Restez connectés avec nous
Mercato - L'Inter veut dépasser le PSG et faire revenir Thiago Motta

Club

PSG – ETG : Les notes des Parisiens

Homme du match – Thiago Motta (7,5) : Quel retour de l’international italien ! Placé devant la défense en compagnie de Chantôme, il a parfaitement régulé le jeu parisien grâce à ses relances parfaites et ses qualités de récupérateur. En plus d’avoir été le joueur à avoir touché le plus de ballons (113, dont 72 en première période), il a couronné sa belle prestation d’un joli but après une action dont il était à l’origine. Il n’y a pas de doute, Motta devrait faire énormément de bien à l’équipe s’il conserve cette condition physique. Remplacé par Gameiro (85e, non noté), qui a marqué un but sur son premier ballon avant de gâcher une belle occasion.

Sirigu (6) : Très peu sollicité, le gardien de but parisien a passé une soirée tranquille. Il s’est contenté de stopper tranquillement les rares tentatives timides des attaquants évianais.

Jallet (7) : Très grosse activité du latéral parisien sur son côté droit. Peu gêné en défense, il a adressé de nombreux très bons centres, dont celui qui a permis à Ibrahimovic d’ouvrir le score. On regrettera son centre manqué en deuxième période alors que le Suédois était seul face au but.

Alex (6) : Mis à part une erreur de relance qui aurait pu coûter cher en seconde période, le défenseur brésilien a livré un match solide.

Thiago Silva (7) : Une facilité déconcertante dans la relance, une énorme solidité dans les duels, 25 ballons gagnés…Une nouvelle superbe prestation de la part du capitaine parisien, le véritable patron de cette défense.

Maxwell (6) : Dans la lignée de ses derniers matchs, l’ancien joueur du Barça a réalisé un match sérieux grâce à des retours défensifs précieux et des centres précis, qui n’ont malheureusement pas été décisifs.

Thiago Motta (7,5) : Voir plus haut.

Chantôme (6,5) : Déjà très bon face à Porto, mardi dernier, le milieu de terrain parisien a encore été efficace à la récupération. Ses relances ont été bonnes même s’il ne prend pas beaucoup de risques dans la verticalité du jeu.

Pastore (7) : A l’origine du premier but grâce à une sublime talonnade dont il a le secret, El Flaco semble être redevenu le joueur que l’on aime tous depuis son arrivée à Paris. Motivé, concentré, précis, l’Argentin nous a régalés et s’est même offert une passe décisive sur le but de Thiago Motta. En espérant qu’il continue sur cette voie.

Lavezzi (6,5) : Toujours aussi actif sur le terrain, El Pocho a été l’élu du soir en inscrivant le 3000e but de l’histoire du PSG, toutes compétitions confondues ! Il a aussi été impliqué dans de nombreuses offensives, preuve qu’il s’intègre de mieux en mieux dans le collectif. Remplacé par Armand (83e, non noté).

Ménez (6) : Passeur décisif sur le but de Gameiro et à l’origine du but de Lavezzi, le N°7 parisien a fait beaucoup de mal à la défense évianaise avec ses appels incessants dans la profondeur et ses accélérations. Il a parfois été brouillon mais cela fait partie de son jeu.

Ibrahimovic (7,5) : Gros match de l’attaquant suédois, qui a permis à son équipe de se faciliter la tâche en ouvrant le score du pied gauche. Passeur décisif sur le but de Lavezzi, grâce à une déviation de la poitrine, il est à l’origine du but de Thiago Motta en lançant parfaitement Pastore sur l’aile droite. Le buteur parisien a donc encore soigné ses statistiques, en inscrivant par exemple son 14e but de la saison en championnat. Rien que ça.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club