Club

Nenê en sauveur, le PSG en leader !

Joie NENE
Publie le 23/10/2011 a 18:48



  • Après la victoire de Montpellier samedi soir face à Caen (1-3), le PSG se devait de prendre trois points face à Dijon pour reprendre encore un peu d’avance sur ses poursuivants héraultais. La mauvaise prestation de Bratislava se devait également d’être effacée et malgré tout cela, c’est de manière plutôt timide que les Parisiens rentraient dans le match, en se montrant très peu inspirés sur les mouvements offensifs et en laissant trop d’espaces aux joueurs dijonnais. D’ailleurs, Benjamin Corgnet ne tardait pas trop à profiter de ce laxisme francilien puisque dès la 5e minute de jeu, il inquiétait sérieusement Sirigu avec une frappe croisée à ras de terre, que le portier italien écartait parfaitement de la main droite.

    Si l’on exceptait quelques autres tentatives lointaines des promus, le PSG prenait petit à petit le contrôle du jeu et si Gameiro ne frappait pas au-dessus du but (7e) et que Nenê cadrait son coup-franc (15e), les Parisiens auraient pu mener au score avant le quart d’heure de jeu. Il s’en suivait une période assez pauvre en occasions à laquelle Javier Pastore, jusqu’ici très discret, mettait fin en frappant du droit depuis l’angle de la surface de réparation, forçant Reynet à s’employer pour permettre à son équipe de tenir le score (36e). Mais juste avant la pause, Ceara lançait Ménez sur le côté droit et l’ancien joueur de la Roma centrait fort au deuxième poteau pour Nenê, qui marquait son troisième but de la saison en plaçant du pied droit le ballon sous la barre (1-0, 42e). Un but qui délivrait un Parc plein et permettait aux Parisiens de rentrer aux vestiaires avec un but d’avance.

    Nenê, sauveur du soir

    En deuxième période, le match redémarrait sur les mêmes bases, avec une équipe du PSG dominatrice mais souvent mise en danger sur les contres dijonnais. Si ces derniers n’inquiétaient pas vraiment Sirigu, ils mettaient plusieurs fois à mal la défense parisienne, obligée de commettre beaucoup de fautes aux abords de sa surface. Mais les hommes d’Antoine Kombouaré, grâce à leur force offensive, se procuraient les meilleurs occasions avec notamment une frappe trop croisée de Pastore (59e) et une tête à bout portant de Gameiro, bien sortie par Reynet (69e). Les deux équipes continuaient de se neutraliser mais juste avant le coup de sifflet final, les Parisiens confortaient leur victoire en doublant la mise grâce à une frappe splendide de l’inarrêtable Nenê, qui trouvait le montant dijonnais avant de voir le ballon terminer au fond des filets (2-0, 90e). Le Brésilien, auteur donc d’un doublé, permettait au PSG de conserver sa place de leader et de prendre trois points d’avance sur Montpellier et sur ses autres poursuivants, Lyon ne pouvant pas revenir à moins de trois longueurs même en cas de victoire ce dimanche soir face à Lille.

    Publie le 23/10/2011 a 18:48

    Nenê en sauveur, le PSG en leader !

    Après la victoire de Montpellier samedi soir face à Caen (1-3), le PSG se devait de prendre trois points face à Dijon pour reprendre encore un peu d’avance sur ses poursuivants héraultais. La mauvaise prestation de Bratislava se devait également d’être effacée et malgré tout cela, c’est de manière plutôt timide que les Parisiens rentraient dans le match, en se montrant très peu inspirés sur les mouvements offensifs et en laissant trop d’espaces aux joueurs dijonnais. D’ailleurs, Benjamin Corgnet ne tardait pas trop à profiter de ce laxisme francilien puisque dès la 5e minute de jeu, il inquiétait sérieusement Sirigu avec une frappe croisée à ras de terre, que le portier italien écartait parfaitement de la main droite.

    Si l’on exceptait quelques autres tentatives lointaines des promus, le PSG prenait petit à petit le contrôle du jeu et si Gameiro ne frappait pas au-dessus du but (7e) et que Nenê cadrait son coup-franc (15e), les Parisiens auraient pu mener au score avant le quart d’heure de jeu. Il s’en suivait une période assez pauvre en occasions à laquelle Javier Pastore, jusqu’ici très discret, mettait fin en frappant du droit depuis l’angle de la surface de réparation, forçant Reynet à s’employer pour permettre à son équipe de tenir le score (36e). Mais juste avant la pause, Ceara lançait Ménez sur le côté droit et l’ancien joueur de la Roma centrait fort au deuxième poteau pour Nenê, qui marquait son troisième but de la saison en plaçant du pied droit le ballon sous la barre (1-0, 42e). Un but qui délivrait un Parc plein et permettait aux Parisiens de rentrer aux vestiaires avec un but d’avance.

    Nenê, sauveur du soir

    En deuxième période, le match redémarrait sur les mêmes bases, avec une équipe du PSG dominatrice mais souvent mise en danger sur les contres dijonnais. Si ces derniers n’inquiétaient pas vraiment Sirigu, ils mettaient plusieurs fois à mal la défense parisienne, obligée de commettre beaucoup de fautes aux abords de sa surface. Mais les hommes d’Antoine Kombouaré, grâce à leur force offensive, se procuraient les meilleurs occasions avec notamment une frappe trop croisée de Pastore (59e) et une tête à bout portant de Gameiro, bien sortie par Reynet (69e). Les deux équipes continuaient de se neutraliser mais juste avant le coup de sifflet final, les Parisiens confortaient leur victoire en doublant la mise grâce à une frappe splendide de l’inarrêtable Nenê, qui trouvait le montant dijonnais avant de voir le ballon terminer au fond des filets (2-0, 90e). Le Brésilien, auteur donc d’un doublé, permettait au PSG de conserver sa place de leader et de prendre trois points d’avance sur Montpellier et sur ses autres poursuivants, Lyon ne pouvant pas revenir à moins de trois longueurs même en cas de victoire ce dimanche soir face à Lille.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Bymuss

      Salut à tous….j’ai lu pratiquement tous les commentaires et ya des choses quand même assez exceptionnels qui sont dites !!! Premièrement le bilan comptables du PSG est excellent voir le meilleur tout club confondu depuis 10 ans (en 2003-04 Lyon fait je crois aussi bien !!! mais à part cette année là je ne vois personne avoir faire un aussi début de saison..!!??), donc il faudrait peut être relativer le contenu des matches qui est toujours différent d’un matche à l’autre (cf Barça ce week pour ne prendre qu’eux comme exemple !!) et dire que ce PSG est vraiment trés costaud car en jouant tous les 3 jours et ne pas perdre depuis 2 mois (sauf à Bilbao où l’équipe pensait déjà à Lyon et à la place de leader….) cela n’est pas à la portée de tout le monde !!! Deuxiement cette idée que Néné n’en fait qu’à sa tête et bien moi qui suis au Parc à chaque matche, je suis ravi de ce joueur depuiss qu’il est chez nous car au moins il ne trichent pas !!! Personne n’a noté le superbe travail défensif qu’il réalise depuis 3 matches !!! Donc au lieu de dire « Néné par-ci Néné par-là…… » il faudrait se demander si d’autres clubs aimeraient l’avoir avec eux !!! Je crois que la réponse serait expéditive surtout qu’à Paris les artistes ont été légion sous l’ere Colony !!! Moi j’étais en 1/4 de virage (Tribune K rouge ) vers laquelle il est venu féter le but et franchement je sens des joueurs archi concerné et motivé !!! le sourrire et les poings sérés en venant vers nous, genre « cette année on lachera rien !!! » c’était fameux !!! Et la derniere chose concerne l’ambiance du Parc qui renait petit à petit, car il faut quand même se dire qu’avoir la même ambiance que celle de PSG-Lyon pour Dijon, Caen et Evian, c’est un peu abusé car ces matches ne sont pas PSG-Lyon ou autres affiches !!! Même s’il faut tendre vers une ferveur absolue sur chaque matche, il faut à côté de ça se montrer indulgent car il ya encore des gens qui apprenent à chanter le PSG, ça va venir c’est innéluctable, faut juste encourager à faire mieux !!! Moi jsuis un ancien abonné (G rouge) et j’aime de plus l’ambiance qu’il ya au Parc, n’en déplaise aux « dinosaures ultras » d’Auteuil et Boulogne qui ne moque de l’ambiance devant leur télé au lieu d’être avec nous et aider les nouveau !!! Mais je pense que ça venir !!! Alors soyons heureux et ne boudons pas notre plaisir de voir un Grand PSG !!!

      • Inaya60

        lyon fait mieux la saison 2006/2007 avec 31 points en 11 journée

      • Be

        Amen Bymuss!

    • Visiteur

      Merci Néné pour hier , tu nous sauve !!!! Match tres moyen de l’equipe les gars faut le reconnaitre .

    • gagasta

      Néné sauveur ok mais chamtome et sissoko n’ont pas le niveau ils ont pris l’eau grave, vivement le retour de matuidi l’incontournable au milieu. j’espere que mercredi on verra les jeunes faut vraiment faire souffler les titulaires. Novembre sera plus corsé

    • Senzu Shi

      Ca va lui faire du bien à Néné, histoire qu’il se décoince il était trop obnubilé par le but ^^

    • Be

      Merci Nenê!

    • Fifa971

      Avec tous les ballons qu’il a garder ce soir c’est sur qu’il avait interet a marquer , le default de nene c’est pas son talent, c’est qu’il ne joue pas avec ces partenaires , il a toujours la tete baisser sur le ballon, et desfois faut etre realiste les gars sa nous empeches d’avoir beaucoup de situation dangereuse, mais bon j’espere qu’il ouvrira les yx parceque AK va pas hesiter a amener de la conccurence a son poste.

    • Anto1ne

      Bouya la mine qu’il a planté pour son 2ème but !!!

      Juste splendide.

      Paris a vraiment un quatuor de feu, donnant le danger à tous les instants.

      Pastore est en légère méforme ? Nenê rattrape le coup.

      On va passer une bonne saison… :)

      • Inaya60

        et bien j’espère que néné ne va pas attendre à ts les coups une méforme de pastore pour être aussi efficace qu’hier, si on a un vrai quator de feu ça doit se voir beaucoup plus souvent que ça et menez mise à part sur le premier but a été transparent, d pertes de balles agaçantes à répétition….

    • pauletinho

      heureusement pour lui que nene a mis les but parce que qu’est-ce qu’il m’énerve de plus en plus chaque match.

      Ses corner sont pourri, ses centres j’en parle pas, il est pas capable
      de cadrer des cou franc, il porte trop le ballon pour faire que de la
      merde apres, puis a chaque petite faute sur lui il fait que de pleurer
      alors qu’est-ce que sa sera quand il se prendra les coups que pastore
      c’est pris…

      Il m’exaspère ce joueur et meme pastore j’en suis sur qu’il en a marre
      il doit se dire putin mais jou plus simple en une touche…
      Je suis severe mais j’en suis sur qu’il y en a qui pense pareil

      • Tu te répètes pas un peu Footix ?

        • pauletinho

          loool moi footx???!!!! oh ke t’es un marrant toi. tudois faire parti des petits nouveau qui squatte le parc des princes en tant que spectateur et t’ose parlé de footx ouahouu

      • bon bas je vais te repondre la meme chose que tous a l’heur :
        ba t compliquer toi néné fait un bon matche pour l’instan et moi je suis bien conten davoire la patte gauche de néné au psg

      • cyril2

        n’oublie pas se qu’il a fait l’année derniere !!! je crois que tu n’a pas compris que c’est ce genre de joueur qui font que de la merde pendant 89 /90 mais il suffit d’une minute pour qu’ ils face gagner l’equipe  l’exemple (meme si c’est pas du tout le meme niveau ) : cricri ! Il est vrai cependant que nene a eu un coup de mou depuis le début de la saison .

      • lutecia

        menez a fait bien pire, pastore et transparent et tu leurs dit rien!?!?
        arrête ta fixette sur nene un peu!

      • flonaldinho

        et bien je suis tout à fait d’accord avec keiv-45, je ne supporte pas Nene. Il a mis deux buts et fait un bon match ? bien sûr que oui j’vais pas l’nier. Mais il plonge tout le temps, on a tout le temps l’impression qu’il souffre comme jamais, mais il galope 10 secondes plus tard. Et puis il râle tout le temps. Sans oublier qu’il donne la ballon qu’en cas de force majeure. Bref tant mieux si il nous fait gagner, mais c’est pas parce qu’il est bon que je suis obligé de l’apprécier. Et pui ça a pas l’air d’être une lumière franchement… Quand en première mit-temps il tire le corner alors qu’il sait très bien que l’arbitre n’est pas prêt, si c’est pas être stupide ça… En conclusion, si ce gars jouait à l’OM, on le détesterait tous. On chie sur Valbuena mais on a le même à Paris…

        • Last Reset

          « En conclusion, si ce gars jouait à l’OM, on le détesterait tous »

          Bah oui… Mais en même temps on déteste tous les joueurs de l’OM !
          :D

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Meunier "on attendait Aurier à l’aéroport...il y a assez de qualités dans le groupe pour s'adapter aux forfaits

    T.Meunier « On a vu une première mi-temps excellente,un bloc aussi bien défensif qu’offensif »

    LDC

    Le Paris Saint-Germain s’est réveillé ce matin avec le sourire. Grâce au match nul acquis à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Balbir: Cavani "Le buteur trace sa route et quelle route...les obstacles sont éliminés""
    3 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."McCourt «Nous devrons être beaucoup plus malins que le PSG»"
    4 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    Nenê en sauveur, le PSG en leader !

    Joie NENE <Club , Ligue 1 , Une

    Après la victoire de Montpellier samedi soir face à Caen (1-3), le PSG se devait de prendre trois points face à Dijon pour reprendre encore un peu d’avance sur ses poursuivants héraultais. La mauvaise prestation de Bratislava se devait également d’être effacée et malgré tout cela, c’est de manière plutôt timide que les Parisiens rentraient dans le match, en se montrant très peu inspirés sur les mouvements offensifs et en laissant trop d’espaces aux joueurs dijonnais. D’ailleurs, Benjamin Corgnet ne tardait pas trop à profiter de ce laxisme francilien puisque dès la 5e minute de jeu, il inquiétait sérieusement Sirigu avec une frappe croisée à ras de terre, que le portier italien écartait parfaitement de la main droite.

    Si l’on exceptait quelques autres tentatives lointaines des promus, le PSG prenait petit à petit le contrôle du jeu et si Gameiro ne frappait pas au-dessus du but (7e) et que Nenê cadrait son coup-franc (15e), les Parisiens auraient pu mener au score avant le quart d’heure de jeu. Il s’en suivait une période assez pauvre en occasions à laquelle Javier Pastore, jusqu’ici très discret, mettait fin en frappant du droit depuis l’angle de la surface de réparation, forçant Reynet à s’employer pour permettre à son équipe de tenir le score (36e). Mais juste avant la pause, Ceara lançait Ménez sur le côté droit et l’ancien joueur de la Roma centrait fort au deuxième poteau pour Nenê, qui marquait son troisième but de la saison en plaçant du pied droit le ballon sous la barre (1-0, 42e). Un but qui délivrait un Parc plein et permettait aux Parisiens de rentrer aux vestiaires avec un but d’avance.

    Nenê, sauveur du soir

    En deuxième période, le match redémarrait sur les mêmes bases, avec une équipe du PSG dominatrice mais souvent mise en danger sur les contres dijonnais. Si ces derniers n’inquiétaient pas vraiment Sirigu, ils mettaient plusieurs fois à mal la défense parisienne, obligée de commettre beaucoup de fautes aux abords de sa surface. Mais les hommes d’Antoine Kombouaré, grâce à leur force offensive, se procuraient les meilleurs occasions avec notamment une frappe trop croisée de Pastore (59e) et une tête à bout portant de Gameiro, bien sortie par Reynet (69e). Les deux équipes continuaient de se neutraliser mais juste avant le coup de sifflet final, les Parisiens confortaient leur victoire en doublant la mise grâce à une frappe splendide de l’inarrêtable Nenê, qui trouvait le montant dijonnais avant de voir le ballon terminer au fond des filets (2-0, 90e). Le Brésilien, auteur donc d’un doublé, permettait au PSG de conserver sa place de leader et de prendre trois points d’avance sur Montpellier et sur ses autres poursuivants, Lyon ne pouvant pas revenir à moins de trois longueurs même en cas de victoire ce dimanche soir face à Lille.

    By
    @
    OTER ?>