Restez connectés avec nous

Club

Ménez : « Il ne faut pas se relâcher »

A trois jours du choc face à Lyon, Jérémy Ménez s’est présenté en conférence de presse au Camp des Loges. L’occasion pour l’attaquant parisien d’évoquer ce grand rendez-vous face aux Lyonnais et le regain de forme de son équipe.

En début de saison, Ménez avait fait de l’Olympique Lyonnais le rival le plus dangereux du PSG. L’attaquant parisien n’a pas eu tort mais ne se met pas plus de pression que cela avant le match de dimanche, même si le titre de champion d’automne est un petit objectif. « Je ne me suis pas trompé. Mais c’était évident, c’est une équipe avec beaucoup d’expérience. Même si elle est moins bien depuis deux ou trois ans, ça reste une équipe dangereuse, il faudra s’en méfier jusqu’à la fin de la saison. Le match de dimanche peut faire la différence pour le titre de champion d’automne, mais pas pour la suite du championnat. Ce n’est pas un match à six points mais un match pour la confiance. Il ne faut pas se mettre plus de pression que cela. Par rapport au mois de novembre qu’on a fait, ce serait bien d’être champion d’automne et de rester sur cinq ou six victoires d’affilée, montrer qu’on a retrouvé un bon état d’esprit. L’année dernière, on aurait pu passer plusieurs fois devant Montpellier mais on ne l’a pas fait. Si tout le monde fait les efforts, on est capables de battre Lyon, a estimé le N°7 parisien, qui aimerait réitérer les deux derniers performances en championnat (4-0 contre Evian et Valenciennes). En mettre 4 à Lyon, ce serait bien mais il ne faut pas s’enflammer. Si on peut le faire, on le fera mais il faut déjà respecter cet adversaire de qualité. »

En net regain de forme depuis le match face au FC Porto, le PSG impressionne de plus en plus. Les deux derniers matches en Ligue 1 ont paru faciles pour les Parisien mais Ménez ne s’enflamme pas. « Si on a parfois l’impression d’être invincible ? Non, il ne faut pas exagérer. Mais quand on réunit toutes nos forces, que tout le monde y met du sien et que l’on s’entraîne un peu mieux, on est une équipe difficile à battre. C’est un tout. En ce moment on est mieux, mais il ne faut pas se relâcher. On s’est dit qu’on faisait les cons parce qu’on gagnait plus, on ne prenait pas de plaisir dans le jeu. Quand il n’y a pas les résultats, c’est encore plus difficile. On s’est bougé les fesses et aujourd’hui, ça paye. Peut-être que les joueurs se sentent mieux avec le nouveau système mais c’est surtout l’état d’esprit qui a changé. Quand on joue tous ensemble, on peut faire de belles choses. Il y a toujours des risques de rechute mais si on retombe dans nos travers, c’est qu’on est bêtes et qu’on n’a pas envie de gagner. Si c’est la meilleure équipe que j’ai connu ? Oui. On a quand même une grosse équipe, un grosse effectif. Donc individuellement, oui. Mais il ne suffit pas de mettre onze noms sur une feuille pour faire une équipe », a rappelé l’international français, qui a aussi fait des efforts individuellement au niveau du comportement. Il regrette toutefois son manque de réalisme devant le but.

« Par rapport aux arbitres, j’essaie de ma calmer. Maintenant j’en rigole au lieu de m’énerver. Je prends sur moi-même, même si c’est parfois difficile. Dans mon jeu, je peux encore progresser. A la fin du match contre Valenciennes, je n’étais pas énervé mais déçu. Ibra me donne le ballon, je la mets au-dessus…Je loupe pas mal d’occasions, je le répète presque tous les ans. Je ne me prends pas la tête avec ça mais c’est un peu chiant. Ca va venir. Avec Ibra ? On essaie de se trouver, d’aider l’équipe. Il aime bien décrocher et j’aime bien prendre la profondeur. On est alignés tous les deux donc on fait en sorte que ça fonctionne. Et dans la vie, ça se passe bien aussi, on rigole. Thiago Silva ? C’est un capitaine exemplaire. Il arrive toujours une heure en avance, et repart toujours une heure après. Quand on regarde des joueurs comme lui et Ibra, ça nous pousse vers le haut, à être performant. Et peut-être que grâce à ça, on gagnera des trophées, enfin », a conclu Ménez, qui sait qu’il y a tout au PSG en ce moment pour faire une belle saison et gagner des titres.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club