Restez connectés avec nous
Hermant : Pour le PSG, Aulas "est dépassé", même si Al-Khelaïfi lui parlera certainement

Adversaires

PSG – Jean-Michel Aulas « Je me suis mal exprimé »

       Après les différentes sorties médiatiques fracassantes de Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais est revenu sur ses déclarations. Le président de l’OL semble regretter ses propos, notamment ceux sur le Paris Saint-Germain.

« Vous savez, je n’attends rien de personne et je fais ce que je pense devoir faire, en fonction d’un certain nombre de règles. Je fais en sorte de réussir là où je m’engage. Dans le cas présent, évidemment qu’il y a une priorité qui a été donnée au côté politique par rapport à l’intérêt collectif des clubs. Ce n’est pas tellement par rapport à Marseille ou au PSG que le problème se pose, c’est par rapport à l’ensemble qui est composé d’un côté de BeIN Sports, de l’autre du PSG et puis de relations qui sont contre-nature. Je suis quelqu’un de direct. Quand il y a un certain nombre de choses qui ne me plaisent pas, je les explique. Si on m’explique le contraire, j’essaie de comprendre et d’écouter.

Sur la forme, je me suis mal exprimé puisque tout le monde a compris que je voulais que Nantes dépose une réclamation alors que si j’avais voulu le faire, je l’aurais fait huit ou dix jours avant. Je n’avais même pas eu Waldemar Kita avant d’expliquer cette chose-là. Peut-être que sur la forme je n’ai pas pris la meilleure méthode pour expliquer un problème de principe applicable à toutes les autres fédérations, car ce qui est en train de se passer dans le foot peut avoir des dérives et des conséquences. », a t-il déclaré pour RMC.

    Aulas semble donc regretter ses propos et cela semble logique. Le président de l’OL a été loin dans ses propos et a fait beaucoup parler de lui, comme souvent. Mais après toutes ces déclarations, on peut se demander s’il ne fait pas un de ses coups comme il en a l’habitude. De plus, il est facile de revenir sur des propos après déclaration, surtout que ces déclarations allaient à l’encontre du sportif. Si Jean-Michel Aulas est vraiment sincère, il ferait mieux de s’excuser envers les dirigeants du Racing Club de Lens, mais aussi envers ceux du Paris Saint-Germain sans oublier le football français. D’ici là, il ne sera pas plus aimé.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires