Restez connectés avec nous
Meunier revient sur France/Belgique "Les 5 premières personnes croisées à la reprise au PSG m'ont dit qu'on méritait de gagner"

Club

Meunier revient sur France/Belgique « Les 5 premières personnes croisées à la reprise au PSG m’ont dit qu’on méritait de gagner »

Thomas Meunier, arrière droit (qui aura 27 ans le septembre) du Paris Saint-Germain et de la Belgique, est revenu dans Le Soir sur la demi-finale de Coupe du Monde perdue cet été contre l’Equipe de France. De quoi être chambré quelques fois par ses coéquipiers. Surtout, le Belge souligne encore que c’est son équipe qui a cherché à jouer offensivement.

« Les cinq premières personnes croisées à la reprise des entraînements du PSG m’ont dit qu’on méritait de gagner, assure le latéral belge.  Après, parfois, dans la salle de kiné, on me lance: ‘ce n’est que pour les champions du monde ici’, mais cela reste bon enfant.

‘ Nous, on voulait un match avec deux équipes’

C’était très frustrant de jouer face à eux. Nous, on voulait un match avec deux équipes. Or sur le terrain, il n’y en avait qu’une désireuse de développer un jeu offensif et d’apporter de l’intensité et du spectacle. (…) On ne s’attendait pas spécialement à ce type de jeu. On pensait que la France allait sortir davantage. »

Déjà critiqué pour ses remarques après la rencontre sur le triste jeu pratiqué par la France comparé au spectacle de la Belgique, Meunier va sans doute encore agacer ses détracteurs. Il y a pourtant une part de vraie (qui ne se mesure pas seulement au nombre de tirs, certes en faveur des Bleus). La Belgique a un jeu offensif quand l’équipe de Didier Deschamps mise surtout sur les contres. Tout le monde est bien d’accord pour le dire depuis la victoire lors du Mondial.

Par contre, il n’y a pas forcément à critiquer particulièrement ce style. Ce n’est pas toujours le plus beau, mais c’est aussi bien utiliser certaines qualités de l’effectif français. La preuve étant l’obtention du titre. Ce qui n’enlève pas que la Belgique a fait un beau Mondial et une jolie demi-finale. Il n’aurait pas été volé que l’équipe de Meunier, suspendu pour ce match, s’impose. Mais il est temps de passer à autre chose (on souligne ici que c’est le journaliste qui invite Meunier à en reparler).

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club