Restez connectés avec nous

Club

PSG-Nice : Les notes des Parisiens

Homme du match – Nenê (6,5) : Une distinction par défaut tant aucun Parisien n’est réellement sorti du lot ce soir. Mais peut-être bousculé par tout ce qui se dit à son sujet depuis quelques jours, le N°10 parisien s’est montré à son avantage en première période en distribuant de bons ballons et en provoquant un penalty qu’il s’est chargé de transformer lui-même. Malheureusement, à l’instar de ses coéquipiers, le Brésilien s’est un peu éteint au fil des minutes mais on retiendra tout de même son altruisme retrouvé, le peu de déchet dans son jeu et sa grosse détermination. Remplacé par Chantôme (84e).

Sirigu (6,5) : Impuissant sur le penalty de Monzon, le portier italien s’est montré solide tout au long de la rencontre en repoussant toutes les tentatives niçoises. Rien à redire sur sa prestation.

Ceara (5,5) : Le Brésilien a été solide sur son flanc gauche, qui n’est pourtant pas son côté de prédilection. Il a forcément moins apporté offensivement mais face à la vitesse des attaquants niçois, il ne fallait de toute manière pas trop se découvrir. Match sérieux du capitaine parisien.

Camara (6) : Dépassé par Mouloungui lors d’un duel en début de seconde période, le défenseur parisien a tout de même été précieux, notamment en repoussant plusieurs ballons de la tête lors des séquences offensives niçoises. Il confirme la solidité affichée depuis quelques matchs.

Armand (5) : Une fois de plus aligné dans l’axe de la défense, l’ancien Nantais a provoqué des fautes assez inutiles en première période, alors que les Parisiens n’étaient pas forcément mis en danger. Il s’est bien repris sur la deuxième période, en espérant qu’il continue à monter en puissance au fil des matches.

Jallet (3) : Malgré une première période satisfaisante avec de bonnes relances, le latéral droit parisien a complètement gâché son match en seconde période en provoquant le penalty niçois, en se faisant déborder plus d’une fois par Mouloungui sur son côté droit et en commettant une faute grossière lui valant un deuxième jaune synonyme d’expulsion. On peut difficile faire pire.

Matuidi (5,5) : Travailleur dans l’ombre, l’international français a récupéré un bon nombre de ballons mais a perdu un peu plus de duels qu’à l’accoutumé. Il a également moins apporté offensivement. Peut-être un petit coup de mou physique en raison de l’enchaînement des rencontres. Il a également écopé d’un carton jaune qui le privera du match face à Ajaccio le 16 octobre prochain.

Bodmer (6) : Petit à petit, l’ancien Lyonnais commence à mieux gérer ses efforts entre la participation du jeu offensif et la récupération du ballon. Il s’est créé plusieurs situations favorables mais a un petit peu péché dans la dernière passe. Dommage.

Nenê (6,5) : Voir plus haut.

Ménez (6) : Comme à son habitude, l’ancien joueur de la Roma a pesé sur la défense adverse grâce à sa technique et ses rushs, c’est d’ailleurs ce qui a provoqué l’expulsion de Monzon en fin de match. Mais encore une fois, il s’est parfois montré maladroit dans la dernière passe. Satisfaisant mais perfectible.

Pastore (6) : Le meneur de jeu argentin s’est montré plus discret qu’à son habitude ce soir sur la pelouse du Parc. S’il a magnifiquement provoqué le penalty de la victoire, il a une nouvelle fois manqué plusieurs occasions de trouver le chemin des filets, en tergiversant de trop devant les buts niçois. Mais sa capacité à faire la différence à tout moment fait énormément de bien au PSG. Remplacé par Erding (90e).

Gameiro (5,5) : Buteur sur penalty, l’attaquant français s’agace de plus en plus sur le terrain, comme frustré de ne pas marquer à chaque match. S’il pèse énormément sur les défenses avec ses appels intempestifs, il n’est pas toujours efficace balle au pied. La deuxième mi-temps compliquée des Parisiens ne lui a pas permis de se mettre en valeur tout au long de la rencontre. Remplacé par Tiéné (80e).

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club