Restez connectés avec nous

Amicaux

Paris démarre 2013 en fanfare !

Le PSG entame la nouvelle année de la meilleure des façons. Le club de la capitale s’est aisément imposé face au Lekhwiya Football Club ce mercredi après-midi (le match débutait à 17h30 au Qatar, soit deux heures de décalage par rapport à la France), au Jassim Bin Hamad Stadium (5-1).

Pour cette première rencontre de l’année 2013, Carlo Ancelotti décidait d’aligner un onze différent pour chaque mi-temps. En première période, le technicien italien optait pour un 4-3-3 avec Matuidi au poste de latéral gauche.

Le onze du PSG pour la première mi-temps : Sirigu – Van der Wiel, Thiago Silva (c), Sakho, Matuidi – Bodmer, Thiago Motta, Chantôme – Pastore, Lavezzi, Ibrahimovic.

Peu après le quart d’heure de jeu, les Rouge et Bleu ouvraient le score. Placé côté gauche dans la surface qatarie, Matuidi glissait le cuir à Lavezzi en retrait. Au point de penalty, « El Pocho » adressait une reprise qui atterrissait sur le torse de Leconte, avant de rentrer dans les buts (1-0, 17e). Les hommes de Gerets répliquaient immédiatement. Trouvé en profondeur, Nilmar lobait impeccablement Sirigu, qui était sorti de ses buts (1-1, 20e). Malgré l’égalisation du champion du Qatar, les Parisiens dominaient les débats, même si  Lekhwiya n’avait pas à rougir de sa prestation. A l’issue d’un superbe mouvement collectif parisien, Lavezzi trouvait à nouveau le chemin des filets, d’une frappe du droit (2-1, 39e).

Le onze du PSG pour la deuxième mi-temps : Douchez – Jallet (c), Camara, Lugano, Maxwell – Verratti, Sissoko, Nenê, Lucas – Ménez, Gameiro.

Carlo Ancelotti choisissait un dispositif en 4-4-2 et faisait donc entrer la nouvelle recrue francilienne, Lucas Moura, pour la seconde période. Le désormais ex-joueur de São Paulo donnait le ballon à Ménez dans la surface, qui transmettait à Nene. Gameiro coupait la trajectoire au premier poteau et marquait dans le but vide (3-1, 57e). Après avoir écopé d’un carton jaune, Nene aggravait le score d’une frappe dans la lucarne gauche de Leconte, mais ne célébrait pas son but (4-1, 62e). Ménez inscrivait le cinquième but parisien d’un tir à ras de terre, après avoir réceptionné une louche de Verratti dans le dos de la défense qatarie (5-1, 69e). Grâce à ce large succès, les Rouge et Bleu concluent leur stage au Qatar sur une très bonne note, avant de repartir pour la France. Dimanche, ils affronteront Arras à l’occasion des 32e de finale de la Coupe de France.

Derniers articles

Autres articles présents dans Amicaux