Club

Ménez : « Ne pas lâcher »

Publie le 31/01/2012 a 16:15



  • Samedi dernier, face à Brest (0-1), Jérémy Ménez devait être titularisé par Carlo Ancelotti. Quelques instants avant le match, surprise : l’ancien Romain n’est pas dans le onze.

    Le numéro 7 francilien ne rentrera même pas en jeu au cours de la rencontre. « J’ai ressenti une douleur deux-trois jours avant le match. Nous avons décidé vendredi, avec le Docteur (Eric Rolland) d’attendre le jour du match pour prendre une décision. Il ne fallait pas prendre de risque. Mais, aujourd’hui, je vais mieux », assure l’international français, qui devrait être opérationnel pour affronter Evian, à l’occasion de la 22e journée du championnat.

    Paris s’apprête à accueillir les Haut-Savoyards dans de bonnes conditions, puisqu’il reste sur cinq victoires consécutives, toutes compétitions confondues. « Nous abordons ce match très sereinement. Nous surfons sur une dynamique positive, même si nos adversaires suivent derrière. Ils ne veulent pas nous lâcher, mais nous ne voulons pas lâcher non plus ! Il ne faut pas perdre de points en route », juge Ménez sur le site officiel des Rouges et Bleus. Sa mentalité est donc similaire à celle de Nene qui avait déclaré vouloir « ne rien lâcher », après la victoire face au Stade Brestois.

    Ce week-end, tous les concurrents du PSG pour le titre se sont imposés. « Nous devons nous concentrer sur notre parcours. Après, on jette toujours un petit coup d’œil sur les autres résultats. En ce moment, on est bien. Il est difficile de jouer face à nous, difficile de nous battre. C’est important, cela montre une certaine force. Contre Evian, chez nous, il faut gagner ! Après, Marseille affronte Lyon et il y a une équipe qui va perdre des points. A nous d’en prendre », conclut Ménez, bien conscient que grâce à son avance sur les autres formations, le club de la capitale a son destin entre les mains.

    Publie le 31/01/2012 a 16:15

    Ménez : « Ne pas lâcher »

    Samedi dernier, face à Brest (0-1), Jérémy Ménez devait être titularisé par Carlo Ancelotti. Quelques instants avant le match, surprise : l’ancien Romain n’est pas dans le onze.

    Le numéro 7 francilien ne rentrera même pas en jeu au cours de la rencontre. « J’ai ressenti une douleur deux-trois jours avant le match. Nous avons décidé vendredi, avec le Docteur (Eric Rolland) d’attendre le jour du match pour prendre une décision. Il ne fallait pas prendre de risque. Mais, aujourd’hui, je vais mieux », assure l’international français, qui devrait être opérationnel pour affronter Evian, à l’occasion de la 22e journée du championnat.

    Paris s’apprête à accueillir les Haut-Savoyards dans de bonnes conditions, puisqu’il reste sur cinq victoires consécutives, toutes compétitions confondues. « Nous abordons ce match très sereinement. Nous surfons sur une dynamique positive, même si nos adversaires suivent derrière. Ils ne veulent pas nous lâcher, mais nous ne voulons pas lâcher non plus ! Il ne faut pas perdre de points en route », juge Ménez sur le site officiel des Rouges et Bleus. Sa mentalité est donc similaire à celle de Nene qui avait déclaré vouloir « ne rien lâcher », après la victoire face au Stade Brestois.

    Ce week-end, tous les concurrents du PSG pour le titre se sont imposés. « Nous devons nous concentrer sur notre parcours. Après, on jette toujours un petit coup d’œil sur les autres résultats. En ce moment, on est bien. Il est difficile de jouer face à nous, difficile de nous battre. C’est important, cela montre une certaine force. Contre Evian, chez nous, il faut gagner ! Après, Marseille affronte Lyon et il y a une équipe qui va perdre des points. A nous d’en prendre », conclut Ménez, bien conscient que grâce à son avance sur les autres formations, le club de la capitale a son destin entre les mains.




  • Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Chacha on 31 janvier 2012 at 18:47 said:

      Je supporte Paris mais ça m empêche pas de penser que c une travelure

      • Tarik75 on 31 janvier 2012 at 18:55 said:

        et vu ton pseudo tu dois grave t’y connaître en « travelure »*
        * sympa comme concept la « tavelure »..  à mi chemin entre le travelo et la raclure j’imagine..  
        un peu de respect pour ceux qui portent nos couleurs ne te ferait pas de mal je pense..  
        on peut être critique sans pourrir nos joueurs et notre blason.. c’est juste la base quand on supporte une équipe…  

      • Mytho

      • Mytho regarde tes post
        ou alors t’as changer de club….

    2. Tarik75 on 31 janvier 2012 at 18:29 said:

      « Nous ne voulons pas lâcher non plus! » 
      Bien..très bien même… 
      Juste lâche un peu plus souvent ton ballon Jérém’ et continue à être un poison pour les défenses adverses et ça sera parfait pour moi..

    3. stratège on 31 janvier 2012 at 18:28 said:

      Jérémy s’est entraîné normalement, par contre Momo a fait seulement des tours de terrain en footing pendant ce temps-là, donc le premier devrait être convoqué pour recevoir ETG, mais probablement pas le second

    4. Loic on 31 janvier 2012 at 17:17 said:

      Je ne comprends pas pourquoi certains s’en prennent a Menez en le sifflant ou en le critiquant. C’est à la base un parisien, ensuite c’est le joueur qui a fait le plus de passe décisives cette saison et peut etre celui qui provoque le plus avec ses accélérations, je trouve qu’il est vraiment intéressant et je regrette pas qu’il soit à Paris loin de la…

      • Tout à fait d accord avec toi , nous serons un grand club quand on arrêtera de siffler nos propres joueurs !! Quand je dis « on » je parle plutôt des « consommateurs » qui sont arrivé depuis QSI  .

        • leandro damiao on 31 janvier 2012 at 18:11 said:

          idem.ce mec se bat et mouille le maillot, il lui arrive parfois de manquer lucidité et d’oublier un coéquipier en bout de course (fulgurante, la course), mais ça fait toujours mal à l’adversaire, et c’est quand même le meilleur passeur du club…

    5. Chacha on 31 janvier 2012 at 17:10 said:

      Quel travelo celui la

    6. Garry88 on 31 janvier 2012 at 16:34 said:

      Joint au téléphone par RMC Sport mardi, Arriedo Braida, le directeur sportif du Milan AC, a affirmé qu’il ne se passerait rien pour Pato dans les dernières heures du mercato hivernal : « Il n’y a aucune chance que Pato rejoigne le Paris Saint-Germain d’ici à ce soir. Pato restera à Milan jusqu’à la fin de la saison ».

    7. stratège on 31 janvier 2012 at 16:27 said:

      prends prends prends prends,
      prends-toi zen main,
      c’est ton destin
      C’est ton destin !

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    L'UEFA a rejeté l'appel du PSG et le carton de Rabiot n'est pas annulé !

    L’UEFA a rejeté l’appel du PSG et le carton de Rabiot n’est pas annulé !

    Autour du PSG

    Le Paris Saint-Germain avait fait appel à la commission d’éthique de discipline de l’UEFA après sa ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Ménez : « Ne pas lâcher »

    <Club

    Samedi dernier, face à Brest (0-1), Jérémy Ménez devait être titularisé par Carlo Ancelotti. Quelques instants avant le match, surprise : l’ancien Romain n’est pas dans le onze.

    Le numéro 7 francilien ne rentrera même pas en jeu au cours de la rencontre. « J’ai ressenti une douleur deux-trois jours avant le match. Nous avons décidé vendredi, avec le Docteur (Eric Rolland) d’attendre le jour du match pour prendre une décision. Il ne fallait pas prendre de risque. Mais, aujourd’hui, je vais mieux », assure l’international français, qui devrait être opérationnel pour affronter Evian, à l’occasion de la 22e journée du championnat.

    Paris s’apprête à accueillir les Haut-Savoyards dans de bonnes conditions, puisqu’il reste sur cinq victoires consécutives, toutes compétitions confondues. « Nous abordons ce match très sereinement. Nous surfons sur une dynamique positive, même si nos adversaires suivent derrière. Ils ne veulent pas nous lâcher, mais nous ne voulons pas lâcher non plus ! Il ne faut pas perdre de points en route », juge Ménez sur le site officiel des Rouges et Bleus. Sa mentalité est donc similaire à celle de Nene qui avait déclaré vouloir « ne rien lâcher », après la victoire face au Stade Brestois.

    Ce week-end, tous les concurrents du PSG pour le titre se sont imposés. « Nous devons nous concentrer sur notre parcours. Après, on jette toujours un petit coup d’œil sur les autres résultats. En ce moment, on est bien. Il est difficile de jouer face à nous, difficile de nous battre. C’est important, cela montre une certaine force. Contre Evian, chez nous, il faut gagner ! Après, Marseille affronte Lyon et il y a une équipe qui va perdre des points. A nous d’en prendre », conclut Ménez, bien conscient que grâce à son avance sur les autres formations, le club de la capitale a son destin entre les mains.

    By
    @
    OTER ?>