Restez connectés avec nous

Club

Nenê en sauveur, le PSG en leader !

Après la victoire de Montpellier samedi soir face à Caen (1-3), le PSG se devait de prendre trois points face à Dijon pour reprendre encore un peu d’avance sur ses poursuivants héraultais. La mauvaise prestation de Bratislava se devait également d’être effacée et malgré tout cela, c’est de manière plutôt timide que les Parisiens rentraient dans le match, en se montrant très peu inspirés sur les mouvements offensifs et en laissant trop d’espaces aux joueurs dijonnais. D’ailleurs, Benjamin Corgnet ne tardait pas trop à profiter de ce laxisme francilien puisque dès la 5e minute de jeu, il inquiétait sérieusement Sirigu avec une frappe croisée à ras de terre, que le portier italien écartait parfaitement de la main droite.

Si l’on exceptait quelques autres tentatives lointaines des promus, le PSG prenait petit à petit le contrôle du jeu et si Gameiro ne frappait pas au-dessus du but (7e) et que Nenê cadrait son coup-franc (15e), les Parisiens auraient pu mener au score avant le quart d’heure de jeu. Il s’en suivait une période assez pauvre en occasions à laquelle Javier Pastore, jusqu’ici très discret, mettait fin en frappant du droit depuis l’angle de la surface de réparation, forçant Reynet à s’employer pour permettre à son équipe de tenir le score (36e). Mais juste avant la pause, Ceara lançait Ménez sur le côté droit et l’ancien joueur de la Roma centrait fort au deuxième poteau pour Nenê, qui marquait son troisième but de la saison en plaçant du pied droit le ballon sous la barre (1-0, 42e). Un but qui délivrait un Parc plein et permettait aux Parisiens de rentrer aux vestiaires avec un but d’avance.

Nenê, sauveur du soir

En deuxième période, le match redémarrait sur les mêmes bases, avec une équipe du PSG dominatrice mais souvent mise en danger sur les contres dijonnais. Si ces derniers n’inquiétaient pas vraiment Sirigu, ils mettaient plusieurs fois à mal la défense parisienne, obligée de commettre beaucoup de fautes aux abords de sa surface. Mais les hommes d’Antoine Kombouaré, grâce à leur force offensive, se procuraient les meilleurs occasions avec notamment une frappe trop croisée de Pastore (59e) et une tête à bout portant de Gameiro, bien sortie par Reynet (69e). Les deux équipes continuaient de se neutraliser mais juste avant le coup de sifflet final, les Parisiens confortaient leur victoire en doublant la mise grâce à une frappe splendide de l’inarrêtable Nenê, qui trouvait le montant dijonnais avant de voir le ballon terminer au fond des filets (2-0, 90e). Le Brésilien, auteur donc d’un doublé, permettait au PSG de conserver sa place de leader et de prendre trois points d’avance sur Montpellier et sur ses autres poursuivants, Lyon ne pouvant pas revenir à moins de trois longueurs même en cas de victoire ce dimanche soir face à Lille.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club