Restez connectés avec nous
PSG/Amiens - Thilo Kehrer : son adaptation, un 1er bilan, Mbappé et Tuchel

Club

PSG/Amiens – Thilo Kehrer : son adaptation, un 1er bilan, Mbappé et Tuchel

Thilo Kehrer, défenseur central de 22 ans du Paris Saint-Germain, était en conférence de presse ce vendredi en marge de la rencontre demain au Parc des Princes contre l’Amiens Sporting Club pour le compte de la 10e journée de Ligue 1 (coup d’envoi à 17h, diffusion sur Canal+). L’occasion pour l’international allemand de répondre à la presse française pour la première fois depuis son arrivée cet été. Il n’a d’ailleurs été question que de son intégration, de Kylian Mbappé (attaquant de 19 ans), du coach Thomas Tuchel et de ses objectifs. Pas du match de demain, qu’il devrait pourtant disputer.

J’ai joué à droite avec l’Allemagne, ma préférence ?

Pour le poste, je n’ai pas vraiment de préférence. Je me sens bien à droite, aussi au centre. Je suis content quand je joue. Quel poste, pour moi, ce n’est « égal », mais ce n’est pas le plus important.

Quel bilan de mes premiers mois à Paris ?

Je suis content d’être ici. J’ai passé une bonne intégration. Les gens au club ils m’ont bien intégré. Je suis content de pouvoir progresser, m’améliorer. C’est important pour moi. J’ai un bon sentiment pour le futur, l’amélioration de l’équipe et de moi-même.

« Le plus important pour moi, c’est que je progresse. »

Il m’a fallu un temps d’adaptation ? Ce que cela fait d’être avec ce groupe ?

Au début, c’était très différent pour moi par rapport à Schalke. Mais c’est bien. Je m’entraîne avec des joueurs du plus haut niveau. Je peux progresser chaque jour à l’entraînement et en match. Je suis content d’être ici. Je suis content tout le temps quand le coach me laisser jouer. Le plus important pour moi, c’est que je progresse.

Si j’ai le temps de voir un peu Paris ? Des difficultés avec la langue ? 

Ce n’est pas très difficile pour moi, car j’ai beaucoup de gens près de moi qui m’aident. Je suis bien ici, à Paris, pour rencontrer des gens et la vie. C’est très bien.

L’image que j’avais du PSG en Allemagne ? C’est différent maintenant ?

Depuis l’Allemagne, on voit un grand club avec de très grands joueurs. C’est difficile à dire en français…c’est un club connu partout, très grand. Maintenant que je suis là, je vois bien que les plus grands joueurs sont aussi des hommes. Ce n’est pas différent d’un autre groupe, il n’y a aucune difficulté. C’est une belle expérience pour moi.

« Je m’adapte. Ça va de mieux en mieux. »

Si j’ai réussi à montrer pourquoi le PSG m’a recruté, l’objectif que j’avais annoncé ?

Quand j’ai dit ça, je pensais au long terme. Cela ne se fait pas en 2 ou 3 mois. Je me sens bien. Il y avait beaucoup de choses différentes à intégrer. Je m’adapte. Ça va de mieux en mieux.

Mbappé Ballon d’Or ?

J’ai vu une interview d’Antoine Griezmann, il a dit « on verra, mon ami » (rires). Kylian a fait de grandes choses à la Coupe du Monde. Je pense qu’il y a beaucoup de choses nommés pour le Ballon d’Or qui le méritent aussi.

« Je suis content de travailler avec lui et tout le staff. »

J’ai défendu contre lui pendant France/Allemagne, c’est difficile ?

Bien sûr, c’est très difficile en 1 contre 1 avec ses qualités énormes. C’est un joueur exceptionnel. A la fin du match, j’étais énervé du résultat, mais pas le reste.

Ce que Tuchel m’apporte ?

La relation est bien. Il m’aide sur le terrain et dans la vie normale. Il m’aide à progresser. Tactiquement il est très bien. Il me donne des conseils, parce qu’il connaît mon caractère. Il sait que je me mets de la pression, car je veux progresser et me donner à fond. Des fois il me calme un peu. Je suis content de travailler avec lui et tout le staff.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club