Club

Pastore : « La pression, j’en ai pas peur »

Javier PASTORE
Publie le 08/08/2011 a 16:13



  • Après avoir passé deux saisons en Série A, Javier Pastore ne voit pas un transfert en Ligue 1 comme une régression sportive, bien au contraire. « La L1 française n’a pas le niveau de la Ligue espagnole ou anglaise, mais ce n’est absolument pas une régression. La L1 gagné en qualité de jeu, de spectacle, elle se renforce, et elle pourra rivaliser bientôt avec la Liga et la Premier League, a assuré le meneur argentin, avant d’approfondir encore un peu plus les explications sur son choix. J’ai beaucoup discuté (avec Leonardo). Il a eu des propos très convaincants. J’ai été séduit. Le projet de club m’a séduit. Le niveau des joueurs actuels, la qualité de l’équipe, tout ça me pousse à penser que j’ai fait le bon choix.»

    Ensuite, l’ancien joueur de Palerme s’est dit très heureux d’avoir rejoint une ville aussi belle que Paris e un club qui a sa place dans le football planétaire, tout en avouant que la pression qu’il risque de subir lors des prochains mois ne lui fait absolument pas peur. « Je suis content d’être à Paris, la ville est superbe, le club est important dans le football mondial. La pression, j’en ai pas peur. Je me sens très bien avec mes partenaires et avec le club. J’ai déjà découvert l’Europe en venant d’Argentine et je me suis bien adapté à tout à Palerme. Le club et mes partenaires font tout pour favoriser mon intégration.»

    Concernant le prix de son transfert, estimé à 42M€, il refuse d’en faire un inconvénient et assure que ce n’est pas un facteur qui aura une influence sur son football. « Le prix du transfert, ça ne veut rien dire pour moi. C’est quelque chose qui se joue entre clubs. Moi je suis venu en quête de titres, je n’ai jamais gagné de titre important. Je suis là pour le football et pour ça. Je me consacre à ce que je sais faire, le jeu. J’ai la chance d’arriver dans un club très important et je veux faire les meilleures choses possibles sur le terrain. Je joue depuis que j’ai neuf ans et je ne me suis jamais posé trop de questions en dehors de ça

    Une confiance qui fait plaisir à entendre et qui témoigne du professionnalisme du nouveau Parisien, qui sait qu’il atterrit dans une équipe avec des joueurs talentueux. « Je me sens très heureux de jouer dans cette équipe qui possède de très bons joueurs de ballon. C’est une équipe compétitive, pétrie de talents. Si on répond physiquement, on sera en mesure de faire la différence. On est solide derrière, avec des costauds. Mes partenaires sont des joueurs bien connus du Championnat de France. Pour moi, on a une équipe capable de jouer les premiers rôles, c’est sûr. »

     Et enfin, même si le futur meneur de jeu du PSG n’a pas encore débuté l’entraînement collectif, il est revenu sur ses préférences tactiques, même s’il avoue qu’il pourra s’adapter à n’importe quel schéma de jeu. « J’ai peut-être été plus habitué à jouer avec deux attaquants. Mais ce n’est pas une obligation absolue. Je peux absolument jouer avec une seule pointe et tourner autour d’elle. On verra avec l’entraîneur ce qu’il vaut mieux faire pour l’équipe
    Publie le 08/08/2011 a 16:13

    Pastore : « La pression, j’en ai pas peur »

    Après avoir passé deux saisons en Série A, Javier Pastore ne voit pas un transfert en Ligue 1 comme une régression sportive, bien au contraire. « La L1 française n’a pas le niveau de la Ligue espagnole ou anglaise, mais ce n’est absolument pas une régression. La L1 gagné en qualité de jeu, de spectacle, elle se renforce, et elle pourra rivaliser bientôt avec la Liga et la Premier League, a assuré le meneur argentin, avant d’approfondir encore un peu plus les explications sur son choix. J’ai beaucoup discuté (avec Leonardo). Il a eu des propos très convaincants. J’ai été séduit. Le projet de club m’a séduit. Le niveau des joueurs actuels, la qualité de l’équipe, tout ça me pousse à penser que j’ai fait le bon choix.»

    Ensuite, l’ancien joueur de Palerme s’est dit très heureux d’avoir rejoint une ville aussi belle que Paris e un club qui a sa place dans le football planétaire, tout en avouant que la pression qu’il risque de subir lors des prochains mois ne lui fait absolument pas peur. « Je suis content d’être à Paris, la ville est superbe, le club est important dans le football mondial. La pression, j’en ai pas peur. Je me sens très bien avec mes partenaires et avec le club. J’ai déjà découvert l’Europe en venant d’Argentine et je me suis bien adapté à tout à Palerme. Le club et mes partenaires font tout pour favoriser mon intégration.»

    Concernant le prix de son transfert, estimé à 42M€, il refuse d’en faire un inconvénient et assure que ce n’est pas un facteur qui aura une influence sur son football. « Le prix du transfert, ça ne veut rien dire pour moi. C’est quelque chose qui se joue entre clubs. Moi je suis venu en quête de titres, je n’ai jamais gagné de titre important. Je suis là pour le football et pour ça. Je me consacre à ce que je sais faire, le jeu. J’ai la chance d’arriver dans un club très important et je veux faire les meilleures choses possibles sur le terrain. Je joue depuis que j’ai neuf ans et je ne me suis jamais posé trop de questions en dehors de ça

    Une confiance qui fait plaisir à entendre et qui témoigne du professionnalisme du nouveau Parisien, qui sait qu’il atterrit dans une équipe avec des joueurs talentueux. « Je me sens très heureux de jouer dans cette équipe qui possède de très bons joueurs de ballon. C’est une équipe compétitive, pétrie de talents. Si on répond physiquement, on sera en mesure de faire la différence. On est solide derrière, avec des costauds. Mes partenaires sont des joueurs bien connus du Championnat de France. Pour moi, on a une équipe capable de jouer les premiers rôles, c’est sûr. »

     Et enfin, même si le futur meneur de jeu du PSG n’a pas encore débuté l’entraînement collectif, il est revenu sur ses préférences tactiques, même s’il avoue qu’il pourra s’adapter à n’importe quel schéma de jeu. « J’ai peut-être été plus habitué à jouer avec deux attaquants. Mais ce n’est pas une obligation absolue. Je peux absolument jouer avec une seule pointe et tourner autour d’elle. On verra avec l’entraîneur ce qu’il vaut mieux faire pour l’équipe




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • InfoFoot75

      Quand on voit le salaire de Pastore, ça fait quand même peur :

      http://bit.ly/nX09jD

      Attendez que la page se charge, ça prend quelques secondes…

      • On n’en a rien à faire de son salaire casse pas les pieds avec sa !

    • Déjà conquis

    • SoPSG

      Avec les joueurs que l’on a, on a  un paquet de schemas de jeu différent, on pourrait les essayer dans les matchs de coupes (ex: 4-1-3-2; 4-3-3; 4-5-1)

    • Dregen

      c’est une evidence au vue de l’effectif !!!! un seul milieu def.
      Le grand réal avait ce systeme de jeu (Makélélé en mdf).
      Pour moi c’est logique du moins au Parc.Ensuite à l’exterieur tu peux verrouiller avec 2 MDF….
      Mais sinon c’est une evidence…..

    • Thierry17

      Voilà mes amis c’est pour ça que je dis depuis 15 jours que nous jouerons pour moi dans un 4-1-3-2.Il n’y a qu’en France qu’on  joue absolument avec 2 récupérateurs, 1 seul est suffisant à condition d’une équipe très discipliné dans le replacement défensif du bloc équipe.

      • Inaya60

        combien de temps faudra-t-il à notre team pour qu’elle soit discipliné parce matuidi seul pr l’instant d’ici septembre, ça m’inspire pas confiance du tt, et je crois ke ce qu’on redoutait va arriver, on dirait bien que chantôme finira par se faire sauter sa place!

        • SoPSG

          Si on passe en 4-1-3-2 , Matuidi sautera et sera remplacé par Sissoko ou Chantome (on a vu sa solidité dans la récup’ dans les matchs de prepa’).

      • Harris231

        Oui en France hélas c’est comme ça ! Jouer avc deux 6cest une mode ! chantome pour moi peut jouer seule au millieu il peut joué récupérateur et relayeur en meme temps pas besoin d’être grand et puissant du moment qu’il est bon balle au pied !

        • Airforcemad

          Vous m’auriez dit clément a l’ancienne seul devant la défense ok mais pas d’accord av vous pour chantome encore une fois il a pas l’esprit purement défensif et je le vois pas tout seul devant la défe mais alors vraiment pas

          • Inaya60

            c clair et même clément pouvait pas le faire, on mettait makélélé en sentinelle et clément qui montait comme chantôme aujourd’hui malgré son profil plus défensif quand même..

            • Airforcemad

              Ben voilà inaya

      • Airforcemad

        Perso j’aimerai bien cette formation mais a l’h actuelle Matuidi juste devant notre défense ça me paraît trop léger, car comme tu le dis faut un bloc équipe qui n’existe pas chez nous pr le moment ya trop d’ecarts entre nos lignes d’où les longs ballons envoyés sur la tete de hoarau..faut que Menez et néné lache le ballon + vite, et qu’on réponde aux appels de gameiro.. Et se passer de chantome a mon avis c’est une mauvaise idée c’est se priver de sa technique, je suis plus pour un 4-2-3-1, si tout se fait en attaque placée et a une touche de balle tu peux apporter pas mal de surnombre devant les cages adverses.. Après pr la distribution des postes j’avoue que Bodmer pourrait beaucoup apporter derrière l’attaquant, je pense que pour le moment faut ptet sacrifier hoarau (que j’apprécie pourtant), sachant qu’une fois pastore apte soit bodmer soit chantome sautera selon le système sauf si on reste en 442 où la chantome est quasi assuré d’etre titulaire pr le moment

      • Alcide_D

        Les deux ailiers devraient alors se replier fortement. Néné a su le faire l’an dernier, je pense que AK peut inculquer cette mentalité à Menez.

        Au final ça ressemblerait fortement à un 4-4-2 en losange. On peut me dire 4-1-3-2, je vois mal les 3 MO sur la même ligne derrière deux attaquants, soit les deux ailiers sont un peu plus bas (4-4-2 losange), soit c’est le 10 (qui ne serait alors plus un vrai 10 mais un 8 en 4-4-2 classique)

    • J’ai vue un mec trés souriant,qui n’as pas l’air de se prendre la tete donc qui se met pas de pression,il as l’air aussi trés heureux d’avoir rejoint paris,on peut dire que le parc y est pour quelque chose,il devait pas penser vivre ca,et ce n’est que le début de l’aventure,sinon on sent deja que c’est le chouchou de léo,ca se voie,et bientot de ses coéquipiers,puis le notre et celui de tout le monde ^^

    • Inaya60

      parole de grand joueur!

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Claudio Keseru

    Keseru «Paris est une équipe de champions»

    Adversaires

    A la veille d’affronter le Paris Saint-Germain en Ligue des Champions, l’attaquant de Ludogorets, Claudio Keseru, a ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Keseru «Paris est une équipe de champions»"
    2 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Kluivert « Cette Coupe de France est très importante pour nous »"
    2 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Pastore : « La pression, j’en ai pas peur »

    Javier PASTORE <Club , Interviews , Une

    Après avoir passé deux saisons en Série A, Javier Pastore ne voit pas un transfert en Ligue 1 comme une régression sportive, bien au contraire. « La L1 française n’a pas le niveau de la Ligue espagnole ou anglaise, mais ce n’est absolument pas une régression. La L1 gagné en qualité de jeu, de spectacle, elle se renforce, et elle pourra rivaliser bientôt avec la Liga et la Premier League, a assuré le meneur argentin, avant d’approfondir encore un peu plus les explications sur son choix. J’ai beaucoup discuté (avec Leonardo). Il a eu des propos très convaincants. J’ai été séduit. Le projet de club m’a séduit. Le niveau des joueurs actuels, la qualité de l’équipe, tout ça me pousse à penser que j’ai fait le bon choix.»

    Ensuite, l’ancien joueur de Palerme s’est dit très heureux d’avoir rejoint une ville aussi belle que Paris e un club qui a sa place dans le football planétaire, tout en avouant que la pression qu’il risque de subir lors des prochains mois ne lui fait absolument pas peur. « Je suis content d’être à Paris, la ville est superbe, le club est important dans le football mondial. La pression, j’en ai pas peur. Je me sens très bien avec mes partenaires et avec le club. J’ai déjà découvert l’Europe en venant d’Argentine et je me suis bien adapté à tout à Palerme. Le club et mes partenaires font tout pour favoriser mon intégration.»

    Concernant le prix de son transfert, estimé à 42M€, il refuse d’en faire un inconvénient et assure que ce n’est pas un facteur qui aura une influence sur son football. « Le prix du transfert, ça ne veut rien dire pour moi. C’est quelque chose qui se joue entre clubs. Moi je suis venu en quête de titres, je n’ai jamais gagné de titre important. Je suis là pour le football et pour ça. Je me consacre à ce que je sais faire, le jeu. J’ai la chance d’arriver dans un club très important et je veux faire les meilleures choses possibles sur le terrain. Je joue depuis que j’ai neuf ans et je ne me suis jamais posé trop de questions en dehors de ça

    Une confiance qui fait plaisir à entendre et qui témoigne du professionnalisme du nouveau Parisien, qui sait qu’il atterrit dans une équipe avec des joueurs talentueux. « Je me sens très heureux de jouer dans cette équipe qui possède de très bons joueurs de ballon. C’est une équipe compétitive, pétrie de talents. Si on répond physiquement, on sera en mesure de faire la différence. On est solide derrière, avec des costauds. Mes partenaires sont des joueurs bien connus du Championnat de France. Pour moi, on a une équipe capable de jouer les premiers rôles, c’est sûr. »

     Et enfin, même si le futur meneur de jeu du PSG n’a pas encore débuté l’entraînement collectif, il est revenu sur ses préférences tactiques, même s’il avoue qu’il pourra s’adapter à n’importe quel schéma de jeu. « J’ai peut-être été plus habitué à jouer avec deux attaquants. Mais ce n’est pas une obligation absolue. Je peux absolument jouer avec une seule pointe et tourner autour d’elle. On verra avec l’entraîneur ce qu’il vaut mieux faire pour l’équipe
    By
    @
    OTER ?>