Restez connectés avec nous

Club

Nasser : «Nos rêves n’ont pas de limites»

Depuis le début de saison, Nasser Al-Khelaïfi ne manque pas une miette des performances du PSG et semble véritablement passionné par son nouveau club. Le patron de QSI souhaite, à moyen ou long terme, faire du PSG l’un des plus grands clubs européens et l’a encore une fois annoncé dans les colonnes de France Football.

« Nos rêves n’ont pas de limites. Certains se réalisent, d’autres non. Mais si vous voulez qu’ils deviennent réalité, vous devez d’abord vous fixer des objectifs réalistes. Nous, on veut faire du PSG l’un des plus grands clubs du monde. On veut qu’il s’installe comme le patron en France dans les trois ans à venir, puisqu’il rivalise avec les meilleurs en Europe. On veut aussi que les Parisiens soient fiers du PSG, et, à travers lui, de leur ville, a confié le président du PSG, qui voit bien le club de la capitale rivaliser avec les grosses écuries que sont le Barça ou le Real. Pourquoi pas ? On va tout faire, dans les prochaines années, pour se rapprocher du niveau de Barcelone, du Real ou de Manchester. Mais soyons réalistes, il faudra du temps. Le Barça ne s’est pas fait en trois ans. Il nous en faudra au moins cinq, et même plus, pour espérer rivaliser durablement avec de telles cylindrées. »

En tout cas, Nasser veut rassurer les amoureux du club en clamant haut et fort sa volonté de voir le PSG garder son identité, même si certains restent dubitatifs à ce niveau-là. « Le PSG a sa propre histoire, et sa propre culture. Il a une identité et il n’est pas question d’en changer. Bien sûr, il n’est pas interdit de regarder ce qui se fait ailleurs et prendre des idées ici ou là, mais nous n’avons pas l’intention de copier tel ou tel modèle. Aujourd’hui, nous sommes capables d’avancer en suivant notre propre ligne directrice. Avec un directeur administratif comme Jean-Claude Blanc, un directeur sportif comme Leonardo, et un entraineur comme Ancelotti. Il me semble que nous avons l’une des plus grandes équipes dirigeantes du monde. Et, comme nous avons aussi quelques-un des meilleurs joueurs, je ne crois pas que nous ayons besoin de copier qui que ce soit. Il faut juste que toutes les personnes qui travaillent au PSG s’impliquent à fond dans ce projet pour composer une équipe unie. Y compris les médias », a conclu l’homme d’affaire qatari, qui assure que si tout le monde tire dans le même sens, alors le PSG arrivera à atteindre ses objectifs, aussi ambitieux soient-ils.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club