Restez connectés avec nous

Club

Nenê : « J’adore Paris, je veux rester »

Après deux saisons pleines en tant que titulaire au PSG, Nenê se sent de mieux en mieux dans un effectif chargé et soumis à une forte concurrence. Le N°10 parisien est en pleine forme et l’a fait savoir dans les colonnes du Parisien, avant d’évoquer son avenir au club.

« J’ai 31 ans et je progresse encore. Même physiquement. A 25 ou 27 ans, je ne courais pas comme ça. L’expérience m’aide aussi. Je suis mieux positionné, je cours au bon moment. Dans les appels, les passes, on progresse tout le temps. J’étais mauvais défensivement. Je crois que je suis mieux maintenant. Il y a plein de petits détails. Ma jambe droite par exemple. Avant, je ne faisais même pas une passe du droit. Je ne laisse pas indifférent ? Cette situation me plaît. Moi, je suis quelqu’un de vrai. Je dis toujours ce que je pense. Je m’énerve aux entraînements quand je perds un petit match. Ça, ça doit sûrement faire parler. J’ai progressé pour posséder cette mentalité. Je pense quand même qu’il y a beaucoup de monde pro-Nene et pas beaucoup contre moi, a estimé l’attaquant brésilien, qui apprend petit à petit à cerner la personnalité de Zlatan IbrahimovicOn se dit des choses pour améliorer le jeu de l’équipe. On est deux personnalités fortes. On a une très bonne relation. On n’est pas proches, mais on apprend à se connaître. »

Concernant son avenir, Nenê souhaite avant tout rester à Paris et prolonger son contrat. Mais tout cela dépend des dirigeants parisiens, qui ne lui ont encore rien proposé. « Ils vont bientôt rencontrer mes agents. Là, on a des objectifs à remplir et ma situation personnelle n’est pas plus importante que ça. Ce qui doit se passer se passera. Moi, je fais mon travail et c’est le club qui décidera s’il me prolonge ou non. J’ai toujours dit que j’avais envie de continuer ici. J’adore Paris, j’adore le club. Je veux rester. Un départ cet hiver ? Cela me paraît compliqué, mais je ne sais pas. Moi, j’ai la tête à Paris, a-t-il assuré, lui qui pense laisser une bonne image à Paris en cas de départ. Une très bonne. Depuis deux ans, j’ai fait beaucoup de bonnes choses. Je suis quand même entré dans l’histoire du club avec mes statistiques, de buts notamment. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Club