Restez connectés avec nous

Club

PSG-SAL : Les notes des Parisiens

Homme du match – Ménez (7,5) : Il n’y a plus de doute, Jérémy Ménez est sur le point d’exploser à Paris. Déjà très présent depuis le début de la saison, l’ancien joueur de la Roma s’est encore montré à son avantage ce soir en traumatisant la défense de Salzbourg, en provoquant le pénalty du premier but et en inscrivant le troisième comme un grand. Sa percussion et sa technique risquent de faire un bien fou au PSG tout au long de la saison. Remplacé par Ceara (85e).

Douchez (5,5) : Serein tout au long de la rencontre, avec quelques solides parades sur sa ligne, l’ancien Rennais n’est pas sorti sur le coup-franc amenant le but autrichien et s’est affaissé dans ses cages, encaissant du même coup son premier but de la saison en match officiel. A ce niveau, ça pardonne pas.

Jallet (6) : De retour à la compétition, le latéral droit parisien a paru en bonne forme physique et s’est montré plutôt solide face aux débordements autrichiens. On regrettera tout de même un petit manque d’apport offensif, même s’il n’était pas forcément nécessaire.

Lugano (5,5) : Le défenseur uruguayen n’a pas eu à fournir de très gros efforts ce soir, peu de ballons ayant été joués dans sa zone. Il obtient tout de même un peu plus que la moyenne grâce à sa note artistique, boostée par une jolie paumette éclatée en fin de match.

Camara (6,5) : Peut-être un des meilleurs matchs de l’arrière-central parisien cette saison. Il s’est montré solide et ses retours sur les attaquants autrichiens ont été très précieux. Plus serein qu’à son habitude, il a également été très efficace dans le jeu aérien.

Armand (5) : Tout juste la moyenne pour l’ancien Nantais, un peu juste physiquement après plus d’un mois d’arrêt et en retard dans plusieurs duels. Coupable d’un mauvais alignement en fin de match et de la faute qui a provoqué le coup-franc du but autrichien. On attend évidemment mieux de lui dans les prochaines semaines.

Matuidi (6) : Encore une fois, « l’homme-élastique » a fait parler son pouvoir de récupération et a balayé le milieu de terrain autrichien durant 90 minutes. Son apport offensif a diminué par rapport à son match contre Brest mais l’ancien Stéphanois monte réellement en puissance.

Bodmer (6,5) : Auteur d’une splendide reprise de volée avant la mi-temps, qui a permis aux Parisiens de doubler le score, l’ancien Lyonnais a beaucoup apporté offensivement et s’est montré beaucoup plus efficace à la récupération que face à Brest. Avec lui, on sait que le PSG dispose d’un remplaçant de luxe lorsque Chantôme est sur le flanc. Remplacé par Neeskens Kebano (64e), à l’origine de quelques mouvements offensifs parisiens sans se montrer très tranchant.

Pastore (6,5) : « El Flaco » nous en a encore mis plein les yeux ce soir en multipliant les gestes techniques et les petits ponts. A l’origine d’un grand nombre d’offensives parisiennes, le meneur de jeu argentin a un peu péché dans la finition, en manquant notamment un but tout fait un fin de match. Mais il a tellement de classe qu’on ne lui en voudra pas.

Jérémy Ménez (7,5) : Voir plus haut.

Nenê (6) : Auteur d’un bon début de match, avec notamment de bons débordements et même des efforts défensifs flagrants, le N°10 parisien s’est éteint au fil de la rencontre. La sérénité affichée lors de la transformation du pénalty lui permet tout de même d’avoir plus que la moyenne.

Erding (5) : On espérait voir l’attaquant turc faire trembler les filets ce soir, c’est manqué. Une nouvelle fois maladroit devant les cages adverses, l’ancien Sochalien a sauvé son match en « offrant » le deuxième but à Bodmer et en se montrant remuant dans les dos de la défense autrichienne. Mais il faudra faire bien plus pour détrôner Kévin Gameiro. Remplacé par l’ancien Lorientais (64e), qui a manqué deux occasions et qui s’est montré moins remuant que son coéquipier franco-turc.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club