Club

Montpellier/PSG – Emery en conf : Penaltys, un adversaire difficile, Lo Celso et cohésion

Montpellier/PSG - Emery en conf : Penaltys, un adversaire difficile, Lo Celso et cohésion
Publie le 21/09/2017 a 14:25



  • Samedi à 17h, pour le compte de la 7e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain (1er) se déplace à Montpellier (12e). A 2 jours de cette rencontre, le coach parisien Unai Emery était en conférence de presse. L’occasion de revenir sur l’histoire de penalty qui a animé la presse ces derniers jours, ainsi que d’évoquer un adversaire dont il faut se méfier et l’ambiance dans le groupe. Sans oublier le milieu offensif Giovani Lo Celso (21 ans).

    Qui va tirer les coup-francs et les penaltys ? 

    C’est important de bien connaître leur importance. C’est une grande responsabilité. Beaucoup de joueurs ici en sont capables, car ils ont joué des matchs importants et ont vécu des moments décisifs. Ce n’est pas pareil de tirer à 3-0 ou à 0-0. Les 2 joueurs ici sont d’abord Cavani et Neymar, car ils sont capables d’assumer. Nous nous entraînons beaucoup, car un titre peut se jouer sur un penalty. Nous voulons avoir plus de joueurs.

    « Ce sont des joueurs compétitifs et ils veulent le mieux pour l’équipe »

    Surpris par ce qui s’est passé et si on en a parlé ? 

    J’ai parlé avec les 2, avant et après. Avec le groupe aussi. Avec l’analyse que nous avons faite de toute l’histoire des penaltys de toute l’équipe.

    Qui sera le premier tireur ? 

    Pour moi, le plus important c’est qu’il y ait but. Après, qui est le premier et le deuxième je vais le dire aux joueurs et à l’équipe. On verra s’il y en a samedi. Ce sont des joueurs compétitifs et ils veulent le mieux pour l’équipe. Nous avons eu une conversation, il y a une bonne harmonie, une belle relation entre les joueurs.

    « C’est une équipe très compétitive, nous l’avons bien étudié »

    6 victoires en 6 matchs, nous sommes trop forts pour la Ligue 1 ? Un objectif de tout gagner ?

    J’aime beaucoup les objectifs collectifs et individuels. Sur les 55 dernières années, seulement une équipe a gagné les 6 premiers matchs. L’objectif c’est de gagner le 7e. Je sais que le record est à 8, c’est un autre objectif.

    Mais le match contre Montpellier est difficile. L’an dernier nous avons perdu 3-0. C’est une équipe très compétitive, nous l’avons bien étudié. C’est une équipe très sérieuse et avec beaucoup de discipline. Ils voudront nous mettre en difficulté.

    Nous parlons aux joueurs des différents objectifs, collectifs et individuels, qui sont importants pour faire grandir le PSG.

    Ce que je garde de la défaite à Montpellier ? 

    Nous avons regardé pourquoi nous avons perdu, comment nous avons perdu. Mais c’est un match différent. C’est un autre entraîneur, les équipes ont changé. C’est une belle équipe de Montpellier. Nous voulons faire un match pour pouvoir en profiter avec une victoire et faire un beau match pour les supporters.

    Lo Celso titulaire ?

    Nous sommes très contents de sa progression. Il attend le moment pour jouer. Il travaille très bien. Après, c’est difficile de rentrer dans cette équipe, car il y a une grande concurrence. Mais il a très bien fait. C’est pour cela qu’il gagne du temps de jeu et le respect de tous. Bien sûr que s’il continue cette progression il va gagner du temps de jeu. Nous sommes très contents de lui.

    « C’est bien que le groupe soit ensemble en dehors de l’entraînement aussi »

    Dîner entre les joueurs, important pour la cohésion ? 

    J’aime beaucoup que les joueurs fassent des choses ensemble. Comme il y a de nouveaux joueurs, le groupe voulait faire un dîner. Je suis content, c’est bien que le groupe soit ensemble en dehors de l’entraînement aussi, de parler de beaucoup de choses. J’ai vu ce matin que tout le monde s’est très bien entraîné.

    Un risque de division à cause du clan brésilien ? 

    Le PSG est ouvert à tous les bons joueurs, on ne regarde pas la nationalité. L’ambiance dans le vestiaire est très bonne, tous les joueurs parlent ensemble. Il y a un vrai mélange. Après c’est la qualité qui compte sur le terrain. Après, bien sûr que la culture de chacun compte. Il y a une bonne ambiance.

     

    Publie le 21/09/2017 a 14:25

    Montpellier/PSG – Emery en conf : Penaltys, un adversaire difficile, Lo Celso et cohésion

    Samedi à 17h, pour le compte de la 7e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain (1er) se déplace à Montpellier (12e). A 2 jours de cette rencontre, le coach parisien Unai Emery était en conférence de presse. L’occasion de revenir sur l’histoire de penalty qui a animé la presse ces derniers jours, ainsi que d’évoquer un adversaire dont il faut se méfier et l’ambiance dans le groupe. Sans oublier le milieu offensif Giovani Lo Celso (21 ans).

    Qui va tirer les coup-francs et les penaltys ? 

    C’est important de bien connaître leur importance. C’est une grande responsabilité. Beaucoup de joueurs ici en sont capables, car ils ont joué des matchs importants et ont vécu des moments décisifs. Ce n’est pas pareil de tirer à 3-0 ou à 0-0. Les 2 joueurs ici sont d’abord Cavani et Neymar, car ils sont capables d’assumer. Nous nous entraînons beaucoup, car un titre peut se jouer sur un penalty. Nous voulons avoir plus de joueurs.

    « Ce sont des joueurs compétitifs et ils veulent le mieux pour l’équipe »

    Surpris par ce qui s’est passé et si on en a parlé ? 

    J’ai parlé avec les 2, avant et après. Avec le groupe aussi. Avec l’analyse que nous avons faite de toute l’histoire des penaltys de toute l’équipe.

    Qui sera le premier tireur ? 

    Pour moi, le plus important c’est qu’il y ait but. Après, qui est le premier et le deuxième je vais le dire aux joueurs et à l’équipe. On verra s’il y en a samedi. Ce sont des joueurs compétitifs et ils veulent le mieux pour l’équipe. Nous avons eu une conversation, il y a une bonne harmonie, une belle relation entre les joueurs.

    « C’est une équipe très compétitive, nous l’avons bien étudié »

    6 victoires en 6 matchs, nous sommes trop forts pour la Ligue 1 ? Un objectif de tout gagner ?

    J’aime beaucoup les objectifs collectifs et individuels. Sur les 55 dernières années, seulement une équipe a gagné les 6 premiers matchs. L’objectif c’est de gagner le 7e. Je sais que le record est à 8, c’est un autre objectif.

    Mais le match contre Montpellier est difficile. L’an dernier nous avons perdu 3-0. C’est une équipe très compétitive, nous l’avons bien étudié. C’est une équipe très sérieuse et avec beaucoup de discipline. Ils voudront nous mettre en difficulté.

    Nous parlons aux joueurs des différents objectifs, collectifs et individuels, qui sont importants pour faire grandir le PSG.

    Ce que je garde de la défaite à Montpellier ? 

    Nous avons regardé pourquoi nous avons perdu, comment nous avons perdu. Mais c’est un match différent. C’est un autre entraîneur, les équipes ont changé. C’est une belle équipe de Montpellier. Nous voulons faire un match pour pouvoir en profiter avec une victoire et faire un beau match pour les supporters.

    Lo Celso titulaire ?

    Nous sommes très contents de sa progression. Il attend le moment pour jouer. Il travaille très bien. Après, c’est difficile de rentrer dans cette équipe, car il y a une grande concurrence. Mais il a très bien fait. C’est pour cela qu’il gagne du temps de jeu et le respect de tous. Bien sûr que s’il continue cette progression il va gagner du temps de jeu. Nous sommes très contents de lui.

    « C’est bien que le groupe soit ensemble en dehors de l’entraînement aussi »

    Dîner entre les joueurs, important pour la cohésion ? 

    J’aime beaucoup que les joueurs fassent des choses ensemble. Comme il y a de nouveaux joueurs, le groupe voulait faire un dîner. Je suis content, c’est bien que le groupe soit ensemble en dehors de l’entraînement aussi, de parler de beaucoup de choses. J’ai vu ce matin que tout le monde s’est très bien entraîné.

    Un risque de division à cause du clan brésilien ? 

    Le PSG est ouvert à tous les bons joueurs, on ne regarde pas la nationalité. L’ambiance dans le vestiaire est très bonne, tous les joueurs parlent ensemble. Il y a un vrai mélange. Après c’est la qualité qui compte sur le terrain. Après, bien sûr que la culture de chacun compte. Il y a une bonne ambiance.

     




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Emmanuel Emmanuel

      Avant de juger Emery attendons la fin de saisons
      Beaucoup monde dit qu’il ne peut pas gérer mais vous etes dans les vestiaires ?!

      • FlgCorp IronKeisyWear

        sinon c’est déjà sa seconde saison!
        l’année derniere on disait déjà attendons l’année prochaine, donc cette année on attend aussi l’année d’après??? mais si il est pas renouveler on fait comment pour attendre? au final on pourra jamais juger son taf….

        • Emmanuel Emmanuel

          1 année il connait pas les joueurs , il demande une autre vision de jeu , maintenant ils ont compris ce que le coach leur demande , voyons voir comment ca va se passer , pour l’instant ca va restons Zen :)

    • TresorierMakalapati

      Il n’a pas l’autorité d’1 Ancelotti, Mourinho, Conte, voir mm Zizou, ça pue la flegme dans un aspect de sa personnalité, c’est dommage.

      • Frédéric Lalonde

        Zizou a de l’autorité ? Ah bon …

        Depuis son arrivée , le club engrange les titres donc on ne peut pas vraiment juger; mais au 1er coup de moins bien , on saura . Le vestiaire a quad même réussit à faire virer de Capello , Ancelotti et Mourinho , alors si un jour , ils veulent se débarrasser de Zizou (imaginons) , ce erait trop facile pour eux

    • Dav’One

      Unaï les laisse trop décider, je pense qu’il devrait prendre toutes les décisions quand on a une équipe comme la notre visant la LDC…. Je commence à douter de ses capacités à gérer de tels joueurs…

      • FlgCorp IronKeisyWear

        on a beaucoup critiquer Lolo comme quoi le coach c’est Ibra
        la emery il decide de rien sa ce voit bien at puis il le cache
        mais pour emery on laisse coulé non faut pa ile juger maintenant faut attendre la fin de la saison etc etc ben merde
        il doit gérer son equipe de A à Z elle lui sert quoi tout le personnel mis a sa disposition pour l’aider a encadrer les joueurs en plus Henrique qui est arrivé qui est très claire avec les joueurs le psg avant tout et lui il laisse les joueurs vivrent leurs vie

    • Dav’One

      Obligé de remater la conf’ sur youtube pour tout bien comprendre ahahah…

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Le PSG condamné par l'UEFA à payer 40 000 euros à cause de ses retards

    LDC – Le PSG condamné par l’UEFA à payer 40 000 euros à cause de ses retards

    Club

    Ce jeudi se réunissait la Commission de discipline de l’UEFA à Nyon (en Suisse). Il était ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    2 days ago
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Robert Malm Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais

    Robert Malm « Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais »

    Actu Féminin

    Hier, RMC Sport a indiqué que le Paris Saint-Germain pense à proposer le poste de directeur sportif ...

    Vidéos PSG

    Montpellier/PSG – Emery en conf : Penaltys, un adversaire difficile, Lo Celso et cohésion

    Montpellier/PSG - Emery en conf : Penaltys, un adversaire difficile, Lo Celso et cohésion <Club , Une

    Samedi à 17h, pour le compte de la 7e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain (1er) se déplace à Montpellier (12e). A 2 jours de cette rencontre, le coach parisien Unai Emery était en conférence de presse. L’occasion de revenir sur l’histoire de penalty qui a animé la presse ces derniers jours, ainsi que d’évoquer un adversaire dont il faut se méfier et l’ambiance dans le groupe. Sans oublier le milieu offensif Giovani Lo Celso (21 ans).

    Qui va tirer les coup-francs et les penaltys ? 

    C’est important de bien connaître leur importance. C’est une grande responsabilité. Beaucoup de joueurs ici en sont capables, car ils ont joué des matchs importants et ont vécu des moments décisifs. Ce n’est pas pareil de tirer à 3-0 ou à 0-0. Les 2 joueurs ici sont d’abord Cavani et Neymar, car ils sont capables d’assumer. Nous nous entraînons beaucoup, car un titre peut se jouer sur un penalty. Nous voulons avoir plus de joueurs.

    « Ce sont des joueurs compétitifs et ils veulent le mieux pour l’équipe »

    Surpris par ce qui s’est passé et si on en a parlé ? 

    J’ai parlé avec les 2, avant et après. Avec le groupe aussi. Avec l’analyse que nous avons faite de toute l’histoire des penaltys de toute l’équipe.

    Qui sera le premier tireur ? 

    Pour moi, le plus important c’est qu’il y ait but. Après, qui est le premier et le deuxième je vais le dire aux joueurs et à l’équipe. On verra s’il y en a samedi. Ce sont des joueurs compétitifs et ils veulent le mieux pour l’équipe. Nous avons eu une conversation, il y a une bonne harmonie, une belle relation entre les joueurs.

    « C’est une équipe très compétitive, nous l’avons bien étudié »

    6 victoires en 6 matchs, nous sommes trop forts pour la Ligue 1 ? Un objectif de tout gagner ?

    J’aime beaucoup les objectifs collectifs et individuels. Sur les 55 dernières années, seulement une équipe a gagné les 6 premiers matchs. L’objectif c’est de gagner le 7e. Je sais que le record est à 8, c’est un autre objectif.

    Mais le match contre Montpellier est difficile. L’an dernier nous avons perdu 3-0. C’est une équipe très compétitive, nous l’avons bien étudié. C’est une équipe très sérieuse et avec beaucoup de discipline. Ils voudront nous mettre en difficulté.

    Nous parlons aux joueurs des différents objectifs, collectifs et individuels, qui sont importants pour faire grandir le PSG.

    Ce que je garde de la défaite à Montpellier ? 

    Nous avons regardé pourquoi nous avons perdu, comment nous avons perdu. Mais c’est un match différent. C’est un autre entraîneur, les équipes ont changé. C’est une belle équipe de Montpellier. Nous voulons faire un match pour pouvoir en profiter avec une victoire et faire un beau match pour les supporters.

    Lo Celso titulaire ?

    Nous sommes très contents de sa progression. Il attend le moment pour jouer. Il travaille très bien. Après, c’est difficile de rentrer dans cette équipe, car il y a une grande concurrence. Mais il a très bien fait. C’est pour cela qu’il gagne du temps de jeu et le respect de tous. Bien sûr que s’il continue cette progression il va gagner du temps de jeu. Nous sommes très contents de lui.

    « C’est bien que le groupe soit ensemble en dehors de l’entraînement aussi »

    Dîner entre les joueurs, important pour la cohésion ? 

    J’aime beaucoup que les joueurs fassent des choses ensemble. Comme il y a de nouveaux joueurs, le groupe voulait faire un dîner. Je suis content, c’est bien que le groupe soit ensemble en dehors de l’entraînement aussi, de parler de beaucoup de choses. J’ai vu ce matin que tout le monde s’est très bien entraîné.

    Un risque de division à cause du clan brésilien ? 

    Le PSG est ouvert à tous les bons joueurs, on ne regarde pas la nationalité. L’ambiance dans le vestiaire est très bonne, tous les joueurs parlent ensemble. Il y a un vrai mélange. Après c’est la qualité qui compte sur le terrain. Après, bien sûr que la culture de chacun compte. Il y a une bonne ambiance.

     

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>