Club

Ménez prend son pied au PSG

Publie le 11/09/2011 a 10:37



  • Auteur d’un très bon début de championnat, avec deux passes décisives et un but, l’attaquant parisien avoue prendre énormément de plaisir dans le collectif d’Antoine Kombouaré. « Le coach aime le jeu, donc il invite son équipe à aller de l’avant. Mais ce n’est pas pour ça qu’on est faibles défensivement. Personnellement, je prends mon pied. Dans cette équipe, tout le monde s’éclate. On est heureux d’aller s’entraîner et de disputer des matches.»

    L’ancien joueur de la Roma n’a pas caché son désir de devenir champion de France mais pour cela, le PSG devra faire face à deux rivaux de taille. « Lyon et Lille. Je ne peux pas juger Claude Puel (entraîneur de l’OL de 2008 à 2011), mais on sentait les Lyonnais sous tension la saison dernière. Là, ils semblent plus libérés et ça se ressent dans leur jeu. Les Lillois, eux, ont gardé la même ossature, donc ils seront là.»

    Devenir le plus grand club de France, c’est bien, mais Jérémy Ménez pense également que le club de la capitale peut rentrer dans le Top 10 des clubs européens. « Mais ce PSG, c’est aussi une chance pour tout le football français. Paris peut tirer la L1 vers le haut, élever le niveau et les ambitions des clubs du pays. En Europe, le PSG a toujours eu une bonne image. Les regards changent, son pouvoir d’attraction est plus grand. Paris, c’est une belle ville, un beau club. On en parle parfois lors des rassemblements des Bleus. Tous les joueurs de l’équipe de France qui évoluent à l’étranger savent l’importance de ce club.»

    Et pour finir, l’international français a réagi aux sifflets qui l’ont visé récemment au Parc en avouant que c’était plus une source de motivation que de déstabilisation. « Ces réactions ne me touchent pas. Peut-être que les gens attendent encore plus de moi. Ça tombe bien, moi aussi, j’attends plus de moi. Il ne faut pas oublier que j’avais un décalage dans ma préparation par rapport à mes coéquipiers. Je n’en veux à personne. À moi de me bouger les fesses pour donner encore plus…»

    Publie le 11/09/2011 a 10:37

    Ménez prend son pied au PSG

    Auteur d’un très bon début de championnat, avec deux passes décisives et un but, l’attaquant parisien avoue prendre énormément de plaisir dans le collectif d’Antoine Kombouaré. « Le coach aime le jeu, donc il invite son équipe à aller de l’avant. Mais ce n’est pas pour ça qu’on est faibles défensivement. Personnellement, je prends mon pied. Dans cette équipe, tout le monde s’éclate. On est heureux d’aller s’entraîner et de disputer des matches.»

    L’ancien joueur de la Roma n’a pas caché son désir de devenir champion de France mais pour cela, le PSG devra faire face à deux rivaux de taille. « Lyon et Lille. Je ne peux pas juger Claude Puel (entraîneur de l’OL de 2008 à 2011), mais on sentait les Lyonnais sous tension la saison dernière. Là, ils semblent plus libérés et ça se ressent dans leur jeu. Les Lillois, eux, ont gardé la même ossature, donc ils seront là.»

    Devenir le plus grand club de France, c’est bien, mais Jérémy Ménez pense également que le club de la capitale peut rentrer dans le Top 10 des clubs européens. « Mais ce PSG, c’est aussi une chance pour tout le football français. Paris peut tirer la L1 vers le haut, élever le niveau et les ambitions des clubs du pays. En Europe, le PSG a toujours eu une bonne image. Les regards changent, son pouvoir d’attraction est plus grand. Paris, c’est une belle ville, un beau club. On en parle parfois lors des rassemblements des Bleus. Tous les joueurs de l’équipe de France qui évoluent à l’étranger savent l’importance de ce club.»

    Et pour finir, l’international français a réagi aux sifflets qui l’ont visé récemment au Parc en avouant que c’était plus une source de motivation que de déstabilisation. « Ces réactions ne me touchent pas. Peut-être que les gens attendent encore plus de moi. Ça tombe bien, moi aussi, j’attends plus de moi. Il ne faut pas oublier que j’avais un décalage dans ma préparation par rapport à mes coéquipiers. Je n’en veux à personne. À moi de me bouger les fesses pour donner encore plus…»




  • Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Marco de tropoya

      avant d’être recruter et acheter par les couscous,
      j’aurais jamais cru que jeremy puisse venir,pour une fois qu on a un milieu droit qui tient la route,
      bonne chance jeremy ,

      • psg

        « les couscous »?
        pauvre tache tu as une manière de facho pour décrire les quataris.

      • calderon93

        racist de ***** si les quataris ne seront pas venu on serai encore quasiment la seule capitale avec une ekip en bois notre team ressemblerai a celle de marseille (lol) donc respect aulieu de bouffer la ch*te a marine le pen !!

      • lutecia

        le couscous c’est le maroc, l’algerie ou le tunisie…

        naze comme diminutif sur les qatariens

        • magic nene

          et l’égypte lol

        • CHAD 75

          Exact… C’est limite et plus que limite… 

    • Chronik59

      Trés content de sa venu cette année ! Depuis le temp qu on le voulai et qu il souhaitez venir , c’est fait et c’est t’en mieu pour tous le monde!

    • Jm22

      super joueur magnifique exemple!!!!sil vs plait ne le sifflé pas!!!il va ns fair bcp de bien cette année!!!é les année prochaine!!allé paris le plus beau club de france!!!!!!!

    • Thomasyoyo

      Les siffleurs allez supporter l’om ;p il y a de quoi faire en ce moment p 

    • calderon93

      ceux qui siffle sont vraiment des **** !!! ils ne se rapel pas qu il y a encore quelque mois jamais un joueur kom menez ne serait venu dans notre club donc fermer la n aller pas o stade pour pourrir l ambiance !!! aller pariiiiis sg

    • Nono

      Il a l’air d’en vouloir en tout cas c’est bon signe ! Le risque c’est qu’il se relâche par intermittence (sachant qu’il est déjà réputé comme étant un joueur irrégulier) par manque de concurrence à son poste…
      S’il se blesse, on met Pastore à droite et Bodmer dans l’axe à la rigueur, mais c’est moyen, vaut mieux laisse El Flaco en 10. Alors qui mettre ? Erding, Bahebeck, Kebano, faire avancer Jallet et mettre Cearà à droite ?
      Bref, je pense qu’on devrait prendre un joker, un vieux briscard jouant à droite. Giuly aurait bien dépanné…

      • calderon93

        c vrai quand gardan guily sa nous aurai bien depaner; mais sans etre gourmand  le petit roumain « torje » aurait fait une bonne doublure …

    • Nicolange02100

      sifflet menez putain y en a qui n on rien compris au foot il es bon en ce debut de saison

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Anelka "Gagner la Ligue des Champions sera difficile. D’autres clubs sont au-dessus."

    Anelka : pour le PSG « gagner la Ligue des Champions sera difficile. D’autres clubs sont au-dessus. »

    Anciens

    Nicolas Anelka, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (2000-2002) s’est exprimé dans Le Journal du Dimanche, sur son club ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia mis à jour un post"Ménès "Le PSG n'aurait pas pris 6 buts avec Ibrahimovic" contre le FC Barcelone"
    7 hours ago
    NicolasBa mis à jour un post"Verratti "Ben Arfa a des qualités extraordinaires. Il a vraiment changé....il faut qu'il se batte""
    4 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG remporte une belle victoire à l'aller contre le FC Barcelone.jpg

    Féminines – Le PSG remporte une belle victoire à l’aller contre le FC Barcelone

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain jouait sa demi-finale aller de Ligue des Champions contre ...

    Vidéos PSG

    Ménez prend son pied au PSG

    <Club , Interviews

    Auteur d’un très bon début de championnat, avec deux passes décisives et un but, l’attaquant parisien avoue prendre énormément de plaisir dans le collectif d’Antoine Kombouaré. « Le coach aime le jeu, donc il invite son équipe à aller de l’avant. Mais ce n’est pas pour ça qu’on est faibles défensivement. Personnellement, je prends mon pied. Dans cette équipe, tout le monde s’éclate. On est heureux d’aller s’entraîner et de disputer des matches.»

    L’ancien joueur de la Roma n’a pas caché son désir de devenir champion de France mais pour cela, le PSG devra faire face à deux rivaux de taille. « Lyon et Lille. Je ne peux pas juger Claude Puel (entraîneur de l’OL de 2008 à 2011), mais on sentait les Lyonnais sous tension la saison dernière. Là, ils semblent plus libérés et ça se ressent dans leur jeu. Les Lillois, eux, ont gardé la même ossature, donc ils seront là.»

    Devenir le plus grand club de France, c’est bien, mais Jérémy Ménez pense également que le club de la capitale peut rentrer dans le Top 10 des clubs européens. « Mais ce PSG, c’est aussi une chance pour tout le football français. Paris peut tirer la L1 vers le haut, élever le niveau et les ambitions des clubs du pays. En Europe, le PSG a toujours eu une bonne image. Les regards changent, son pouvoir d’attraction est plus grand. Paris, c’est une belle ville, un beau club. On en parle parfois lors des rassemblements des Bleus. Tous les joueurs de l’équipe de France qui évoluent à l’étranger savent l’importance de ce club.»

    Et pour finir, l’international français a réagi aux sifflets qui l’ont visé récemment au Parc en avouant que c’était plus une source de motivation que de déstabilisation. « Ces réactions ne me touchent pas. Peut-être que les gens attendent encore plus de moi. Ça tombe bien, moi aussi, j’attends plus de moi. Il ne faut pas oublier que j’avais un décalage dans ma préparation par rapport à mes coéquipiers. Je n’en veux à personne. À moi de me bouger les fesses pour donner encore plus…»

    By
    @
    OTER ?>