Club

PSG – Rennes : relancer la machine !

Publie le 17/11/2012 a 09:15



  • A l’occasion de la 13e journée de Ligue 1, le PSG reçoit Rennes ce samedi, à 17h. Tout autre résultat qu’une victoire serait inquiétant.

    C’est une équipe bretonne en pleine confiance qui va se présenter dans la capitale. Les hommes de Frédéric Antonetti restent sur cinq victoires consécutives, toutes compétitions confondues. Les Rouge et Bleu, qui n’ont pris qu’un point lors de leurs deux dernières rencontres de Ligue 1 (défaite face à Saint-Étienne et match nul à Montpellier), ont entamé le mois de novembre sur un rythme d’escargot. « C’est un moment très important. Il n’y a pas de tension particulière mais je pense qu’il s’agit d’un moment très important car nous n’avons pas gagné lors de nos deux derniers matches. Avant Noël, nous avons toute une série de rencontres importantes et nous voudrons nous tenir à nos objectifs », a déclaré Carlo Ancelotti vendredi, en conférence de presse. Sachant que sept équipes se tiennent actuellement en trois points en tête du championnat, la victoire est d’autant plus impérative.

    Nene ou Hoarau ?

    Les deux joueurs qui se trouvent habituellement en concurrence pour le poste de latéral droit sont absents. Pour pallier les indisponibilités de Jallet (blessé) et de Van der Wiel (suspendu), Carlo Ancelotti titularisera Zoumana Camara. En charnière centrale, Alex retrouvera sa place dans le onze, étant donné que Sakho est suspendu suite à son expulsion face à Montpellier. L’entrejeu devrait être composé par le trident classique Chantôme-Verratti-Matuidi. En l’absence d’Ibrahimovic, qui purgera son deuxième match de suspension, une interrogation demeure concernant l’animation offensive. « Carletto » optera-t-il pour un 4-3-3 avec Hoarau en pointe ou un 4-3-1-2, avec Nene en soutien de Lavezzi et Ménez ? « Nene peut être une bonne solution. Il a beaucoup travaillé et il est très motivé pour rejouer », a souligné le technicien italien.

    Fautrel sous les projecteurs

    Pour affronter le club de la capitale, Frédéric Antonetti a convoqué un groupe de 19 joueurs. Montaño (pied) et Ab.Sané (cuisse) n’en font pas partie. Quant à Pajot, de retour de suspension, il le réintègre. Jeudi, l’entraîneur des Bretons avait déclenché les hostilités en évoquant le caractère « italien » du PSG, notamment pour sa capacité à mettre la pression sur l’arbitrage. Freddy Fautrel aura certainement plus de pression qu’à l’accoutumée au moment de donner le coup d’envoi de la rencontre, en raison des propos tenus par Leonardo à l’issue du match nul de dimanche dernier contre les Héraultais. Les défenseurs franciliens devront particulièrement se méfier d’un « ancien de la maison », en la personne d’Erding. Auteur de six réalisations en douze matches de Ligue 1, l’attaquant turc a égalé son meilleur début de saison (avec l’exercice 2009-2010, terminé avec quinze buts).

    Statistiques et pronostics

    La saison passée, le PSG s’était facilement imposé face à Rennes (3-0, lors de la 37e journée, avec un triplé de Nene). Les Rouge et Bleu avaient ainsi mis fin à une disette de dix matches sans victoire face à la formation bretonne, en championnat. Celle-ci vient de récolter 15 points sur 18 possibles (cinq victoires, une défaite), soit la meilleure série en cours sur les six dernières rencontres de Ligue 1. Malgré ces statistiques, le PSG est donné largement favori par les différents sites de paris sportifs (cotes : 1,55 la victoire, 3,50 le nul et 5,50 la défaite). Nous vous conseillons de miser sur un but de Lavezzi, qui n’a toujours pas ouvert son compteur (cote : 2,50).

    Publie le 17/11/2012 a 09:15

    PSG – Rennes : relancer la machine !

    A l’occasion de la 13e journée de Ligue 1, le PSG reçoit Rennes ce samedi, à 17h. Tout autre résultat qu’une victoire serait inquiétant.

    C’est une équipe bretonne en pleine confiance qui va se présenter dans la capitale. Les hommes de Frédéric Antonetti restent sur cinq victoires consécutives, toutes compétitions confondues. Les Rouge et Bleu, qui n’ont pris qu’un point lors de leurs deux dernières rencontres de Ligue 1 (défaite face à Saint-Étienne et match nul à Montpellier), ont entamé le mois de novembre sur un rythme d’escargot. « C’est un moment très important. Il n’y a pas de tension particulière mais je pense qu’il s’agit d’un moment très important car nous n’avons pas gagné lors de nos deux derniers matches. Avant Noël, nous avons toute une série de rencontres importantes et nous voudrons nous tenir à nos objectifs », a déclaré Carlo Ancelotti vendredi, en conférence de presse. Sachant que sept équipes se tiennent actuellement en trois points en tête du championnat, la victoire est d’autant plus impérative.

    Nene ou Hoarau ?

    Les deux joueurs qui se trouvent habituellement en concurrence pour le poste de latéral droit sont absents. Pour pallier les indisponibilités de Jallet (blessé) et de Van der Wiel (suspendu), Carlo Ancelotti titularisera Zoumana Camara. En charnière centrale, Alex retrouvera sa place dans le onze, étant donné que Sakho est suspendu suite à son expulsion face à Montpellier. L’entrejeu devrait être composé par le trident classique Chantôme-Verratti-Matuidi. En l’absence d’Ibrahimovic, qui purgera son deuxième match de suspension, une interrogation demeure concernant l’animation offensive. « Carletto » optera-t-il pour un 4-3-3 avec Hoarau en pointe ou un 4-3-1-2, avec Nene en soutien de Lavezzi et Ménez ? « Nene peut être une bonne solution. Il a beaucoup travaillé et il est très motivé pour rejouer », a souligné le technicien italien.

    Fautrel sous les projecteurs

    Pour affronter le club de la capitale, Frédéric Antonetti a convoqué un groupe de 19 joueurs. Montaño (pied) et Ab.Sané (cuisse) n’en font pas partie. Quant à Pajot, de retour de suspension, il le réintègre. Jeudi, l’entraîneur des Bretons avait déclenché les hostilités en évoquant le caractère « italien » du PSG, notamment pour sa capacité à mettre la pression sur l’arbitrage. Freddy Fautrel aura certainement plus de pression qu’à l’accoutumée au moment de donner le coup d’envoi de la rencontre, en raison des propos tenus par Leonardo à l’issue du match nul de dimanche dernier contre les Héraultais. Les défenseurs franciliens devront particulièrement se méfier d’un « ancien de la maison », en la personne d’Erding. Auteur de six réalisations en douze matches de Ligue 1, l’attaquant turc a égalé son meilleur début de saison (avec l’exercice 2009-2010, terminé avec quinze buts).

    Statistiques et pronostics

    La saison passée, le PSG s’était facilement imposé face à Rennes (3-0, lors de la 37e journée, avec un triplé de Nene). Les Rouge et Bleu avaient ainsi mis fin à une disette de dix matches sans victoire face à la formation bretonne, en championnat. Celle-ci vient de récolter 15 points sur 18 possibles (cinq victoires, une défaite), soit la meilleure série en cours sur les six dernières rencontres de Ligue 1. Malgré ces statistiques, le PSG est donné largement favori par les différents sites de paris sportifs (cotes : 1,55 la victoire, 3,50 le nul et 5,50 la défaite). Nous vous conseillons de miser sur un but de Lavezzi, qui n’a toujours pas ouvert son compteur (cote : 2,50).




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Handball - Thierry Omeyer prolonge son contrat au PSG jusqu'en 2018"
    43 minutes ago
    Sylvain La publié un new post."Ligue 1 - Génésio "À mon avis Paris va montrer qu’il a du ressort" face à Nice"
    1 hour ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    PSG – Rennes : relancer la machine !

    <Club , Ligue 1

    A l’occasion de la 13e journée de Ligue 1, le PSG reçoit Rennes ce samedi, à 17h. Tout autre résultat qu’une victoire serait inquiétant.

    C’est une équipe bretonne en pleine confiance qui va se présenter dans la capitale. Les hommes de Frédéric Antonetti restent sur cinq victoires consécutives, toutes compétitions confondues. Les Rouge et Bleu, qui n’ont pris qu’un point lors de leurs deux dernières rencontres de Ligue 1 (défaite face à Saint-Étienne et match nul à Montpellier), ont entamé le mois de novembre sur un rythme d’escargot. « C’est un moment très important. Il n’y a pas de tension particulière mais je pense qu’il s’agit d’un moment très important car nous n’avons pas gagné lors de nos deux derniers matches. Avant Noël, nous avons toute une série de rencontres importantes et nous voudrons nous tenir à nos objectifs », a déclaré Carlo Ancelotti vendredi, en conférence de presse. Sachant que sept équipes se tiennent actuellement en trois points en tête du championnat, la victoire est d’autant plus impérative.

    Nene ou Hoarau ?

    Les deux joueurs qui se trouvent habituellement en concurrence pour le poste de latéral droit sont absents. Pour pallier les indisponibilités de Jallet (blessé) et de Van der Wiel (suspendu), Carlo Ancelotti titularisera Zoumana Camara. En charnière centrale, Alex retrouvera sa place dans le onze, étant donné que Sakho est suspendu suite à son expulsion face à Montpellier. L’entrejeu devrait être composé par le trident classique Chantôme-Verratti-Matuidi. En l’absence d’Ibrahimovic, qui purgera son deuxième match de suspension, une interrogation demeure concernant l’animation offensive. « Carletto » optera-t-il pour un 4-3-3 avec Hoarau en pointe ou un 4-3-1-2, avec Nene en soutien de Lavezzi et Ménez ? « Nene peut être une bonne solution. Il a beaucoup travaillé et il est très motivé pour rejouer », a souligné le technicien italien.

    Fautrel sous les projecteurs

    Pour affronter le club de la capitale, Frédéric Antonetti a convoqué un groupe de 19 joueurs. Montaño (pied) et Ab.Sané (cuisse) n’en font pas partie. Quant à Pajot, de retour de suspension, il le réintègre. Jeudi, l’entraîneur des Bretons avait déclenché les hostilités en évoquant le caractère « italien » du PSG, notamment pour sa capacité à mettre la pression sur l’arbitrage. Freddy Fautrel aura certainement plus de pression qu’à l’accoutumée au moment de donner le coup d’envoi de la rencontre, en raison des propos tenus par Leonardo à l’issue du match nul de dimanche dernier contre les Héraultais. Les défenseurs franciliens devront particulièrement se méfier d’un « ancien de la maison », en la personne d’Erding. Auteur de six réalisations en douze matches de Ligue 1, l’attaquant turc a égalé son meilleur début de saison (avec l’exercice 2009-2010, terminé avec quinze buts).

    Statistiques et pronostics

    La saison passée, le PSG s’était facilement imposé face à Rennes (3-0, lors de la 37e journée, avec un triplé de Nene). Les Rouge et Bleu avaient ainsi mis fin à une disette de dix matches sans victoire face à la formation bretonne, en championnat. Celle-ci vient de récolter 15 points sur 18 possibles (cinq victoires, une défaite), soit la meilleure série en cours sur les six dernières rencontres de Ligue 1. Malgré ces statistiques, le PSG est donné largement favori par les différents sites de paris sportifs (cotes : 1,55 la victoire, 3,50 le nul et 5,50 la défaite). Nous vous conseillons de miser sur un but de Lavezzi, qui n’a toujours pas ouvert son compteur (cote : 2,50).

    By
    @
    OTER ?>