Restez connectés avec nous

Club

Ménez : « Un match qui peut nous réveiller »

Remplaçant face à Bordeaux la semaine dernière, Jérémy Ménez devrait retrouver une place de titulaire ce soir face à Lille. Le N°7 parisien se sent de mieux en mieux physiquement et compte bien aider son équipe à s’imposer dans le Nord afin de lancer une saison qui a plutôt mal débuté.

Avec trois matches nul entre trois rencontres, Ménez avoue évidemment que le PSG espérait mieux pour débuter ce nouvel exercice. Mais il se veut optimiste et retient toutefois quelques points positifs. « C’est décevant. Il va falloir réagir. Mais Lille, c’est un gros match, qui peut nous réveiller. C’est une équipe qui ne ferme pas le jeu, et on aime les espaces. Et puis, bientôt, on jouera tous les trois jours avec la Ligue des Champions. On dit que c’est fatigant, mais, moi, je pense au contraire que c’est mieux pour le rythme, la pression. Les semaines avec un seul match sont longues. (…) C’est un début de saison raté, mais il ne faut pas tout jeter non plus. Il y a notamment la bonne ambiance dans le groupe. C’est très important pour former une belle équipe. Les qualités, on les a, et on va se réveiller. Il n’y a pas de crise, a assuré l’international français dans L’Equipe, qui confirme la mise au point de Nasser Al-Khelaïfi et sait qu’il y a plusieurs choses à améliorer dans le jeu et la mentalité. Nous ne sommes qu’au début de la saison. Le président nous a simplement dit qu’il avait confiance en nous. Et si le coach a élevé la voix, c’est parce qu’on était pas dedans, c’est tout. (…) Le jeu ne vient pas naturellement. On a du mal à se trouver, mais notre principal adversaire, c’est nous-mêmes. Si on pense qu’avec l’équipe qu’on a, ça suffit, on se trompe. Il faut qu’on reste concentrés et que l’on tire tous dans le même sens. C’est ce que fait Barcelone. Ils ont des talents individuels, mais ils n’entrent pas sur le terrain juste comme ça. Ils ont l’état d’esprit qui va avec. »

D’un point de vue personnel, Ménez se sent de mieux en mieux physiquement et n’a pas du tout mal pris son rôle de remplaçant dimanche dernier face à Bordeaux. « Je ne suis pas encore à 100% physiquement. Le coach a peut-être pensé qu’il y avait des joueurs plus frais que moi, qui pouvaient apporter davantage à l’équipe. Il n’y a aucun problème. Dans les grands clubs, c’est comme ça. Il faut apprendre à le vivre tranquillement. (…) J’étais déçu de ne pas pouvoir donner le maximum. Je ressentais des creux, même si, depuis le début de la semaine, j’ai l’impression de retrouver mes courses et ma vitesse », a conclu l’attaquant parisien, qui aura l’occasion de marquer des points ce soir au Grand Stade de Lille.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club