Restez connectés avec nous
PSG/Caen - Nkunku en conf : ambition, Tuchel, travail et Titis

Club

PSG/Caen – Nkunku en conf : ambition, Tuchel, travail et Titis

Christopher Nkunku, milieu de 20 ans du Paris Saint-Germain, était en conférence de presse ce samedi en marge de la rencontre demain au Parc des Princes au Stade Malherbe de Caen dans le cadre de la 1ere journée de Ligue 1 (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+). Le joueur formé au club a notamment évoqué son envie pour cette saison, les changements avec le coach Thomas Tuchel et le travail à faire pour les Titis du PSG. 

L’envie d’intégrer vraiment la rotation ?

C’est un objectif. Après l’important c’était de bien préparer la saison. Avec les absents, j’ai pris un peu un rôle de cadre. Mais les autres sont revenus. J’espère que j’aurai un peu plus de temps de jeu cette saison, je travaille pour cela.

Mbappé et Neymar ont la même importance après la Coupe du Monde ?

Ce sont deux grands joueurs et ils pèsent beaucoup à l’échelle mondiale. Après, ils ont leurs objectifs.

Ce que les champions du monde peuvent transmettre ?

On en a parlé, ils nous racontent. C’est toujours fort d’avoir des champions du monde dans le groupe.

« C’est un coach qui est joyeux »

Comment cela se passe avec Tuchel ? Un coach proche du groupe ? 

C’est un coach qui est joyeux. Après, au niveau des entraînements il est exigeant. Tout en étant proche de nous. Il parle avec nous et c’est bien pour la cohésion du groupe.

Une séance de dédicaces en Asie avec les grands joueurs, je me sens plus important ?

C’est un signe de confiance, puisque je ne le faisais pas avant. Mais c’est pas important. Il faut continuer à travailler et à progresser et le reste viendra.

Mes formateurs me disaient d’être plus décisif, cela a été important ?

Oui, on me l’a souvent dit. J’ai essayé de travailler sur cela. Un joueur offensif doit être décisif et j’essaye de mettre cela en place.

Une différence dans le style de jeu par rapport à Emery ?

On essaye de travailler différents systèmes et on essaye de trouver nos automatismes. Il faut intégrer les joueurs arrivés plus tard et on verra quels systèmes on utilise dans la saison.

« il faut comprendre qu’il faut travailler pour accéder au groupe professionnel »

Plus difficile de passer professionnel aujourd’hui au PSG ? On est un espoir avec Kimpembe et Rabiot ?

J’espère qu’on va inciter les jeunes à travailler. Je ne pense que la marge soit trop importante. Déjà, il faut comprendre qu’il faut travailler pour accéder au groupe professionnel. Il y a eu plusieurs signatures, c’est un signe de confiance. Mais il ne faut pas croire que tout est fait.

Une question de patience pour arriver au PSG en étant formé à Paris ou un gap trop grand ? 

Bien sûr qu’il y a un écart, car le club est ambitieux. Mais tout est dans le travail, les choses peuvent aller vite en bossant énormément.

Caen, un bon adversaire pour commencer ?

Il n’y a pas de bon adversaire. Tous les premiers matchs sont difficiles. On va se concentrer sur nous et mettre une stratégie en place. On va essayer de respecter les consignes du coach pour gagner ce match.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club