Restez connectés avec nous

Club

PSG-Bordeaux : Les notes des Parisiens

Homme du match – Sirigu (7) : Que dire si ce n’est que sans lui, le PSG aurait probablement perdu ce soir. Excellent dans ses sorties, flamboyant sur sa ligne, il a tout repoussé avant que Bordeaux se voit forcé de la jouer à plusieurs pour tromper le portier italien.

Jallet (6) : Encore une fois très actif sur son côté droit, le latéral parisien a rendu une copie honorable. Précis dans ses centres, que Hoarau et Nenê n’ont pas pu transformer en passes décisives.

Alex (5,5) : En difficulté lors des deux derniers matches contre Dijon et Caen, le défenseur brésilien s’est plutôt bien racheté ce soir. Face au géant Diabaté, il a été solide physiquement. On regrettera sa grosse occasion manquée de la tête en première période.

Sakho (5,5) : Mis à part une glissade en fin de match qui aurait pu coûter très cher, le capitaine a été plutôt efficace défensivement, avec une sérénité retrouvée. Mais ses relances n’ont pas toujours été précises.

Tiéné (5,5) : Pas vraiment ennuyé par Mariano et Plasil sur son côté droit, l’international ivoirien a prouvé qu’il pouvait être une bonne doublure de Maxwell.

Sissoko (5) : Rapidement averti d’un carton jaune, le milieu de terrain parisien a dû diminuer son impact physique, et cela s’est ressenti dans son jeu. Il a quand même bien gêné le milieu de terrain bordelais et aurait pu ouvrir le score sur une jolie frappe du coup du pied arrêtée par Carrasso. Remplacé par Bodmer, qui n’a pas mis longtemps à montrer qu’il était capable d’éclair de génie en adressant une somptueuse passe décisive du talon à Hoarau.

Motta (5,5) : Match sans plus pour l’ancien joueur de l’Inter Milan, qui a perdu plus de ballons que d’habitude, en plus de ne pas avoir énormément apporté offensivement. Mais sa faculté à orienter le jeu reste précieuse pour son équipe.

Ménez (5,5) : Comme lors des matches précédents, l’international français a été le joueur offensif le plus percutant. Remplacé à la pause par Matuidi (6), qui a encore gagné des points en stabilisant le milieu de terrain de l’équipe et en harcelant ses adversaires.

Nenê (4) : Match décevant de la part du N°10 parisien. S’il aurait pu adresser une passe décisive à Alex sur coup-franc, il n’a pas assez pesé dans le jeu en multipliant les mauvais choix, les passes imprécises et les pertes de balle. Remplacé par Gameiro, qui a perdu beaucoup de ballons en plus de ne pas s’être procuré d’occasion.

Pastore (5) : Encore une prestation en demi-teinte de la part du prodige argentin. Inexistant en première période, il s’est réveillé après la pause grâce au changement de schéma tactique. Il a pu faire parler sa qualité technique mais n’a pas su se procurer la moindre occasion. Dommage.

Hoarau (6) : Auteur du but égalisateur grâce à une frappe à ras de terre du pied gauche, l’attaquant parisien a été précieux grâce à son jeu en pivot, alors qu’il avait souvent deux ou trois défenseurs bordelais sur le dos. Il s’impose un peu plus comme l’attaquant N°1 du PSG.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club