Restez connectés avec nous

Club

Paris tombe logiquement à Sochaux

En match de clôture de la 25ème journée de Ligue 1, le PSG est tombé pour la première fois de l’année 2013 à Sochaux (3-2). Une défaite logique synonyme de coup d’arrêt pour les Parisiens, qui n’ont plus que trois points d’avance sur Lyon au classement.

Après sa démonstration de football face à Valence, le PSG se devait de se replonger rapidement dans le championnat pour aborder au mieux ce match face à Sochaux. Toujours privé de Thiago Silva et Thiago Motta, Carlo Ancelotti devait aussi faire sans Ménez et Lucas, blessés. Le technicien italien décidait alors de titulariser Chantôme sur le côté droit et Pastore sur le côté gauche, devant un duo d’attaque composé de Lavezzi et Ibrahimovic.

Passer d’un match prestigieux de Ligue des Champions à une rencontre de championnat peut s’avérer difficile pour toute grande équipe et le PSG l’a prouvé ce soir. Mis en difficulté par une fébrilité défensive inhabituelle, à l’image de deux erreurs de Sirigu, les Parisiens étaient à deux doigts d’être menés au score d’entrée, mais Sio voyait son but refusé pour une position de hors-jeu (6e) et Boudebouz contrait malencontreusement un tir de Roudet (10e). Matuidi, capitaine du PSG pour la première fois, tentait de réveiller ses coéquipiers mais les Lionceaux se montraient toujours les plus dangereux, à l’image d’un cafouillage provoqué par une main involontaire de Chantôme (20e). Il fallait alors attendre un éclair de génie de Lavezzi, qui traversait tout le terrain, pour observer une première occasion parisienne. Mais El Pocho, bien servi par un relais d’Ibrahimovic, butait sur Pouplin (28e). Et sur l’action suivante, les hommes de Carlo Ancelotti obtenait un corner, bien tiré par Pastore et bien repris de la tête par Alex, qui lobait Pouplin et ouvrait le score (0-1, 29e) ! Un but heureux pour Paris au vu de la physionomie du match depuis le coup d’envoi. Mais malheureusement, les Franciliens n’allaient pas rester longtemps devant au score puisque sur un contre, Roudet profitait des erreurs défensives de Van der Wiel et Alex pour s’enfoncer dans la surface parisienne et tromper Sirigu d’une belle frappe croisée du gauche (1-1, 36e). Souvent maladroit et peu impliqué, le PSG rejoignait donc les vestiaires en étant tenu en échec par Sochaux.

Paris n’y était vraiment pas…

En seconde période, la partie redémarrait sur les mêmes bases, avec des Parisiens incapables de poser le pied sur le ballon et des Sochaliens très menaçants offensivement. Pris de vitesse, Verratti était même coupable d’une grosse faute sur Boudebouz et recevait son neuvième carton jaune de la saison, qui le prive du match face à l’OM en Coupe de France le 27 février prochain. Mais les soucis du PSG se trouvaient sur la pelouse du stade Bonal, d’autant plus que les Lionceaux allaient de nouveau trouver le chemin des filets. Après un une-deux avec Roudet, Sio décochait un tir croisé et trompait Sirigu, gêné par un mauvais rebond (2-1, 54e). Un but mérité pour les Sochaliens, beaucoup plus motivés et entreprenants que leurs adversaires ce soir. Ces derniers continuaient d’ailleurs de faire trembler les cages parisiennes lorsque Corchia trouvait le poteau droit de Sirigu sur un magnifique coup-franc (60e). Face aux difficultés rencontrées par son équipe, Ancelotti décidait de remplacer Chantôme et Van der Wiel, mauvais ce soir, par Gameiro et Jallet (62e). Mais ces changements ne changeaient rien et à part un ceinturage de Corchia sur Ibrahimovic dans la surface, qui aurait dû provoquer un penalty, aucun mouvement parisien n’aboutissait à une occasion de but jusqu’à la 72e minute et une frappe de demi-volée de Pastore non cadrée. Mais quelques minutes plus tard, El Flaco tirait un corner et provoquait un cafouillage dans la surface sochalienne, ce qui permettait à Sakho de pousser le ballon dans les buts et d’égaliser (2-2, 76e) ! Une égalisation heureuse mais de courte durée puisque les Sochaliens continuaient de presser et reprenaient l’avantage suite à un bon mouvement initié par Boudebouz et Privat, et conclu par Bakambu (3-2, 84e). Un avantage d’un but que les Lionceaux allaient préserver jusqu’à la fin de la rencontre malgré les dernières poussées parisiennes.

Peu inspiré, le PSG s’est donc logiquement incliné face à une équipe sochalienne surmotivée. Une première défaite en 2013 pour les Parisiens, qui n’ont plus que trois points d’avance sur Lyon au classement. Il faudra montrer autre chose au niveau du jeu et de l’état d’esprit dimanche prochain pour l’emporter face à l’OM.

———————————————————————————

FC Sochaux-Montbéliard – Paris Saint-Germain : 3-2
Buts : Roudet (36e), Sio (54e) et Bakambu (84e) pour Sochaux – Alex (29e) et Sakho (76e) pour le PSG

L’équipe de Sochaux : Pouplin – Roussillon, Kanté (c), Poujol, Corchia – Nogueira, Lopy – Roudet, Boudebouz (Traoré, 85e), Butin (Bakambu, 70e) – Sio (Privat, 74e)

L’équipe du PSG : Sirigu – Van der Wiel (Jallet, 62e), Alex, Sakho, Maxwell – Chantôme (Gameiro, 62e), Verratti (Coman, 87e), Matuidi (c), Pastore – Lavezzi, Ibrahimovic

Avertissements : Privat (82e, semelle sur Verratti) pour Sochaux – Verratti (49e, grosse faute sur Boudebouz) et Ibrahimovic (90e, contestation) pour le PSG

Derniers articles

Autres articles présents dans Club