Restez connectés avec nous

Club

Meunier fait l’éloge des recrues, évoque son rôle et sa concurrence avec Dagba

Meunier fait l'éloge des recrues, évoque son rôle et sa concurrence avec Dagba

Thomas Meunier, arrière droit de 28 ans du Paris Saint-Germain, s’est longuement confié sur le site officiel du club. L’international belge a été invité à s’exprimer sur le recrutement estival, son rôle sur le terrain et son concurrent Colin Dagba (arrière droit de 21 ans). En commençant par les joueurs arrivées durant le mercato.

« Des joueurs comme Pablo Sarabia, Idrissa Gueye, ou même Ander Herrera m’aident énormément parce que je suis en contact directement avec eux sur le terrain. C’est le style de joueurs que j’affectionne parce qu’ils ont vraiment l’esprit d’équipe. Pour le reste, on a fait de très bons transferts, que ce soit Keylor Navas, Sergio Rico, Mauro Icardi, c’est du haut niveau. On a vraiment ce que le coach recherchait, un groupe qualitatif et un banc sur lequel il peut compter, je pense que cette année on cumule les deux.

Meunier « l’équipe de cette année est vraiment l’équipe qu’un coach voudrait avoir. »

On a un groupe plus riche, que ce soit au niveau mental ou au niveau physique. Pour moi l’équipe de cette année est vraiment l’équipe qu’un coach voudrait avoir pour être compétitif. Il n’y a pas de secret, pour pouvoir avoir des résultats, il faut autant pouvoir compter sur les titulaires que sur le banc. »

Clairement, le mercato du PSG est une réussite. Tout n’est peut-être pas parfait (avec par exemple Layvin Kurzawa qui n’est toujours pas une doublure fiable au poste de latéral gauche), mais beaucoup de manques ont été comblés. Et cela pas seulement avec du nombre, mais bien de la qualité. Autant sur l’aspect technique que la mentalité. Ce point est même très global. On sent une nouvelle énergie avec le directeur sportif Leonardo qui va dans le même sens que le coach Thomas Tuchel et des recrues qui savent penser au collectif. Un tout qui doit amener chaque joueur à se donner à fond et à jouer pour l’équipe. Ce qui est l’idéal pour gagner. D’autant plus avec un groupe maintenant bien étoffé. Ce qui permet à l’entraîneur d’avoir plusieurs options et surtout des possibilités malgré des absences importantes.

Le défenseur belge est ensuite revenu sur sa position souvent très offensive.

Meunier « c’est presque une obligation de participer au jeu offensif »

Thomas Meunier s'amuse avec un supporter dont il a détruit le pari avec son but contre le Real Madrid

Meunier a pris l’habitude d’être décisif.

« C’est d’abord une volonté du coach qui veut jouer avec la possession et qui surtout veut au minimum quatre ou cinq joueurs dans la surface de réparation à la réception d’un centre. Quand l’action est du côté droit, c’est Juan qui rentre et quand c’est du côté gauche, c’est à moi de rentrer. On ne joue plus à quatre défenseurs derrière avec des libéraux comme avant. Les latéraux peuvent désormais participer au jeu, les défenseurs centraux commencent à s’infiltrer et à jouer comme des milieux défensifs de temps en temps.

On a vu Marquinhos qui a pu s’acclimater d’une formidable façon en tant que numéro six parce que c’est un joueur moderne. On doit plus participer au jeu que dans le passé. Pour moi c’est presque une obligation de participer au jeu offensif et d’être présent au moins une ou deux fois dans les 16 mètres, de faire un pressing haut, de faire des passes décisives ou de marquer des buts. »

Dans le football d’aujourd’hui, il est très rare de voir des latéraux qui ne font que défendre. Même les défenseurs centraux sont aussi jugés sur leur qualité technique. Notamment pour faire de belles relances. Les latéraux doivent eux, au moins dans les grands clubs, savoir défendre, participer au jeu, attaquer, centrer, marquer…Cela permet d’avoir des joueurs qui peuvent apporter le surnombre et des solutions. Ce que Meunier sait très bien faire. C’est plutôt dans la solidité défensive qu’il peut faire encore un petit peu mieux. Enfin, le latéral parisien a été invité à parler de sa concurrence avec Dagba.

Meunier « Je ne serai jamais en guerre avec un concurrent au poste »

« Ça se passe très bien entre nous, on rigole beaucoup. Je ne serai jamais en guerre avec un concurrent au poste. S’il joue à ma place c’est qu’il le mérite. C’est de la concurrence saine, on s’entend tous très bien, que ce soit avec Thilo ou Colin. Mais concernant ce dernier, c’est important que le club fasse jouer des jeunes. C’est très bien qu’ils aient pu le prolonger, pour lui c’est une marque de confiance et de respect. Il se sent bien ici à Paris, on en a déjà parlé plusieurs fois. Il a 21 ans, il peut encore jouer 10 ou 15 ans au plus haut niveau et j’espère que ça se fera ici. »

Voilà une très belle mentalité affichée par le Belge, exactement ce qu’il faut pour que le groupe vive bien. Il faut accepter la concurrence dans le sport et d’autant plus si l’on veut jouer dans un club de très haut niveau. Chacun doit se donner à fond pour être prêt à aider l’équipe et c’est ensuite au coach de faire ses choix. Meunier peut même aider Dagba à grandir en transmettant son expérience. C’est à ce dernier de profiter de l’opportunité d’être dans un tel groupe pour grandir encore. Et on espère le voir faire de belles saisons à Paris.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club