Club

Montpellier, attention : virage crucial !

PSG / MHSC - Hilton s'attend à "un très gros match"
Publie le 16/02/2012 a 21:00



  • Si l’exercice 2011-2012 de Ligue 1 était un circuit de Formule 1, la réception de Montpellier au Parc des Princes dimanche soir (21h) en serait l’un des virages les plus importants.

    Avec 50 et 49 points, le PSG et la formation héraultaise dominent le Championnat de la tête et des épaules. Alors que nous atteignons quasiment les deux tiers de celui-ci, une seule unité sépare les deux équipes. Tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce match un véritable choc, une rencontre au somment comme le club de la capitale n’en a plus connue depuis bien longtemps. Depuis son intronisation au poste d’entraîneur, Carlo Ancelotti n’a encore jamais eu affaire à un adversaire aussi coriace. Toulouse est le club le mieux classé que Paris ait affronté après la prise de fonction du technicien italien. Pour cette rencontre capitale, les Rouges et Bleus se trouvent dans l’obligation d’assumer leur statut de favori pour le titre de champion de France. Le virage montpelliérain doit être négocié avec la plus grande des précautions.

    Tristes antécédents

    Lors de la saison 2008-2009, le PSG avait une occasion en or de prendre les commandes de la Ligue 1, en recevant l’OM lors de la 28e journée. Avec 52 points au compteur, les hommes de Paul Le Guen n’avaient qu’une unité de retard sur le leader lyonnais. Finalement, les Phocéens s’imposeront 3-1, passant devant leur grand rival au classement. Un exemple beaucoup plus lointain démontre que le PSG n’a pas toujours su bien gérer les grands rendez-vous. Il faut remonter à l’exercice 1995-1996. Lors de la dernière journée avant la trêve hivernale, Luis Fernandez et ses troupes comptent six points d’avance sur Lens et dix sur l’AJ Auxerre. Le 24 mars 1996, à l’occasion de la 32e journée, Paris s’incline lourdement au stade de l’Abbé-Deschamps face au club bourguignon (0-3). Le 11 mai 1996, Auxerre sera sacré champion de France pour la première fois de son histoire.

    Benarbia : « Si le PSG bat Montpellier, il sera champion »

    A trois jours de ce match au sommet, le PSG devra donc faire preuve d’une immense rigueur afin de venir à bout de l’équipe présidée par Louis Nicollin. Cela tombe bien, il s’agit d’une qualité que l’ex-coach de Chelsea a emmenée dans ses bagages en débarquant dans la Ville Lumière. « Face au PSG d’Antoine Kombouaré, Montpellier aurait pu s’imposer, nous aurions certainement assister à un « match fou-fou ». Cela sera différent avec l’équipe de Carlo Ancelotti », imaginait Luis Fernandez ce jeudi après-midi, dans l’émission « Luis Attaque. « Si le PSG bat Montpellier, il sera champion, c’est clair. Et je pense que dans la tête des joueurs, c’est ça. Si par contre Montpellier bat Paris, les Parisiens pourront toujours être champions, mais Montpellier jouera à fond sa place pour la Ligue des champions », soulignait ensuite Ali Benarbia.

    Collectif VS individualités ?

    Pour Momo Sissoko et Nene, l’importance du résultat face à Montpellier n’est pas la même. Si le Malien pense qu’il n’est pas décisif pour l’obtention  du titre, le Brésilien assure que « ce sera le match le plus important de l’année » dans les colonnes du Parisien. La rigueur italienne que possède le PSG est synonyme de solidité défensive. « Nous n’avons pris que trois buts en sept matchs », rappelle Ancelotti. En revanche, dans le secteur offensif, c’est là que le bât blesse. « Carletto » a testé Guillaume Hoarau à la place de Kevin Gameiro au sommet de son arbre de Noël, mercredi en Coupe de France (1-0). Sans grande réussite. Javier Pastore sera probablement de retour dans le groupe qui affrontera le MHSC, mais l’international argentin ne peut pas encore prétendre à une place de titulaire. L’une des clés de la rencontre pourrait être l’opposition entre le collectif héraultais, souvent très bien huilé, et les individualités franciliennes, toujours capables de faire la différence à n’importe quel moment.

    Publie le 16/02/2012 a 21:00

    Montpellier, attention : virage crucial !

    Si l’exercice 2011-2012 de Ligue 1 était un circuit de Formule 1, la réception de Montpellier au Parc des Princes dimanche soir (21h) en serait l’un des virages les plus importants.

    Avec 50 et 49 points, le PSG et la formation héraultaise dominent le Championnat de la tête et des épaules. Alors que nous atteignons quasiment les deux tiers de celui-ci, une seule unité sépare les deux équipes. Tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce match un véritable choc, une rencontre au somment comme le club de la capitale n’en a plus connue depuis bien longtemps. Depuis son intronisation au poste d’entraîneur, Carlo Ancelotti n’a encore jamais eu affaire à un adversaire aussi coriace. Toulouse est le club le mieux classé que Paris ait affronté après la prise de fonction du technicien italien. Pour cette rencontre capitale, les Rouges et Bleus se trouvent dans l’obligation d’assumer leur statut de favori pour le titre de champion de France. Le virage montpelliérain doit être négocié avec la plus grande des précautions.

    Tristes antécédents

    Lors de la saison 2008-2009, le PSG avait une occasion en or de prendre les commandes de la Ligue 1, en recevant l’OM lors de la 28e journée. Avec 52 points au compteur, les hommes de Paul Le Guen n’avaient qu’une unité de retard sur le leader lyonnais. Finalement, les Phocéens s’imposeront 3-1, passant devant leur grand rival au classement. Un exemple beaucoup plus lointain démontre que le PSG n’a pas toujours su bien gérer les grands rendez-vous. Il faut remonter à l’exercice 1995-1996. Lors de la dernière journée avant la trêve hivernale, Luis Fernandez et ses troupes comptent six points d’avance sur Lens et dix sur l’AJ Auxerre. Le 24 mars 1996, à l’occasion de la 32e journée, Paris s’incline lourdement au stade de l’Abbé-Deschamps face au club bourguignon (0-3). Le 11 mai 1996, Auxerre sera sacré champion de France pour la première fois de son histoire.

    Benarbia : « Si le PSG bat Montpellier, il sera champion »

    A trois jours de ce match au sommet, le PSG devra donc faire preuve d’une immense rigueur afin de venir à bout de l’équipe présidée par Louis Nicollin. Cela tombe bien, il s’agit d’une qualité que l’ex-coach de Chelsea a emmenée dans ses bagages en débarquant dans la Ville Lumière. « Face au PSG d’Antoine Kombouaré, Montpellier aurait pu s’imposer, nous aurions certainement assister à un « match fou-fou ». Cela sera différent avec l’équipe de Carlo Ancelotti », imaginait Luis Fernandez ce jeudi après-midi, dans l’émission « Luis Attaque. « Si le PSG bat Montpellier, il sera champion, c’est clair. Et je pense que dans la tête des joueurs, c’est ça. Si par contre Montpellier bat Paris, les Parisiens pourront toujours être champions, mais Montpellier jouera à fond sa place pour la Ligue des champions », soulignait ensuite Ali Benarbia.

    Collectif VS individualités ?

    Pour Momo Sissoko et Nene, l’importance du résultat face à Montpellier n’est pas la même. Si le Malien pense qu’il n’est pas décisif pour l’obtention  du titre, le Brésilien assure que « ce sera le match le plus important de l’année » dans les colonnes du Parisien. La rigueur italienne que possède le PSG est synonyme de solidité défensive. « Nous n’avons pris que trois buts en sept matchs », rappelle Ancelotti. En revanche, dans le secteur offensif, c’est là que le bât blesse. « Carletto » a testé Guillaume Hoarau à la place de Kevin Gameiro au sommet de son arbre de Noël, mercredi en Coupe de France (1-0). Sans grande réussite. Javier Pastore sera probablement de retour dans le groupe qui affrontera le MHSC, mais l’international argentin ne peut pas encore prétendre à une place de titulaire. L’une des clés de la rencontre pourrait être l’opposition entre le collectif héraultais, souvent très bien huilé, et les individualités franciliennes, toujours capables de faire la différence à n’importe quel moment.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • magic nene

      petite précision,souvenez vous pour le psg om 2008 2009,makelele et sessegnon comme par hasard avaient été sanctionnés par cette commission antipsg ,pour un « coup de tete » sur…matuidi de sessegnon et pour un tacle dangereux de maké sur benalouane,à noter que les deux parisiens avaient reçu un jaune par mr duhamel ,ce qui était largement suffisant.La commission leur avait infligé 3 matches et du coup ils n’avaient pas pu jouer ce match décisif.
      La ce week end on sera au complet.

    • gorgoys

      Menez per favore sul banco …

    • Nicomhsc34

      que le meilleur gagne !! c ‘est tout simple ! allez paillade allez !

    • Panamkiller

      Toute le monde attend une defaite du psg mais sérieux je sens le contraire ^^ allez paris mais tant mieux pour nous !! on dit qu’on va perdre et tout . A paris on parle pas !!!

      • Kantalii

        Exact!!!
        Nous on parle pas.
        Mais j’aimerai tellement qu’un de nos dirigeant lance un petit pique à celles et ceux qui osent nous critiquer.
        Histoire de remettre tout le monde à sa place.

        • Tribune Paris

          laisse filer… On gagne 3-0 et voilà. On parle comme ça. Et puis le « virage crucial » c’est plus pour eux que pour nous. Nous, le virage crucial, on l’a pris l’été dernier…..

        • ça ne servirait a rien, et au contraire cela augmenterait la crédibilité de  leurs commentaires. je pencherais plutôt pour une réponse sur le terrain, ce  serait le mieux, une bonne pichenette, une belle victoire de Paris et plus personne ne parlera. C’est toujours comme ça de toute façon lorsqu’il s’agit du Paris Saint Germain les gens sont jaloux et aigris de nos résultats.

      • exactement parler ne fera que alimenter leurs commentaires. a paris on ne rentre pas dans leur jeu, Nous on s’exprime sur le terrain et au vu des résultats de cette année on peut dire que cela nous réussit plutôt bien. Allez Paris!!!!

    • CHAD 75

      Sur ce type de match, je compte sur l’expérience de Mister Ancelotti… Ce coup-ci, c’est lui qui doit être l’homme du match ! 

      • Tiptip

        +1000

    • Le_BroX

      Match nul, pour le PSG !

      Allez PARIS !!!

      • Kenny

         Recherche d’un match nul contre Montpellier à domicile est négatif. Nous devrions essayer de les battre à tout prix.

    • Larry_warton

      Statistique totalement fausse , déja en 95-96 , le psg a battu auxerre 3-1 AU PARC DES PRINCES .. j’y étais… c’est à auxerre que le psg a perdu 0-3 .

    • statistiques toujours et encore des statistiques. On en a rien a faire de tout ces chiffres, les résultats comptent et on verra dimanche ce que cela donnera. Bien sur une victoire parisienne serait la bienvenue, cela rassurerait toute l’équipe et tout les supporters parisiens. On est dans une bonne dynamique, il ne faut pas tout gacher. La preuve au match aller contre  l’om on était largement donné gagnant et on sait tous ce que cela a donné. triste résultat alors que là la majeure partie des gens donne montpellier gagnant a nous de tout faire pour leur donner tort.  AAAAALLLLEEEZZZZ Paris!!!! pour que nos couleurs brillent encore

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Bruno Salomon "Cavani a entièrement raison""
    2 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Le PSG disputera le Trophée Ooredoo des Champions contre le Club Africain de Tunis le 4 janvier"
    15 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Montpellier, attention : virage crucial !

    PSG / MHSC - Hilton s'attend à "un très gros match" <Club , Editos , Ligue 1 , Une

    Si l’exercice 2011-2012 de Ligue 1 était un circuit de Formule 1, la réception de Montpellier au Parc des Princes dimanche soir (21h) en serait l’un des virages les plus importants.

    Avec 50 et 49 points, le PSG et la formation héraultaise dominent le Championnat de la tête et des épaules. Alors que nous atteignons quasiment les deux tiers de celui-ci, une seule unité sépare les deux équipes. Tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce match un véritable choc, une rencontre au somment comme le club de la capitale n’en a plus connue depuis bien longtemps. Depuis son intronisation au poste d’entraîneur, Carlo Ancelotti n’a encore jamais eu affaire à un adversaire aussi coriace. Toulouse est le club le mieux classé que Paris ait affronté après la prise de fonction du technicien italien. Pour cette rencontre capitale, les Rouges et Bleus se trouvent dans l’obligation d’assumer leur statut de favori pour le titre de champion de France. Le virage montpelliérain doit être négocié avec la plus grande des précautions.

    Tristes antécédents

    Lors de la saison 2008-2009, le PSG avait une occasion en or de prendre les commandes de la Ligue 1, en recevant l’OM lors de la 28e journée. Avec 52 points au compteur, les hommes de Paul Le Guen n’avaient qu’une unité de retard sur le leader lyonnais. Finalement, les Phocéens s’imposeront 3-1, passant devant leur grand rival au classement. Un exemple beaucoup plus lointain démontre que le PSG n’a pas toujours su bien gérer les grands rendez-vous. Il faut remonter à l’exercice 1995-1996. Lors de la dernière journée avant la trêve hivernale, Luis Fernandez et ses troupes comptent six points d’avance sur Lens et dix sur l’AJ Auxerre. Le 24 mars 1996, à l’occasion de la 32e journée, Paris s’incline lourdement au stade de l’Abbé-Deschamps face au club bourguignon (0-3). Le 11 mai 1996, Auxerre sera sacré champion de France pour la première fois de son histoire.

    Benarbia : « Si le PSG bat Montpellier, il sera champion »

    A trois jours de ce match au sommet, le PSG devra donc faire preuve d’une immense rigueur afin de venir à bout de l’équipe présidée par Louis Nicollin. Cela tombe bien, il s’agit d’une qualité que l’ex-coach de Chelsea a emmenée dans ses bagages en débarquant dans la Ville Lumière. « Face au PSG d’Antoine Kombouaré, Montpellier aurait pu s’imposer, nous aurions certainement assister à un « match fou-fou ». Cela sera différent avec l’équipe de Carlo Ancelotti », imaginait Luis Fernandez ce jeudi après-midi, dans l’émission « Luis Attaque. « Si le PSG bat Montpellier, il sera champion, c’est clair. Et je pense que dans la tête des joueurs, c’est ça. Si par contre Montpellier bat Paris, les Parisiens pourront toujours être champions, mais Montpellier jouera à fond sa place pour la Ligue des champions », soulignait ensuite Ali Benarbia.

    Collectif VS individualités ?

    Pour Momo Sissoko et Nene, l’importance du résultat face à Montpellier n’est pas la même. Si le Malien pense qu’il n’est pas décisif pour l’obtention  du titre, le Brésilien assure que « ce sera le match le plus important de l’année » dans les colonnes du Parisien. La rigueur italienne que possède le PSG est synonyme de solidité défensive. « Nous n’avons pris que trois buts en sept matchs », rappelle Ancelotti. En revanche, dans le secteur offensif, c’est là que le bât blesse. « Carletto » a testé Guillaume Hoarau à la place de Kevin Gameiro au sommet de son arbre de Noël, mercredi en Coupe de France (1-0). Sans grande réussite. Javier Pastore sera probablement de retour dans le groupe qui affrontera le MHSC, mais l’international argentin ne peut pas encore prétendre à une place de titulaire. L’une des clés de la rencontre pourrait être l’opposition entre le collectif héraultais, souvent très bien huilé, et les individualités franciliennes, toujours capables de faire la différence à n’importe quel moment.

    By
    @
    OTER ?>