Restez connectés avec nous
PSG/Guingamp - Suffisance et arbitrage, Thomas Tuchel fait part de son mécontentement

Club

PSG/Guingamp – Suffisance et arbitrage, Thomas Tuchel fait part de son mécontentement

Mercredi soir, le Paris Saint-Germain été éliminé de la Coupe de la Ligue 2018-2019 à cause de sa défaite 1-2 contre l’En Avant de Guingamp au Parc des Princes en quart de finale. Sans surprise, le coach parisien Thomas Tuchel était plutôt en colère en conférence de presse après la rencontre.

« On a joué avec trop de confiance. »

« Concernant le match, c’est très dur parce qu’on n’a pas perdu qu’un match mais aussi une grande occasion de gagner un trophée. Ca, c’est super dur. On a eu beaucoup d’occasions de conclure ce match mais on ne l’a pas fait. On n’a pas joué avec la faim et l’envie de finir ce match quand on a eu la possibilité de marquer le deuxième but. Après le premier penalty de Guingamp, on a mieux joué, avec beaucoup d’efforts et de vitesse, en étant plus agressifs et on a marqué un but grâce à ça mais on a oublié de marquer un deuxième.

Pendant presque tout le match, on a joué avec trop de confiance, j’avais toujours le sentiment qu’on pensait que rien ne pouvait nous arriver, qu’on allait gagner. Mais ce n’est pas comme ça. Nous avons complètement contrôlé le match face à un adversaire de Ligue 1, ils viennent trois fois dans notre surface et l’arbitre siffle trois fois penalty sur trois ballons touchés. Je dois dire que c’est bizarre…

« Ce n’est pas possible de siffler un penalty comme ça, vraiment ! »

On ne peut pas parler du deuxième penalty car je vais être fou ! Il n’y a rien sur le deuxième, absolument rien. Il regarde cette chose et il siffle ! Après ça, tout le monde a cette impression… Il est heureux de faire ça ou quoi ? Ce n’est pas possible de siffler un penalty comme ça, vraiment ! C’est impossible.

(…) C’est une leçon dure et l’arbitre a fait son choix mais c’est à nous ensemble d’accepter cette défaite mais c’est super dur car c’était en Coupe de la Ligue, ce n’est pas en championnat où on peut gagner le match suivant et tout est oublié. », propos de Tuchel relayés par Culture PSG.

Avec 18 tirs à 7 et 77% de possession de balle, on ne peut pas dire que Paris ait complètement mal joué hier. Il a manqué du rythme, certes, mais il est difficile d’en mettre énormément contre une équipe qui passe presque tout le match dans ses 35 mètres. Par contre, Paris se doit de faire en sorte de marquer plus souvent sur ses occasions. Surtout, il est impensable pour cette équipe de concéder 3 penaltys en un seul match. D’autant plus quand l’adversaire attaque aussi peu.

Certes, le 2e penalty est très discutable. On peut comprendre la colère de Tuchel. Bernat donne un coup d’épaule et l’autre joueur place sa jambe entre celles de l’Espagnol. Avec l’assistance vidéo, on pensait que l’arbitre annulerait le penalty. Il en a décidé autrement et cela a une immense influence sur le reste du match. Cependant, le PSG avait tout à fait la place et le talent pour se mettre à l’abri dans ce match. Il est anormal pour cette équipe de ne cadrer que 2 tirs sur 18. Une inefficacité que l’on retrouve depuis quelques matchs. Il est temps de se reprendre, de travailler et de jouer avec plus de concentration, d’envie. Ce sont ces éléments qui font que le PSG n’a pas gagné hier. Beaucoup plus que l’arbitrage.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club