Restez connectés avec nous

Club

PSG – Nancy : la feuille de match

Ce samedi, à 17h, le Paris Saint-Germain affrontera l’AS Nancy-Lorraine au Parc des Princes lors d’une rencontre comptant pour la 28ème journée de Ligue 1.

Les groupes pour la rencontre :

Le groupe parisien : Sirigu, Douchez, Le Crom – Van der Wiel, Alex, Thiago Silva, Sakho, Camara, Armand, Maxwell, Tiéné – Matuidi, Verratti, Chantôme, Beckham, Pastore – Ménez, Lucas, Lavezzi, Gameiro, Ibrahimovic

Les absents : Aréola (CFA), Jallet (adducteurs), Thiago Motta (mollet)

Le groupe nancéien : Gregorini, Nardi, Jebbour, Amadou, Puygrenier, Sami, Sané, Badila, Muratori,  Ayasse, Loties, Mangani, Coulibaly, Karaboué, Bakar, Louis, Moukandjo, Alo’o, Zitte.

Les absents : Grange, Hammar, Rachid, Ndy Assembe, Joachim (blessés), Bassilekin, Jeanvier, Dampha (choix)

L’arbitre de la rencontre :

L’arbitre de la rencontre sera Monsieur Mikael Lesage. Il sera accompagné de Anthony Bremont et Alexandre Viala en assistants, et de Florent Bata en quatrième arbitre.

Les compositions probables :

L’équipe probable du PSG : Sirigu – Van der Wiel, Thiago Silva (c), Sakho, Maxwell – Ménez, Verratti, Matuidi, Pastore – Lavezzi, Ibrahimovic

L’équipe probable de Nancy : Grégorini – Jebbour, Lotiès, Puygrenier (c), Sané, Muratori – Mangani, Ayasse, Bakar, Moukandjo – Alo’o Efoulou

Retrouvez les compositions officielles des deux équipes sur ParisFans à partir de 15h45 !

Les déclarations d’avant-match :

Carlo Ancelotti (coach PSG) : « On va essayer de changer le théorème de Leo (sourire). Le match contre Nancy est important car il arrive seulement trois jours après Valence. Ce ne sera pas facile de gérer physiquement et de mettre de l’intensité car l’équipe a beaucoup travaillé mercredi. Je n’ai pas peur mais on doit respecter Nancy. Ils ont eu de très bons résultats après le changement d’entraîneur, et ils gagnent souvent ici à Paris. Nous devrons utiliser toutes nos qualités pour bien gérer ce match. (…) L’objectif est d’être en tête du championnat et on y est. On pourrait avoir plus de points d’avance mais le championnat n’est pas facile, les équipes sont agressives et bien organisées. On a perdu beaucoup de points avant et après les matches de Ligue des Champions car ce sont des matches particuliers, surtout pour les joueurs qui n’ont pas l’habitude de les disputer. L’expérience des matches contre Sochaux et Reims va nous rendre plus concentrés, plus déterminés. Ce match face à Nancy est important et après deux défaites, je souhaite que les joueurs prennent leurs responsabilités. Je compte sur eux pour faire un grand match et gagner demain.»

Patrick Gabriel (coach Nancy) : « On prépare ce match dans de bonnes conditions puisqu’on a eu un temps meilleur. On a pu aller sur le terrain en herbe toute la semaine. On retrouve les beaux jours. Sinon, on ne prépare pas le match de Paris différemment d’un autre. On prépare notre semaine tranquillement, sans plan-anti Parisien. S’inspirer de Sochaux et Reims ? Oui, si elles ont été capables de le faire, ça veut dire que nous aussi on peut le faire. En même temps, c’était à Sochaux et à Reims. Ça change beaucoup de choses, forcément. Comment expliquer les difficultés du PSG contre les équipes du bas de tableau ? Il y a déjà la qualité des terrains qui n’est pas celle du Parc. C’est évident. Et quand on est à l’extérieur, il y a une pression positive des supporters pour pousser l’équipe. Et je vais dire une attention moindre parce que cette équipe est sûre de sa force, je ne vais pas dire décontractée mais ils savent qu’à n’importe quel moment, ils peuvent marquer. Ça manque parfois de détermination. Ils sont en quart de finale de la Ligue des champions, premiers de L1, qualifiés en Coupe de France, ils ont 350 millions de points de plus que nous. On va s’accrocher. On y va sereinement. Conscients de la difficulté. Mais aussi conscients que Sochaux et Reims ont pu le faire. Donc pourquoi pas nous ? Tout est possible. Pour se maintenir, il faut gagner des matchs. On fera tout pour le gagner. Quand on verra la composition de l’équipe de Paris, on verra comment on s’organisera. Il ne faut pas échafauder trop de stratégies qui pourraient ne pas marcher. On jugera sur pièces.»

Derniers articles

Autres articles présents dans Club