Restez connectés avec nous

Club

Pastore : «A moi de trouver des solutions»

Auteur de 17 rencontres toutes compétitions confondues sous les couleurs parisiennes cette saison, Javier Pastore est rapidement devenu un élément important dans le onze d’Antoine Kombouaré.

Décisif à plusieurs reprises, notamment face à l’Olympique Lyonnais, l’ancien joueur de Palerme avoue être très satisfait par la prestation montrée face aux joueurs de Rémi Garde, lors de la 9ème journée de Ligue 1. « Je pense que celles contre Montpellier (3-0, le 24 septembre) et Lyon furent les plus importantes. Il s’agit de deux concurrents directs, on avait besoin de gagner absolument et on a eu la chance d’y arriver. À Montpellier, ce fut un très beau match, difficile, où on a été réaliste, mais le succès contre Lyon fut encore plus important. J’ai marqué le premier but et débloqué une rencontre fermée. » a t-il déclaré pour l’Equipe.

Souvent, les joueurs techniques ont le droit à un petit traitement de faveur de la part des défenseurs adverses, mais « El Flaco » lui, n’a peur de rien. « Non, je n’ai pas peur. Je sais qu’ils vont vouloir me marquer de plus près maintenant qu’ils me connaissent. Peut-être qu’ils feront un peu plus de fautes. Mais vous savez, en Italie, ça se passait déjà comme ça. Les premiers mois, ils me laissaient un peu de liberté. Et puis ils ont resserré le marquage. Ce sera à moi de trouver des solutions, de me montrer plus fort, comme j’y suis parvenu à Palerme. »

Justement, quels défenseurs ont impressionné le Parisien ? « (Il réfléchit.) Moi, le seul qui me fait peur, c’est Lugano. (Il se marre.) Heureusement, il est dans mon équipe. Et Sakho aussi… Mais, comme adversaire, je ne sais pas… » Yanga-Mbiwa peut être ? « C’est un joueur d’origine africaine, c’est ça ? Voilà… En fait, c’est à lui que je pensais, mais je ne me rappelais pas de son nom. C’est un joueur qui a de la présence, lui ! »

Si le défenseur montpellierain n’a pas laissé insensible Pastore, il en est de même pour le néo-international Olivier Giroud. « Giroud est un attaquant très complet dont j’aime énormément la manière de jouer. »

Une chose est certaine, lors de ces deux rencontres, l’argentin a également du laisser quelques traces dans l’esprit de ses adversaires… Hugo Lloris le confirmera.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club