Restez connectés avec nous

Amicaux

Paris ne gagne pas, Ibra régale déjà !

Lors de son dernier test en terre américaine, le PSG n’a pas pu faire mieux qu’un match nul face à DC United (1-1). Un résultat nul obtenu grâce au premier but de Zlatan Ibrahimovic sous le maillot du club de la capitale.

Après dix jours de stage aux Etats Unis, le PSG avait l’occasion de peaufiner sa préparation lors d’un match amical face à DC United, club de MLS basé à Washington. Une rencontre marquée par les premiers pas de Zlatan Ibrahimovic sous le maillot parisien, titularisé devant un duo composé de Ménez et Nenê.

Tous les yeux étaient donc rivés sur l’attaquant suédois et ne mettait pas longtemps pour faire vibrer les supporters parisiens. Après seulement 137 secondes de jeu, l’ancien joueur du Milan AC était superbement lancé dans la profondeur par Ménez et pénétrait dans la surface américaine. Après un dribble derrière la jambe d’appui et un passement de jambes, Ibrahimovic décochait une frappe sèche du gauche à ras du poteau du gardien adverse, totalement impuissant (0-1, 3e). Un but magique qui permettait à Ibrahimovic d’ouvrir son compteur et au PSG de mener au score très rapidement dans cette rencontre. Bien en place, l’équipe de Carlo Ancelotti dominait le match grâce à une bonne circulation de balle mais à la 19e minute, Kitchen inquiétait Douchez en trouvant la barre transversale sur une jolie reprise de volée. Une occasion qui avait le don de réveiller le ciel de Washington puisque quatre minutes plus tard, un orage frappait la capitale américaine, ce qui forçait l’arbitre à interrompre la rencontre durant environ 45 minutes. De retour sur le terrain, les Parisiens continuaient d’attaquer et Ibrahimovic aurait pu s’offrir un doublé si sa lourde frappe n’était pas passée au-dessus des buts de DC United (29e). Petit à petit, les pensionnaires de MLS imposaient leur jeu et sur un énième centre, Bisevac avait le malheur de voir sa main se trouver sur la trajectoire du ballon, obligeant l’arbitre de la rencontre à désigner le point de penalty. De Rosario, la star de l’équipe, ne se privait pas pour prendre Douchez à contre-pied (1-1, 33e). Avant la pause, Ibrahimovic, auteur de 38 bonnes minutes, laissait sa place à Hoarau.

Ibra fait déjà le show, et c’est tout… 

En seconde période, une toute autre équipe du PSG foulait la pelouse humide du RFK Stadium de Washington. Lavezzi, Pastore, Matuidi et Gameiro, entre autres, entraient en jeu et provoquaient quelques occasions dangereuses pour la défense américaine. Mais ce sont les hommes de Ben Olsen qui se montraient les plus dangereux sur un coup-franc bien frappé mais superbement repoussé par Douchez (54e). Le rythme de la rencontre baissaient énormément et il fallait attendre la 68e minute pour voir une incursion parisienne, lorsque Gameiro centrait pour Lavezzi et que celui-ci était contré de justesse. Gameiro (79e et 92e) et Luyindula (83e) tentaient ensuite de se mettre en valeur mais leurs tirs n’étaient pas cadrés. Après une deuxième période indigeste à oublier et une dernière très grosse occasion de Sakho (93e), l’arbitre mettait un terme à la rencontre.

Les Parisiens ont donc terminé leur stage de préparation aux Etats-Unis par un match peu rassurant. Car si Ibrahimovic a fait le spectacle en première période, avec un but à la clé, la deuxième partie du match n’a apporté aucune garantie, en raison sûrement des nombreux changements effectués par Carlo Ancelotti. Le groupe parisien va désormais rentrer en France et préparer le prochain match amical qui l’attend, samedi prochain face au FC Barcelone.

L’équipe du PSG en 1ère mi-temps : Douchez – Bisevac, Lugano, Alex (Sakho, 23e), Tiéné – Bodmer, Verratti, Maxwell – Ménez, Nenê, Ibrahimovic (Hoarau, 38e)
L’équipe du PSG en 2ème mi-temps : Douchez – Jallet, Camara, Sakho, Armand – Matuidi, Chantôme (Rabiot, 61e), Pastore – Lavezzi, Gameiro, Hoarau (Luyindula, 69e)

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Amicaux