Restez connectés avec nous

Club

Ménez et l’arbitrage « catastrophique »

Même dans la victoire, Jérémy Ménez ne peut accepter certaines erreurs d’arbitrage. Et pour cause, le N°7 parisien a écopé d’un jaune très sévère, dimanche soir face à Valenciennes, après un petite contestation. Un avertissement aux lourdes conséquences puisque le joueur parisien manquera le dernier match de championnat contre Lorient.

« C’est encore un arbitre catastrophique. Cela fait un moment que ça dure. J’ai l’impression qu’il n’attendait que cela. J’ai râlé un peu, mais si on ne peut plus rien dire… Même eux nous manquent de respect tout au long du match. Il faut faire avec », a concédé Ménez. Car dimanche soir, Fredy Fautrel, l’arbitre de la rencontre, a une nouvelle fois prouvé que les hommes en noir étaient en grande difficulté en ce moment, notamment en refusant un corner flagrant à Ménez et en décidant de ne pas accorder un penalty pourtant évident sur Pastore. Sans compter d’autres décisions étranges, dans un sens comme dans l’autre.

Bref, il n’empêche que la victoire est là et c’est ce qui compte. « On avait mal débuté mais encore une fois, on a montré qu’on avait des ressources et un gros mental et je pense que ça va être très important pour les matches qui restent. On sera attentif demain, d’habitude, on joue après Montpellier. On espère un gros match de Rennes. On va les supporter mais il faut d’abord se concentrer sur nous. On n’a pas d’explication sur le début de match, parfois ça arrive dans le foot. On est peut-être rentré sur le terrain en étant un peu trop tranquille. L’essentiel est d’être revenu et d’avoir gagné. Cela prouve qu’on n’était pas mort et qu’on se bat jusqu’au bout », a assuré Ménez, qui espère désormais un petit coup de pouce du destin avec une victoire rennaise ce soir contre Montpellier.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club