Restez connectés avec nous
PSG/Chelsea - Eve Périsset affiche ses regrets mais remercie les supporters venus en nombre

Club

PSG/Chelsea – Eve Périsset affiche ses regrets mais remercie les supporters venus en nombre

Ce mercredi soir, dans le cadre du match retour du quart de finale de Women’s Champions League, les joueuses du Paris Saint-Germain ont connu une terrible désillusion en se faisant sortir par Chelsea, malgré une victoire à domicile sur le score de 2-1. Pour L’Equipe, Eve Périsset, arrière droite  de 24 ans du PSG, est revenu sur cet échec. La déception est grande, surtout que les filles d’Olivier Échouafni y avaient cru jusqu’au temps additionnel.

« On est très déçus, on a fait un bon match. On n’a pas réussi à marquer ce troisième but qui aurait pu nous libérer. C’est très cruel de prendre ce but à la dernière minute. C’est le haut niveau, on va continuer à travailler, il nous reste encore un objectif à atteindre cette saison (le titre en D1). On va se remettre au travail demain. C’est top que les Ultras soient venus aussi nombreux. C’est un soutien supplémentaire. On les remercie d’avoir chanté de la première à la 90e minute. »

« On est un groupe assez jeune. »

« On a fait une très bonne deuxième période, elles ont été plus réalistes que nous. Il faut tirer les enseignements de la non-qualification, on est un groupe assez jeune. Il y a d’autres objectifs, il faudra aller chercher le dernier titre. On a pas mal de regrets, notamment à l’aller, on n’a pas fait le match qu’il fallait. On voulait se racheter, ça n’a pas suffi, il nous manquait un petit truc pour se qualifier. Ce sont des matches qu’on aime, on fait du foot pour ce genre de matches. On va continuer à avancer » , a déclaré Eve Périsset.

On comprend largement la déception de Eve Périsset tant les joueuses du PSG ne méritaient pas de se faire éliminer de la sorte. Le coach Olivier Echouafni semblait d’ailleurs lui aussi dépité. Même si la première mi-temps n’a pas vraiment été de très grande facture, les filles d’Olivier Échouafni sont entrées dans le second acte d’une toute autre manière, parvenant à ouvrir le score. Par la suite, et après un second pion mérité, elles ont fait le siège du camp londonien pendant tout le reste de la partie, enchainant les occasions non concrétisées. Malheureusement, une faute d’inattention en fin de match leur a été fatale.

Les échéances se suivent et se ressemblent pour le PSG, que ce soit la section féminine ou masculine. Décidément, la Ligue des Champions ne veut pas lui sourire, presque une malédiction à ce niveau-là. Bref, espérons désormais qu’elles finissent de la meilleure des façons l’exercice en cours

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club