Club

Ménez, l’homme qui ne doute jamais

Publie le 03/11/2012 a 11:45



  • Aussi frustrant que talentueux, Jérémy Ménez est sûrement le joueur français qui partage le plus les opinions. Pourtant, le N°7 parisien reste lui-même et semble complètement imperméable aux critiques, comme l’a expliqué son ami Mevlut Erding.

    « Jérémy fait partie de ces joueurs, avec Karim Benzema, qui ne doutent jamais. Rien ne le fera douter. Il manque un dribble, une passe ? Il va recommencer, parce qu’il est comme ça. La saison dernière, Jérémy savait que j’étais dans le dur. Avant un match de Coupe de la Ligue (face à Dijon, défaite 3-2), il m’avait dit : « T’inquiète pas, frérot, ce soir, je te fais marquer. » Et il m’a servi parfaitement sur un centre en retrait. Mais, regardez, la saison dernière Jérémy a terminé meilleur passeur du PSG (12 passes). C’est un mec généreux », a raconté dans L’Equipe l’attaquant du Stade Rennais, qui connaît Ménez mieux que quiconque pour l’avoir côtoyé durant des années à Sochaux puis au PSG.

    Le talent de Ménez n’est plus vraiment à démontrer mais en raison d’une irrégularité agaçante et d’une attitude parfois désinvolte, l’international français peut décevoir. Ceux qui connaissent bien le profil de Ménez, comme Jirès Kembo, estiment qu’il devrait être plus souvent sous le feu des projecteurs. « Pour moi, il n’est pas reconnu à sa juste valeur. Les joueurs de côté qui se contentent de passes latérales, ça ne m’intéresse pas. Lui, c’est le genre de mec qui te donne envie de regarder un match à la télé parce que tu sais qu’il va forcément se passer quelque chose », a déclaré l’ancien Rennais aujourd’hui à Al-Ain, aux Emirats Arabes Unis.

    En tout cas, Ménez semble avoir fait beaucoup d’efforts dans son comportement, comme en témoigne son seul carton jaune pris cette saison (mercredi en Coupe de la Ligue suite à une faute légère). Le feu follet parisien est plus sérieux, plus concentré, et commence à devenir décisif dans le dernier geste. Carlo Ancelotti le sait et lui fait entièrement confiance en le titularisant quasi-systématiquement aux côtés de Zlatan Ibrahimovic. Il faut maintenant espérer plus de réalisme et de régularité pour que Ménez devienne, de manière définitive, un véritable poison pour toutes les défenses de France et d’Europe.

    Publie le 03/11/2012 a 11:45

    Ménez, l’homme qui ne doute jamais

    Aussi frustrant que talentueux, Jérémy Ménez est sûrement le joueur français qui partage le plus les opinions. Pourtant, le N°7 parisien reste lui-même et semble complètement imperméable aux critiques, comme l’a expliqué son ami Mevlut Erding.

    « Jérémy fait partie de ces joueurs, avec Karim Benzema, qui ne doutent jamais. Rien ne le fera douter. Il manque un dribble, une passe ? Il va recommencer, parce qu’il est comme ça. La saison dernière, Jérémy savait que j’étais dans le dur. Avant un match de Coupe de la Ligue (face à Dijon, défaite 3-2), il m’avait dit : « T’inquiète pas, frérot, ce soir, je te fais marquer. » Et il m’a servi parfaitement sur un centre en retrait. Mais, regardez, la saison dernière Jérémy a terminé meilleur passeur du PSG (12 passes). C’est un mec généreux », a raconté dans L’Equipe l’attaquant du Stade Rennais, qui connaît Ménez mieux que quiconque pour l’avoir côtoyé durant des années à Sochaux puis au PSG.

    Le talent de Ménez n’est plus vraiment à démontrer mais en raison d’une irrégularité agaçante et d’une attitude parfois désinvolte, l’international français peut décevoir. Ceux qui connaissent bien le profil de Ménez, comme Jirès Kembo, estiment qu’il devrait être plus souvent sous le feu des projecteurs. « Pour moi, il n’est pas reconnu à sa juste valeur. Les joueurs de côté qui se contentent de passes latérales, ça ne m’intéresse pas. Lui, c’est le genre de mec qui te donne envie de regarder un match à la télé parce que tu sais qu’il va forcément se passer quelque chose », a déclaré l’ancien Rennais aujourd’hui à Al-Ain, aux Emirats Arabes Unis.

    En tout cas, Ménez semble avoir fait beaucoup d’efforts dans son comportement, comme en témoigne son seul carton jaune pris cette saison (mercredi en Coupe de la Ligue suite à une faute légère). Le feu follet parisien est plus sérieux, plus concentré, et commence à devenir décisif dans le dernier geste. Carlo Ancelotti le sait et lui fait entièrement confiance en le titularisant quasi-systématiquement aux côtés de Zlatan Ibrahimovic. Il faut maintenant espérer plus de réalisme et de régularité pour que Ménez devienne, de manière définitive, un véritable poison pour toutes les défenses de France et d’Europe.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • maxwell17

      http://www.footmercato.net/breves/le-recital-offensif-du-fc-porto_94759 
      sa me démoralise de voir ça ..  une équipe qui joue simplement , des joueurs qui se déplace intelligemment , de la justesse et de l’intelligence dans chaque transmission  bref du vrai football ..  aller voir cette vidéo , parce qu’on est pas prés de voir des enchaînement comme ça chez nous avec des joueurs limité au milieux qu’on défini comme  » indispensable  » ;)

    • MYSA92

      MENEZ , c est une chance de l avoir a PARIS……………………………..ALLEZ PARIS

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Ancelotti La Ligue des Champions sera plus difficile, notamment avec Neymar au PSG

    Ancelotti : « La LDC sera plus difficile », notamment avec Neymar au PSG

    Adversaires

    Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Paris Saint-Germain aujourd’hui au Bayern Munich, a été interrogé en conférence ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Amian "On va essayer de tenir et mettre un but, tout est possible""
    2 days ago
    NicolasBa mis à jour un post"Guingamp/PSG - Sorbon "Paris est très fort. Mais cela sert à apprendre""
    6 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons"

    Féminines – Lair « Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, entraîneur de 56 ans de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de Ouest ...

    Vidéos PSG

    Ménez, l’homme qui ne doute jamais

    <Club , Interviews

    Aussi frustrant que talentueux, Jérémy Ménez est sûrement le joueur français qui partage le plus les opinions. Pourtant, le N°7 parisien reste lui-même et semble complètement imperméable aux critiques, comme l’a expliqué son ami Mevlut Erding.

    « Jérémy fait partie de ces joueurs, avec Karim Benzema, qui ne doutent jamais. Rien ne le fera douter. Il manque un dribble, une passe ? Il va recommencer, parce qu’il est comme ça. La saison dernière, Jérémy savait que j’étais dans le dur. Avant un match de Coupe de la Ligue (face à Dijon, défaite 3-2), il m’avait dit : « T’inquiète pas, frérot, ce soir, je te fais marquer. » Et il m’a servi parfaitement sur un centre en retrait. Mais, regardez, la saison dernière Jérémy a terminé meilleur passeur du PSG (12 passes). C’est un mec généreux », a raconté dans L’Equipe l’attaquant du Stade Rennais, qui connaît Ménez mieux que quiconque pour l’avoir côtoyé durant des années à Sochaux puis au PSG.

    Le talent de Ménez n’est plus vraiment à démontrer mais en raison d’une irrégularité agaçante et d’une attitude parfois désinvolte, l’international français peut décevoir. Ceux qui connaissent bien le profil de Ménez, comme Jirès Kembo, estiment qu’il devrait être plus souvent sous le feu des projecteurs. « Pour moi, il n’est pas reconnu à sa juste valeur. Les joueurs de côté qui se contentent de passes latérales, ça ne m’intéresse pas. Lui, c’est le genre de mec qui te donne envie de regarder un match à la télé parce que tu sais qu’il va forcément se passer quelque chose », a déclaré l’ancien Rennais aujourd’hui à Al-Ain, aux Emirats Arabes Unis.

    En tout cas, Ménez semble avoir fait beaucoup d’efforts dans son comportement, comme en témoigne son seul carton jaune pris cette saison (mercredi en Coupe de la Ligue suite à une faute légère). Le feu follet parisien est plus sérieux, plus concentré, et commence à devenir décisif dans le dernier geste. Carlo Ancelotti le sait et lui fait entièrement confiance en le titularisant quasi-systématiquement aux côtés de Zlatan Ibrahimovic. Il faut maintenant espérer plus de réalisme et de régularité pour que Ménez devienne, de manière définitive, un véritable poison pour toutes les défenses de France et d’Europe.

    By
    @
    OTER ?>