Club

Momo Sissoko, un cadre en puissance

Joie Mohamed SISSOKO
Publie le 05/01/2012 a 21:00



  • A la fin du mois de juillet 2011, le milieu de terrain malien s’engage en faveur du PSG. Il arrive en provenance de la Juventus Turin, pour un montant de sept millions d’euros, assorti d’un bonus d’un million supplémentaire. Parmi tous les joueurs achetés par le club de la capitale l’été dernier, Sissoko est le seul à avoir joué dans plusieurs grands clubs (le FC Valence, Liverpool, la Juventus Turin). Ayant évolué dans les trois championnats les plus relevés au monde, le natif de Mont-Saint-Aignan ne signe pas à Paris pour être remplaçant. « J’ai opté pour le PSG parce que c’est un club avec un projet très ambitieux. J’ai pu échanger avec de grandes personnes qui ont eu des discours convaincants à mon égard. En parlant avec Leonardo, le coach, et le staff c’est vrai que tout cela m’a convaincu et ils m’ont donné l’envie de venir. Le discours a fait la différence ainsi que le projet sur le long terme », explique-t-il lors de sa présentation à la presse, le 28 juillet dernier.

    Débuts complexes

    Mohamed Lamine ne sera pas opérationnel immédiatement. Début mars 2011, il a été opéré du genou gauche et se trouve toujours en période de convalescence. Ses premières semaines parisiennes se résument à un entraînement personnalisé de remise à niveau physique. Il ne rejoindra l’entraînement collectif qu’à la mi-septembre. Sa première titularisation, le 29 septembre face à l’Athletic Bilbo en Europa Ligue (2-0), marque les esprits. Le Malien ne fait pas dans la dentelle, écope de deux cartons jaunes et se fait donc expulser. Ses prestations suivantes sous le maillot rouge et bleu ne s’avèrent pas franchement convaincantes. « Momo » manque cruellement de rythme et développe un jeu trop souvent basé sur le physique, qui lui vaut même parfois le surnom de « boucher ». Mais le joueur de 26 ans va parvenir à rebondir. Lors de ces deux derniers mois, il n’a cessé de monter en puissance.

    Qualités

    Le 6 novembre, à l’occasion de la treizième journée de Ligue 1, il inscrit son premier but avec le PSG, face à Bordeaux, au stade Chaban-Delmas (1-1). Au milieu de terrain, Sissoko est devenu un incontournable d’Antoine Kombouaré. Souvent positionné en sentinelle devant la défense, il récupère un nombre impressionnant de ballon. Son impact physique s’est désormais transformé en agressivité positive tandis que sa relance se révèle beaucoup plus juste que lors de ses débuts en Ligue 1. Ajoutons à cela un bon jeu de tête et quelques percées offensives, vous obtenez l’un des tous meilleurs joueurs parisiens de la fin d’année 2011. Enfin, cet élément formé à Auxerre possède un mental d’acier. Malgré une douleur en championnat face à Lille (0-0), il a par exemple tenu à rester sur le terrain pour terminer la rencontre.

    Une place au chaud

    Il y a fort à parier que Carlo Ancelotti fasse de Momo Sissoko l’un des ses hommes de base. Malgré le recrutement bling-bling que le PSG s’apprête à effectuer, l’ancien Red n’a pas de craintes à avoir concernant la conservation de sa place de titulaire. Mercredi, lors du match amical face au Milan AC (0-1), le nouvel entraîneur parisien lui a fait disputer l’intégralité du match. L’équipe francilienne a évolué dans un schéma tactique en 4-3-2-1. « On passe à trois au milieu alors qu’avant on n’était que deux dans l’axe. Mais ce n’est pas nouveau pour moi parce que j’ai déjà évolué dans ce système. Je pense qu’avec les joueurs qu’on a, ça va aller », imagine Sissoko dans les colonnes du Parisien ce jeudi. Dans ses déclarations comme dans son jeu, une véritable force tranquille se fait sentir.

    Publie le 05/01/2012 a 21:00

    Momo Sissoko, un cadre en puissance

    A la fin du mois de juillet 2011, le milieu de terrain malien s’engage en faveur du PSG. Il arrive en provenance de la Juventus Turin, pour un montant de sept millions d’euros, assorti d’un bonus d’un million supplémentaire. Parmi tous les joueurs achetés par le club de la capitale l’été dernier, Sissoko est le seul à avoir joué dans plusieurs grands clubs (le FC Valence, Liverpool, la Juventus Turin). Ayant évolué dans les trois championnats les plus relevés au monde, le natif de Mont-Saint-Aignan ne signe pas à Paris pour être remplaçant. « J’ai opté pour le PSG parce que c’est un club avec un projet très ambitieux. J’ai pu échanger avec de grandes personnes qui ont eu des discours convaincants à mon égard. En parlant avec Leonardo, le coach, et le staff c’est vrai que tout cela m’a convaincu et ils m’ont donné l’envie de venir. Le discours a fait la différence ainsi que le projet sur le long terme », explique-t-il lors de sa présentation à la presse, le 28 juillet dernier.

    Débuts complexes

    Mohamed Lamine ne sera pas opérationnel immédiatement. Début mars 2011, il a été opéré du genou gauche et se trouve toujours en période de convalescence. Ses premières semaines parisiennes se résument à un entraînement personnalisé de remise à niveau physique. Il ne rejoindra l’entraînement collectif qu’à la mi-septembre. Sa première titularisation, le 29 septembre face à l’Athletic Bilbo en Europa Ligue (2-0), marque les esprits. Le Malien ne fait pas dans la dentelle, écope de deux cartons jaunes et se fait donc expulser. Ses prestations suivantes sous le maillot rouge et bleu ne s’avèrent pas franchement convaincantes. « Momo » manque cruellement de rythme et développe un jeu trop souvent basé sur le physique, qui lui vaut même parfois le surnom de « boucher ». Mais le joueur de 26 ans va parvenir à rebondir. Lors de ces deux derniers mois, il n’a cessé de monter en puissance.

    Qualités

    Le 6 novembre, à l’occasion de la treizième journée de Ligue 1, il inscrit son premier but avec le PSG, face à Bordeaux, au stade Chaban-Delmas (1-1). Au milieu de terrain, Sissoko est devenu un incontournable d’Antoine Kombouaré. Souvent positionné en sentinelle devant la défense, il récupère un nombre impressionnant de ballon. Son impact physique s’est désormais transformé en agressivité positive tandis que sa relance se révèle beaucoup plus juste que lors de ses débuts en Ligue 1. Ajoutons à cela un bon jeu de tête et quelques percées offensives, vous obtenez l’un des tous meilleurs joueurs parisiens de la fin d’année 2011. Enfin, cet élément formé à Auxerre possède un mental d’acier. Malgré une douleur en championnat face à Lille (0-0), il a par exemple tenu à rester sur le terrain pour terminer la rencontre.

    Une place au chaud

    Il y a fort à parier que Carlo Ancelotti fasse de Momo Sissoko l’un des ses hommes de base. Malgré le recrutement bling-bling que le PSG s’apprête à effectuer, l’ancien Red n’a pas de craintes à avoir concernant la conservation de sa place de titulaire. Mercredi, lors du match amical face au Milan AC (0-1), le nouvel entraîneur parisien lui a fait disputer l’intégralité du match. L’équipe francilienne a évolué dans un schéma tactique en 4-3-2-1. « On passe à trois au milieu alors qu’avant on n’était que deux dans l’axe. Mais ce n’est pas nouveau pour moi parce que j’ai déjà évolué dans ce système. Je pense qu’avec les joueurs qu’on a, ça va aller », imagine Sissoko dans les colonnes du Parisien ce jeudi. Dans ses déclarations comme dans son jeu, une véritable force tranquille se fait sentir.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Panameee

      « Malgré le recrutement bling-bling que le PSG s’apprête à effectuer » j’attend de voir!

    • andré

      pas très convainquant le garçon , un bon remplaçant peut être .

    • Gino95

      en un seul mot ENORME !!!!!!!!!!!!!!!

    • Qatar_all_stars

      ALLEZ PARIS ALLEZ MOMO ! :D

    • Hawaga

      PSG 2012 :
      ———————–Sirigu—————————Bisevac———-Sakho———-Camara—
      ——Jallet———Matuidi——Sissoko——————-Pastore———-Nene————————————–Honda————————————————Pato—————————

      © Hawaga – You read it here first ^^

      • Hawaga

        PSG 2012 :
        ———————–Sirigu————————-Bisevac———-Sakho———Camara——-Jallet———Matuidi——Sissoko—————-Pastore———-Nene————————————Honda———————————————Pato————————© Hawaga – You read it here first ^^

    • Senor Ancelotti

      c’est un des joueurs arrivés cet été dont on parle le moins, pour moi il s’est bien intégré, comme s’il jouait depusi 3 saisons déja !! Bon il a fait quelques mawashigeri dans les cotes des adversaires mais bon en ayant joué en premier league normal quoi.. maintenant qu’il a calmé le jeu c’est au top !!

      • Angelpsg

        Bah en même temps si ça peut impressionner les adversaires…
        Avant c’était Jérémy Clément/Clément Chantôme et, sans les dénigrer, ça fait tout de suite moins peur niveau impact physique qu’un sissoko…
        Vivement le retour de Chantôme justement, pour voir ce qu’il donnerait associé à SIssoko et Matuidi par exemple…

    • calderon93

      trop fort momo !! perso j avais d entré avant sa signature qu il aller prendre la place a chantome si il ete a 100% … et beaucoup n etait pas d accord ! tres bonne pioche sissoko c 1 ROC  !!!

    • Bysmusss93

      Notre Yaya Touré à nous !!!!! :-)

    • Bysmusss93

      Je savais depuis toujours malgré sa « relative » fragilité qu’il est un joueur de tout premier plan à son poste….Maintenant qu’il a un vrai staff médical (il faut savoir que depuis l’équipe médicale sous la direction d’Akim Chalabi (directeur aujourd’hui du centre ASPIRE à Doha !!), le PSG est réputé en Europe pour avoir l’une des meilleurs médecines !!!) il va pouvoir montrer toutes ses qualités surtout qu’il arrive à l’age où on atteint son top physique et technique 27-30 ans !!! Un cadre en puissance, une évidence !!! la future colonne vertébrale du PSG : Sirigu – Sakho – Sissoko – Pastore (Néné) – Attaquant international à venir.

    • majestik is back

      ca aussi c est marrant; on était pas nbrx a kiffer cette recrue… à compter sur les doigts de la main parmis les posteurs ici!

    • $aDiK78

      imaginez l’equipe qu’on a avec juste un Pauleta en plus … on aurait au moins 12 points de plus au classement.

      • Bysmusss93

        12 points d’avance et un Pauleta déjà à 15 buts !!! (Pedro il aurait foutu les immanquables de Gameiro !!!)

        • Pauleta1991

          et Pastore aurait au moins 10 passes décisives avec Pauleta pour finir ses caviars

          • Inaya60

            exactement!

      • Cobbi

        on l’a déjà notre PaOLeta, il suffit juste de lui passer quelques ballons et il en aurai marquer 10 de plus….Quand Pastoré rate 20 frappe, Menez 15 et Néné 10,…Gaméro en rate un minimum, le pauvre il en est à devoir se faire tout seul les but. Pato et les autres si personne ne les alimente il en seront au même point.

        • Inaya60

          j’vuex bien qu’on dise qu’il n’a pas les ballons mais faut aussi noter que ces derniers matchs, il en vendange pas mal d okaz , et il en a eu pas mal d ballons, j’dirais pas qu’on a déjà notre pauleta en la personne de Gameiro, parce que sinon, il serait déjà le meilleur buteur de L1 et pastore serait très certainement le meilleur passeur du championnat sans c actions vendangés. Et Pedro c pedro, on en aura jamais un comme lui, lui savit tout faire qu’on lui passe la balle ou pas…

    • Guest

      j’espère qu’il va pas partir a la coupe d’Afrique, parce qu’au milieu de terrain ces le best.

      • calderon93

        non c des boucher a la CAN !! il va rester au chaud avec carlo !! 

    • Senzu Shi

      Pour donner mon bilan :)

      Sirigu – Sissoko – Matuidi les top du recrutement pour le moment ! Rien à redire, la base solide qu’il fallait, ca va être du haut niveau une fois bien huilé.
      Menez vraiment pas mal du tout, il est capable de tant quand il est collectif et inspiré, je le sens bien exploser d’ici quelques mois grâce à Ancelotti !

      Gameiro et Pastore à confirmer, le potentiel est la pour le moment l’adaptation est difficile, ancelotti va leur faire du bien aussi.

      Bisevac une très bonne recrue pour une doublure, ca me parait dur qu’il devienne titulaire, mais avec Camara ca me plait. Lugano le point noir pour le moment, mais perso je pense que s’il reste il pourrait finir par bien s’adapter et être au top pour la saison prochaine :)

      Douchez, et bien il fait son boulot… quand il joue, donc content de l’avoir en doublure mais dur pour lui comme situation.

    • j’ai souvenir que  riolo et courbis n’avaient pas hésité à le flingué lors de ces premiers matchs alors qu’il revenait tout juste du longue et grave blessure au genou  qu’il avait écarté des terrains 7 mois. donc au lieu de prendre en considération ces circonstances ils n’avaient pas hésite à le flinguer à tort en tout cas sissoko matuidi et chantome au top dans le nouveau système à 3 mileux j’ai hate de voir ca

    • Senzu Shi

      On va voir du Sissoko Matuidi, ca va faire mal !! En plus je trouve les deux joueurs vraiment complémentaires :)

      Sissoko c’est bien adapté, maintenant qu’il a gagné en puissance il n’est plus en retard sur les actions et fait moins de faute grossière, c’est bon ça !

      • magic nene

        à voir,à marseille,ça avait pas très bien fonctionné meme si c’était un non match de toute l’équipe
        seul momo avait été au niveau

    • Arfer

      Le meilleur de l’équipe avec Sirigu et je l’ai toujours dit pour lui. Avec se nouveau système il va s’imposer en patron défensivement et offensivement en patron un peu comme Yaya touré à Manchester City.

    • Furioxv2

      et c’est abrut…. qui le crtiquait au bout de trois matches et deux cartons rouge….

      • jeje

        Et ces abrutis qui lui suçait la bite alors qu’il a jamais été titulaire indiscutable et toujours blessé dans tous ses anciens clubs !

        • Rokosoko

          Il été pas titulaire pourquoi a ton avis ?????? Parce qu’il été tjr blessé mais en forme et préparer c’était un monstre et il était titulaire a chaque fois qu’il pouvait jouer . Sa serait bien de se renseigner quand on veut argumenter .

          • jeje

            Bien sur mec, ça me tue les gens qui disent tous  » essai de te renseigner  » mais je te donne des arguments si tu veux ! sissoko c’est 6 saisons d’affilés qu’ils ne jouent même pas 25 matchs ! Alors d’accord c’est un bon joueur mais de la à dire au début de la saison  » Sissoko il est trop fort ! » voila quoi. Un joueur qui se blesse régulièrement pendant 6 saisons d’affilés, ça laisse plus septique que ça rend optimiste ! La est le débat ! et je n’ai jamais dit que sissoko était nul ;)

      • Jere L45

        le critique c fait pour tout les joueur qui rate a match personne a dis c’etais une erreur de cathing il on dit il ete pas au niveau ce qui ete le cas il ete en manque de rythme 

    • Dany

      « Malgré une douleur en championnat face à Lille (0-0), il a par exemple tenu à rester sur le terrain pour terminer la rencontre ». cette phrase dit tout… c’est un vraie guerrier ce Sissoko x)

    • psgismagic

      trop fort momo

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    PSG/Ludogorets – Avant-match : une semaine de repos pour les Aigles qui visent la C3

    PSG/Ludogorets – Avant-match : une semaine de repos pour les Aigles qui visent la C3

    LDC

    Le Paris Saint-Germain reçoit le PFC Ludogorets Razgrad pour la dernière journée de la phase de ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Mikael Ba publié un new post."PSG/Ludogorets – Avant-match : une semaine de repos pour les Aigles qui visent la C3"
    58 minutes ago
    NicolasBa publié un new post."PSG/Nice - Balotelli "Je me sens bien...Je veux gagner""
    2 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Momo Sissoko, un cadre en puissance

    Joie Mohamed SISSOKO <Club , Editos , Une

    A la fin du mois de juillet 2011, le milieu de terrain malien s’engage en faveur du PSG. Il arrive en provenance de la Juventus Turin, pour un montant de sept millions d’euros, assorti d’un bonus d’un million supplémentaire. Parmi tous les joueurs achetés par le club de la capitale l’été dernier, Sissoko est le seul à avoir joué dans plusieurs grands clubs (le FC Valence, Liverpool, la Juventus Turin). Ayant évolué dans les trois championnats les plus relevés au monde, le natif de Mont-Saint-Aignan ne signe pas à Paris pour être remplaçant. « J’ai opté pour le PSG parce que c’est un club avec un projet très ambitieux. J’ai pu échanger avec de grandes personnes qui ont eu des discours convaincants à mon égard. En parlant avec Leonardo, le coach, et le staff c’est vrai que tout cela m’a convaincu et ils m’ont donné l’envie de venir. Le discours a fait la différence ainsi que le projet sur le long terme », explique-t-il lors de sa présentation à la presse, le 28 juillet dernier.

    Débuts complexes

    Mohamed Lamine ne sera pas opérationnel immédiatement. Début mars 2011, il a été opéré du genou gauche et se trouve toujours en période de convalescence. Ses premières semaines parisiennes se résument à un entraînement personnalisé de remise à niveau physique. Il ne rejoindra l’entraînement collectif qu’à la mi-septembre. Sa première titularisation, le 29 septembre face à l’Athletic Bilbo en Europa Ligue (2-0), marque les esprits. Le Malien ne fait pas dans la dentelle, écope de deux cartons jaunes et se fait donc expulser. Ses prestations suivantes sous le maillot rouge et bleu ne s’avèrent pas franchement convaincantes. « Momo » manque cruellement de rythme et développe un jeu trop souvent basé sur le physique, qui lui vaut même parfois le surnom de « boucher ». Mais le joueur de 26 ans va parvenir à rebondir. Lors de ces deux derniers mois, il n’a cessé de monter en puissance.

    Qualités

    Le 6 novembre, à l’occasion de la treizième journée de Ligue 1, il inscrit son premier but avec le PSG, face à Bordeaux, au stade Chaban-Delmas (1-1). Au milieu de terrain, Sissoko est devenu un incontournable d’Antoine Kombouaré. Souvent positionné en sentinelle devant la défense, il récupère un nombre impressionnant de ballon. Son impact physique s’est désormais transformé en agressivité positive tandis que sa relance se révèle beaucoup plus juste que lors de ses débuts en Ligue 1. Ajoutons à cela un bon jeu de tête et quelques percées offensives, vous obtenez l’un des tous meilleurs joueurs parisiens de la fin d’année 2011. Enfin, cet élément formé à Auxerre possède un mental d’acier. Malgré une douleur en championnat face à Lille (0-0), il a par exemple tenu à rester sur le terrain pour terminer la rencontre.

    Une place au chaud

    Il y a fort à parier que Carlo Ancelotti fasse de Momo Sissoko l’un des ses hommes de base. Malgré le recrutement bling-bling que le PSG s’apprête à effectuer, l’ancien Red n’a pas de craintes à avoir concernant la conservation de sa place de titulaire. Mercredi, lors du match amical face au Milan AC (0-1), le nouvel entraîneur parisien lui a fait disputer l’intégralité du match. L’équipe francilienne a évolué dans un schéma tactique en 4-3-2-1. « On passe à trois au milieu alors qu’avant on n’était que deux dans l’axe. Mais ce n’est pas nouveau pour moi parce que j’ai déjà évolué dans ce système. Je pense qu’avec les joueurs qu’on a, ça va aller », imagine Sissoko dans les colonnes du Parisien ce jeudi. Dans ses déclarations comme dans son jeu, une véritable force tranquille se fait sentir.

    By
    @
    OTER ?>