minutes – éteint leur poste avec un sentiment d’inquiétude et de vigilance. Parce que gagner à Valence n’est pas donné à tout le monde déjà, mais surtout parce que cette victoire 2-1 est extrêmement flatteuse pour Valence, qui s’est fait détruire pendant 89 minutes par Paris et ce à tous les niveaux. A part les arrêts de jeu, le seul reproche qu’on puisse faire au PSG, c’est de ne pas avoir marqué de but supplémentaire en deuxième période. Entre les deux grosses occases de Lavezzi, le duel perdu par Ibrahimovic sur la talonnade de Chantome et le but du même Chantome injustement refusé, il y avait pourtant de quoi. En parlant de ce but refusé, si beaucoup de gens notent avec une application sans faille les décisions arbitrales en faveur du PSG, ils ne pourront pas dire que l’arbitrage était favorable au club parisien hier soir. Pour le reste, la première mi-temps a été parfaite, malgré une possession de balle très réduite. Comme quoi, comme je le dis souvent les statistiques en foot c’est sympa, mais ça ne veut pas dire grand chose, parfois. Une première période illuminée par le talent d’une pépite, d’une véritable petite merveille. Ce Lucas confirme les qualités qu’on lui connaissait au Brésil : grosse capacité d’accélération, dribbles inspirés, belle frappe de balle (son tir sur le poteau…). Mais on découvre son apport défensif, qui n’est inintéressant du tout. Et puis les deux Argentins ont été très bons aussi. Lavezzi a été vraiment infernal, avec un premier but magnifique. Le gardien n’est pas très doué mais le ballon file à une telle vitesse… Et puis on dit parfois qu’un joueur n’est plus que l’ombre de lui-même : pour Pastore, on pourrait a contrario dire qu’il est le soleil de l’ombre qu’il était. Quel travail défensif, quel pressing et quel but ! Un but important qui amenait le PSG à la pause 2-0, le tout en ayant vu un régal de football par moment. Après le repos, la domination parisienne ne s’est pas démentie et le PSG aurait dû marquer un, deux voire trois buts de plus, ce qui aurait fait du retour un simple match amical. Du coup, le but de Rami dans les arrêts de jeu sur une faute de marquage un peu générale de la défense parisienne permet de garder un semblant de suspense. Je dis bien « un semblant ». Car il faudra que Valence gagne avec deux buts d’écart au retour, ce qui est tout de même une probabilité assez mince. Reste l’expulsion d’Ibrahimovic, que pour ma part je trouve extrêmement sévère. Cette semelle valait un jaune. Mais des comme ça, j’en vois dix par match. Alors voilà, Ibra paye là sa réputation et son aura mais je pense que l’UEFA ne lui mettra pas plus d’un match. Deux à la limite, mais pas plus. S’il n’en prend qu’un, ça lui permettra de se reposer et de faire jouer Gameiro. Mais encore une fois, il ne faut pas s’y tromper, le PSG a frappé un grand coup aux yeux de l’Europe entière. Parce que c’était Valence en face. Je sais bien que les anti-parisiens notoires vont nous dire que ce n’était « que » Valence. Mais Valence est 5e de Liga après un départ catastrophique, Valence a fait un super match face au Barça il y a quelques jours et aucun club français n’avait jamais gagné à Mestalla auparavant. Et ça, ce sont des faits », a analysé le consultant du CFC sur son blog.

    Publie le 13/02/2013 a 09:51

    Ménès : « Valence s’est fait détruire par Paris »

    Comme tout le monde, Pierre Ménès a été impressionné par la prestation offerte par le PSG, hier soir à Valence. Le journaliste sportif, qui trouve l’expulsion d’Ibrahimovic sévère, a vu l’équipe parisienne écraser son adversaire espagnol.

    « Il ne faut pas s’y tromper : toutes les équipes ayant des ambitions en Ligue des Champions ont regardé le match du PSG, hier soir. Et ils ont sûrement – malgré les trois dernières minutes – éteint leur poste avec un sentiment d’inquiétude et de vigilance. Parce que gagner à Valence n’est pas donné à tout le monde déjà, mais surtout parce que cette victoire 2-1 est extrêmement flatteuse pour Valence, qui s’est fait détruire pendant 89 minutes par Paris et ce à tous les niveaux. A part les arrêts de jeu, le seul reproche qu’on puisse faire au PSG, c’est de ne pas avoir marqué de but supplémentaire en deuxième période. Entre les deux grosses occases de Lavezzi, le duel perdu par Ibrahimovic sur la talonnade de Chantome et le but du même Chantome injustement refusé, il y avait pourtant de quoi. En parlant de ce but refusé, si beaucoup de gens notent avec une application sans faille les décisions arbitrales en faveur du PSG, ils ne pourront pas dire que l’arbitrage était favorable au club parisien hier soir. Pour le reste, la première mi-temps a été parfaite, malgré une possession de balle très réduite. Comme quoi, comme je le dis souvent les statistiques en foot c’est sympa, mais ça ne veut pas dire grand chose, parfois. Une première période illuminée par le talent d’une pépite, d’une véritable petite merveille. Ce Lucas confirme les qualités qu’on lui connaissait au Brésil : grosse capacité d’accélération, dribbles inspirés, belle frappe de balle (son tir sur le poteau…). Mais on découvre son apport défensif, qui n’est inintéressant du tout. Et puis les deux Argentins ont été très bons aussi. Lavezzi a été vraiment infernal, avec un premier but magnifique. Le gardien n’est pas très doué mais le ballon file à une telle vitesse… Et puis on dit parfois qu’un joueur n’est plus que l’ombre de lui-même : pour Pastore, on pourrait a contrario dire qu’il est le soleil de l’ombre qu’il était. Quel travail défensif, quel pressing et quel but ! Un but important qui amenait le PSG à la pause 2-0, le tout en ayant vu un régal de football par moment. Après le repos, la domination parisienne ne s’est pas démentie et le PSG aurait dû marquer un, deux voire trois buts de plus, ce qui aurait fait du retour un simple match amical. Du coup, le but de Rami dans les arrêts de jeu sur une faute de marquage un peu générale de la défense parisienne permet de garder un semblant de suspense. Je dis bien « un semblant ». Car il faudra que Valence gagne avec deux buts d’écart au retour, ce qui est tout de même une probabilité assez mince. Reste l’expulsion d’Ibrahimovic, que pour ma part je trouve extrêmement sévère. Cette semelle valait un jaune. Mais des comme ça, j’en vois dix par match. Alors voilà, Ibra paye là sa réputation et son aura mais je pense que l’UEFA ne lui mettra pas plus d’un match. Deux à la limite, mais pas plus. S’il n’en prend qu’un, ça lui permettra de se reposer et de faire jouer Gameiro. Mais encore une fois, il ne faut pas s’y tromper, le PSG a frappé un grand coup aux yeux de l’Europe entière. Parce que c’était Valence en face. Je sais bien que les anti-parisiens notoires vont nous dire que ce n’était « que » Valence. Mais Valence est 5e de Liga après un départ catastrophique, Valence a fait un super match face au Barça il y a quelques jours et aucun club français n’avait jamais gagné à Mestalla auparavant. Et ça, ce sont des faits », a analysé le consultant du CFC sur son blog.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • magicnene

      sinon personne en a parlé mais hier il y avait un match de haut niveau entre 2grands clubs français et pour ceux qui le savent pas ,dijon s’impose à sedan 1but à zéro

      • Kayzer_Ibra

        MDRR

        • magicnene

          pas mal hein lol

          • Kayzer_Ibra

            Nous passons d’un grand match de ldc regarder mondialement a un vulgaire match de ligue 2 dont tout le monde s’en fout a part leur supporter haha

            • magicnene

              bah oui j’ai vu la news,je trouvais ça assez marrant et décalé,c’est pour ça,content que ça t’ait fait rire

    • Pedromagico

      Malgré qu’on critique souvent Menes, je trouve que ses analyses sont bonnes généralement, qu’il s’agisse de critiquer ou d’encenser il a souvent raison. La preuve encore une fois…

      • pauleta58

        je suis d’accord avec toi !!

    • Macadelic

      J’ai bien aimé son passage sur les « anti-parisien » il a tout à fait raison. Ensuite sur l’arbitrage qui était très sévère, les espagnols voulaient notre peau hier soir et ils n’ont pas eus assez d’avertissement à mon goût…
      Enfin bref on a détruit Valence mais on aurait pu les atomiser !
      Allez Paris, hâte d’être au 6 mars.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Handball - Thierry Omeyer prolonge son contrat au PSG jusqu'en 2018"
    7 hours ago
    Sylvain La publié un new post."Ligue 1 - Génésio "À mon avis Paris va montrer qu’il a du ressort" face à Nice"
    7 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Ménès : « Valence s’est fait détruire par Paris »

    Ménès défend le PSG et désigne les autres clubs coupables du manque d'intérêt de la Ligue 1 <Club , LDC

    Comme tout le monde, Pierre Ménès a été impressionné par la prestation offerte par le PSG, hier soir à Valence. Le journaliste sportif, qui trouve l’expulsion d’Ibrahimovic sévère, a vu l’équipe parisienne écraser son adversaire espagnol.

    « Il ne faut pas s’y tromper : toutes les équipes ayant des ambitions en Ligue des Champions ont regardé le match du PSG, hier soir. Et ils ont sûrement – malgré les trois dernières minutes – éteint leur poste avec un sentiment d’inquiétude et de vigilance. Parce que gagner à Valence n’est pas donné à tout le monde déjà, mais surtout parce que cette victoire 2-1 est extrêmement flatteuse pour Valence, qui s’est fait détruire pendant 89 minutes par Paris et ce à tous les niveaux. A part les arrêts de jeu, le seul reproche qu’on puisse faire au PSG, c’est de ne pas avoir marqué de but supplémentaire en deuxième période. Entre les deux grosses occases de Lavezzi, le duel perdu par Ibrahimovic sur la talonnade de Chantome et le but du même Chantome injustement refusé, il y avait pourtant de quoi. En parlant de ce but refusé, si beaucoup de gens notent avec une application sans faille les décisions arbitrales en faveur du PSG, ils ne pourront pas dire que l’arbitrage était favorable au club parisien hier soir. Pour le reste, la première mi-temps a été parfaite, malgré une possession de balle très réduite. Comme quoi, comme je le dis souvent les statistiques en foot c’est sympa, mais ça ne veut pas dire grand chose, parfois. Une première période illuminée par le talent d’une pépite, d’une véritable petite merveille. Ce Lucas confirme les qualités qu’on lui connaissait au Brésil : grosse capacité d’accélération, dribbles inspirés, belle frappe de balle (son tir sur le poteau…). Mais on découvre son apport défensif, qui n’est inintéressant du tout. Et puis les deux Argentins ont été très bons aussi. Lavezzi a été vraiment infernal, avec un premier but magnifique. Le gardien n’est pas très doué mais le ballon file à une telle vitesse… Et puis on dit parfois qu’un joueur n’est plus que l’ombre de lui-même : pour Pastore, on pourrait a contrario dire qu’il est le soleil de l’ombre qu’il était. Quel travail défensif, quel pressing et quel but ! Un but important qui amenait le PSG à la pause 2-0, le tout en ayant vu un régal de football par moment. Après le repos, la domination parisienne ne s’est pas démentie et le PSG aurait dû marquer un, deux voire trois buts de plus, ce qui aurait fait du retour un simple match amical. Du coup, le but de Rami dans les arrêts de jeu sur une faute de marquage un peu générale de la défense parisienne permet de garder un semblant de suspense. Je dis bien « un semblant ». Car il faudra que Valence gagne avec deux buts d’écart au retour, ce qui est tout de même une probabilité assez mince. Reste l’expulsion d’Ibrahimovic, que pour ma part je trouve extrêmement sévère. Cette semelle valait un jaune. Mais des comme ça, j’en vois dix par match. Alors voilà, Ibra paye là sa réputation et son aura mais je pense que l’UEFA ne lui mettra pas plus d’un match. Deux à la limite, mais pas plus. S’il n’en prend qu’un, ça lui permettra de se reposer et de faire jouer Gameiro. Mais encore une fois, il ne faut pas s’y tromper, le PSG a frappé un grand coup aux yeux de l’Europe entière. Parce que c’était Valence en face. Je sais bien que les anti-parisiens notoires vont nous dire que ce n’était « que » Valence. Mais Valence est 5e de Liga après un départ catastrophique, Valence a fait un super match face au Barça il y a quelques jours et aucun club français n’avait jamais gagné à Mestalla auparavant. Et ça, ce sont des faits », a analysé le consultant du CFC sur son blog.

    By
    @
    OTER ?>