Restez connectés avec nous

Club

Nouvelle douche froide pour Paris

Presque deux semaines après s’être incliné à Sochaux, le Paris Saint-Germain a de nouveau perdu pied en lâchant trois points à Reims (1-0). 

Après deux victoires face à l’OM, le PSG devait rester concentré pour aborder au mieux ce déplacement à Reims, actuel 17e du classement. Carlo Ancelotti, qui avait assuré en conférence de presse que son équipe ne ferait pas la même erreur qu’à Sochaux (défaite 3-2), décidait d’aligner une équipe compétitive à seulement quatre jours du huitième de finale retour de la Ligue des Champions face au FC Valence. Un onze presque type excepté le quatuor défensif, composé de Van der Wiel, Alex, Sakho et Armand.

Sur un terrain en piteux état, la rencontre démarrait assez mollement, avec deux équipes bien organisées et désireuses d’avoir l’emprise sur le jeu. Mais après une première tentative lointaine de Lucas non cadrée (1e), ce sont les locaux qui prenaient le jeu à leur compte grâce à une bonne circulation du ballon. Sur un contre, Ibrahimovic inquiétait tout de même Agasse d’une frappe puissante, mais le portier rémois captait le ballon en deux temps et permettait à son équipe de conserver de la confiance. Et après une demi-heure de jeu sans véritable occasion franche, les hommes d’Hubert Fournier inquiétaient Sirigu à trois reprises par deux frappes non cadrées de Devaux et Diego (33e). Sur une troisième occasion, Verratti se sacrifiait, repoussait un tir à bout portant et permettait ainsi à Lavezzi de se lancer dans un contre à toute vitesse. Seul face à Agassa, El Pocho craquait et envoyait malheureusemet son plat du pied largement à côté des buts adverses (35e). Avant la pause, Ibrahimovic, assez maladroit durant cette première période, cadrait un coup-franc lointain avant de voir Courtet placer une tête à côté des buts de Sirigu mais c’est bien sur un score nul et vierge que les deux équipe rejoignaient les vestiaires.

Lavezzi manque le coche, pas Krychowiak…

Agacé par la prestation de son équipe en première période, Carlo Ancelotti espérait donc beaucoup de mieux de ses joueurs après la pause. Les Parisiens se montraient alors plus pressant et il ne fallait pas longtemps pour voir Ibrahimovic se mettre en évidence. Lancé dans la profondeur par Pastore, l’attaquant suédois trompait magnifiquement Agassa d’une frappe croisée du gauche mais l’arbitre refusait le but pour une position de hors-jeu…inexistante (48e) ! Une erreur d’arbitrage dommageable qui aurait permis aux Franciliens de débuter parfaitement la seconde période. Il s’en suivait une période de domination parisienne et à l’heure de jeu, Glombard recevait un deuxième carton jaune, synonyme de carton rouge, et se faisait donc expulser par Mr Kalt (60e). A dix, les Rémois ne baissaient pas les bras pour autant, au contraire. Sur un corner, Fofana déviait le ballon de la tête au second poteau pour Krychowiak, laissé seul par Alex, qui fusillait Sirigu à bout portant (1-0, 64e). Un but complètement inattendu forçant Ancelotti à effectuer deux changements; Beckham remplaçait Verratti, tandis que Pastore cédait sa place à Ménez. Mais l’impact sur le jeu n’était pas flagrant et les Franciliens ne donnaient pas l’impression de pouvoir inverser la tendance. Après quelques minutes de flottement, la pression se faisait toutefois de plus en plus importante sur les buts d’Agassa. Malheureusement, les occasions se faisaient très rares et c’était même Fortes, après avoir ridiculisé Sakho et Alex, qui forçait Sirigu à sortir la parade (80e). L’entrée de Gameiro à la place de Lucas ne changeait pas grand chose elle non plus et les Parisiens, impuissants, s’inclinaient donc sur le plus petit des scores au stade Auguste Delaune.

Une nouvelle défaite qui fait clairement tâche, surtout que Carlo Ancelotti avait prévenu ses hommes après le faux pas réalisé à Sochaux. Sur le plan comptable, le PSG fait évidemment un très mauvaise affaire puisqu’en l’emportant dimanche à Brest, l’OL pourrait revenir à hauteur du club de la capitale au classement. Il faudra désormais oublier ce revers et se concentrer sur le rendez-vous de mercredi en Ligue des Champions face au FC Valence.

——————————————————————-

Stade de Reims – Paris Saint-Germain : 1-0
Buts :
Krychowiak (64e) pour Reims

L’équipe de Reims : Agassa – Glombard, Fofana, Weber (c), Signorino – Krychowiak, Ramaré (Ca, 76e) – Fortes, Devaux (Ghisolfi, 62e), Diego – Courtet (Fauvergue, 82e)

L’équipe du PSG : Sirigu – Van der Wiel, Alex, Sakho, Armand (c) – Lucas (Gameiro, 77e), Verratti (Beckham, 64e), Matuidi, Pastore (Ménez, 67e) – Lavezzi, Ibrahimovic

Avertissements : Ramaré (31e, semelle sur Armand), Glombard (46e, tacle illicite sur Matuidi – 60e, tacle illicite sur Pastore) pour Reims – Lucas (75e, faute sur Krychowiak), Van der Wiel (87e, tacle illicite sur Diego) et Sakho (90e, geste d’énervement) pour le PSG

Expulsion : Glombard (60e) pour Reims

Derniers articles

Autres articles présents dans Club