Restez connectés avec nous
PSG/Caen - Tuchel en conf : Gardiens, Neymar, travail et situation des jeunes

Club

PSG/Caen – Tuchel en conf : Gardiens, Neymar, travail et situation des jeunes

Dimanche soir, en fermeture de la 1ere journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain affrontera le Stade Malherbe de Caen au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer cette première rencontre, le cas des gardiens, le rôle de Neymar et les jeunes (retrouvez ici son point sur le groupe parisien).

Mon premier match au Parc ?

J’attends avec impatience, ce sera ma première fois avec des supporters au Parc. J’attends l’atmosphère avec les supporters. J’ai entendu beaucoup de choses. Je suis très heureux.

La gestion de Buffon et la hiérarchie des gardiens ?

Avec Buffon, c’est très facile. C’est un très grand gardien, très professionnel. Il est toujours humble et poli. Il a une grande influence sur l’équipe, c’est très bien. Pour la hiérarchie, ce sera difficile pour moi. Tous les gardiens sont assez talentueux et ont assez de personnalité pour être numéro 1. Je prendrai la décision demain. Il y a encore deux entraînements, aujourd’hui et demain. Je choisirai après.

« C’est notre leader dans la créativité et l’inspiration. »

Emery avait dit que l’équipe doit être construite autour de Neymar, est-ce aussi mon idée ?

C’est complexe. C’est évident qu’il est un joueur-clef. Il est l’un des meilleurs du monde. Aussi, c’est un joueur créatif. Et parfois, c’est plus simple avec ces joueurs de ne pas mettre trop de pression sur lui. Il y a plusieurs façons d’être un leader. Pour Ney, c’est notre leader, quand il est heureux, dans la créativité et l’inspiration de notre jeu. Mais dans le même temps, il y a d’autres leaders dans une équipe. Il y a des personnes responsables pour la défense et la structure. Ce n’est pas son boulot. Ce n’est pas juste un leader qui fait une équipe. Mais il en fait partie, bien sûr.

Le Trophée des Champions a enlevé de la pression sur le début de championnat ? 

Oui, bien sûr. Rien n’aide plus que la victoire dans un groupe. C’est le meilleur médicament pour tout le monde, peu importe votre rôle, que ce soit un joueur, le cuisinier ou le coach. La situation reste un peu compliquée, car certains joueurs sont dans leur première semaine d’entraînement. Après quelques entraînements, ils se sentent déjà prêts à jouer et il faut réussir à les garder patients.

On a gagné 4-0 et cela nous a fait beaucoup de bien. Mais on a encore beaucoup de travail à faire dans la structure et l’intensité de notre jeu. Il faut encore faire attention et bien utiliser le temps, chaque seconde, pour nous améliorer. On a encore beaucoup à faire.

Neymar en pointe contre Monaco et Di Maria à gauche, une idée pour la saison ?

Non, c’était une possibilité pour ce match. Neymar était au début de sa préparation et jouer au centre demande moins d’efforts que jouer sur le côté. Il avait besoin de jouer et c’était une récompense, il était très libre.

« Jouer au PSG est un challenge difficile. »

Dagba et Nsoki comme solutions en arrière droit et à gauche ?

Oui, et non. Oui, parce que les deux sont de bonnes surprises. Colin Dagba a joué au top niveau à chaque match et il est humble, il s’entraîne très bien. Stanley Nsoki, normalement c’est un défenseur central et avec nous il a joué à gauche. Il l’a fait très bien, avec une belle mentalité. Mais il est parfois incertain dans cette position.

Il serait injuste maintenant de le dire, ils aimeraient que je dise que bien sûr ils vont jouer, je ferai attention et je les aiderai à progresser, mais je dois aussi les protéger. Car il y a des moments difficiles et jouer au PSG est un challenge difficile, avec une équipe remplie de grands joueurs. Les jeunes peuvent progresser et apprendre, mais c’est difficile de prendre la place d’un top joueur.

Combien d’arrivées et à quel poste sur le mercato ?

Je ne peux pas dire quelque chose sur le mercato, ce n’est pas le moment. Je vous ai dis mon avis et il n’a pas changé.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club