Restez connectés avec nous
Nasser Al-KhelaÏfi s'exprime à propos du FPF et du projet sportif du PSG

Club

Nasser Al-KhelaÏfi s’exprime à propos du FPF et du projet sportif du PSG

Le Président du Paris-Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi, s’est exprimé dans les colonnes du quotidien Qatari Al-Watan. Il est revenu notamment sur les contraintes du Fair-Play Financier ainsi que sur le projet sportif du club.

Le Président du club indique que le PSG a été gêné dans son recrutement par la sanction de l’UEFA, il estime également que ces contraintes desservent le football Européen. « Oui on a été gêné, mais cela va changer parce que cela doit changer. Le FPF ne sert pas le football européen, bien au contraire. »

Concernant le projet sportif du club et les investissements, Nasser Al-Khelaïfi indique que de nouveaux sponsorings sont en place et que le club travaille toujours pour avoir de nouveau partenaires, français ou internationaux. Selon lui les Qataris ne regrettent pas leur investissement, car depuis leur arrivée le club a remporté pas moins de 7  titres et a atteint les quarts de finale de la Ligue des Champions a plusieurs reprises.Bien sûr, on a déjà de nouveaux sponsors, et on travaille toujours pour avoir de nouveaux partenaires internationaux ou français. »

Beaucoup ont critiqué le projet sportif, en disant que le PSG n’est pas un grand club, que leur répondrais-tu ? « Je pense que c’est un des avantages du PSG, beaucoup de personnalités sportives ont salué cet investissement. Le prix du club n’était pas élevé au contraire d’autres clubs en vente à l’époque. Le PSG est le seul club de  Paris, une des plus belles villes du monde, qui a un bassin d’environ 12 millions d’habitants. Depuis notre arrivée, on a gagné sept titres, spécialement lors des 3 dernières saisons, on a aussi atteint les ¼ de finale de la Ligue des Champions à plusieurs reprises et c’est un vrai exploit. On ne regrette pas du tout notre investissement, ce sont les investisseurs qui n’ont pas investi dans ce club qui doivent avoir des regrets. »

Des déclarations qui démontrent que l’investissement du Qatar dans le club Parisien n’en est qu’à ses débuts. Dès l’été 2016 et la fin des sanctions imposées par l’UEFA, les dirigeants pourront s’en donner à coeur joie sur le recrutement. L’arrivée de joueurs de classe mondiale appellera forcément l’arrivée de nouveaux investisseurs. Des changements qui aideront certainement le Paris-Saint-Germain à se hisser à la hauteur des grands d’Europe.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club