Club

PSG – Troyes : La feuille de match

Publie le 24/11/2012 a 14:00



  • Ce samedi, à 17h, le Paris Saint-Germain affrontera Troyes au Parc des Princes lors de la 14ème journée de Ligue 1.

    Les groupes pour la rencontre :

    Le groupe parisien : Sirigu, Douchez – Van der Wiel, Jallet, Alex, Camara, Thiago Silva, Sakho, Armand, Maxwell – Matuidi, Verratti, Rabiot, Sissoko, Chantôme, Pastore, Nenê, Lavezzi – Hoarau, Ibrahimovic

    Absents : Areola (CFA), Le Crom (choix), Lugano (choix), Tiéné (choix), Bodmer (blessé), Motta (blessé), Menez (blessé), Gameiro (reprise), Luyindula (choix)

    Le groupe troyen : Yohann Thuram, Matthieu Dreyer – Florian Jarjat, Rincon, Matthieu Saunier, Fabrice Nsakala, Maxime Colin, Eloge Enza Yamissi – Benjamin Nivet, Xavier Thiago, Mounir Obbadi, Quentin Othon, Fabien Camus, Stéphane Darbion, Marcos – Jean-Christophe Bahebeck, Mohamed Yattara, Benjamin Psaume

    L’arbitre de la rencontre :

    L’arbitre de la rencontre sera Monsieur Bartolomeu Varela. Il sera accompagné de Mathieu Grosbost et Matthieu Lombard, en assistants, et de Johan Hamel en quatrième arbitre

    Les compositions probables :

    L’équipe probable du PSG : Sirigu – Van der Wiel, Thiago Silva, Sakho, Maxwell – Matuidi, Verratti, Chantôme – Pastore – Lavezzi, Ibrahimovic

    L’équipe probable de Troyes : Thuram – Ulien, Colin, Saunier, Rincon, N’Sakala – Thiago, Obbadi, Nivet, Camus – Bahebeck, Marcos

    Retrouvez les compositions officielles des deux équipes sur Paristeam à partir de 15h45 !

    Les déclarations d’avant-match :

    Carlo Ancelotti (PSG) : « Après Rennes, le moment était difficile pour le club car nous avions en plus déjà perdu contre Saint-Etienne, et le PSG ne peut pas perdre deux matches consécutifs à la maison. La réaction face à Kiev était bonne, mais je dois encore attendre pour savoir si ça va continuer, notamment demain. En tout cas, nous devons faire mieux. Le match de demain sera important, et nous devons avoir la même attitude et motivation que contre Kiev. Nous devons récupérer les points perdus en Championnat. Ce sera un bon test pour nous, pour retrouver l’attitude montrée en début de saison. C’est un adversaire, et il doit être respecté. Troyes a montré lors du dernier match qu’il s’agissait d’une équipe dynamique, ils ont joué 90 minutes avec beaucoup d’intensité. Le problème d’attitude ? Il y a beaucoup de raisons, nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, et il faut du temps pour améliorer la solidité de l’équipe. Aujourd’hui, avant de penser qui peut être le véritable adversaire du PSG, on doit d’abord penser à avoir une équipe solide, avec de l’identité. C’est la seule chose qui manque encore à cette équipe. Je ne suis pas énervé car je connais très bien le football, et tu ne peux pas tout construire en deux ou trois jours. Je suis focalisé sur le travail et la critique est logique, car tout le monde, même l’entraîneur, doit faire mieux »

    Jean-Marc Furlan (Troyes) : « Ce match sera une bonne façon de s’étalonner individuellement et collectivement face à ce qui se fait de mieux en France. Sur le plan psychologique, les leviers de motivation sont simples et évidents. Le poids des responsabilités est beaucoup plus important lorsqu’on joue des équipes à notre niveau. Le test est intéressant. Nous sommes curieux de savoir si nous sommes capables d’élever notre niveau de jeu. Les joueurs savent que s’ils n’arrivent pas à se dépasser, ils sont en grand danger. C’est un challenge exceptionnel qu’il faudra relever. Pour un coach, le discours n’est pas très compliqué. Le contexte est particulièrement plaisant, avec un match de gala à jouer,  avec un vrai danger de prendre une volée. Dans ces conditions, n’importe quel athlète de haut niveau sait se transcender. »

    Publie le 24/11/2012 a 14:00

    PSG – Troyes : La feuille de match

    Ce samedi, à 17h, le Paris Saint-Germain affrontera Troyes au Parc des Princes lors de la 14ème journée de Ligue 1.

    Les groupes pour la rencontre :

    Le groupe parisien : Sirigu, Douchez – Van der Wiel, Jallet, Alex, Camara, Thiago Silva, Sakho, Armand, Maxwell – Matuidi, Verratti, Rabiot, Sissoko, Chantôme, Pastore, Nenê, Lavezzi – Hoarau, Ibrahimovic

    Absents : Areola (CFA), Le Crom (choix), Lugano (choix), Tiéné (choix), Bodmer (blessé), Motta (blessé), Menez (blessé), Gameiro (reprise), Luyindula (choix)

    Le groupe troyen : Yohann Thuram, Matthieu Dreyer – Florian Jarjat, Rincon, Matthieu Saunier, Fabrice Nsakala, Maxime Colin, Eloge Enza Yamissi – Benjamin Nivet, Xavier Thiago, Mounir Obbadi, Quentin Othon, Fabien Camus, Stéphane Darbion, Marcos – Jean-Christophe Bahebeck, Mohamed Yattara, Benjamin Psaume

    L’arbitre de la rencontre :

    L’arbitre de la rencontre sera Monsieur Bartolomeu Varela. Il sera accompagné de Mathieu Grosbost et Matthieu Lombard, en assistants, et de Johan Hamel en quatrième arbitre

    Les compositions probables :

    L’équipe probable du PSG : Sirigu – Van der Wiel, Thiago Silva, Sakho, Maxwell – Matuidi, Verratti, Chantôme – Pastore – Lavezzi, Ibrahimovic

    L’équipe probable de Troyes : Thuram – Ulien, Colin, Saunier, Rincon, N’Sakala – Thiago, Obbadi, Nivet, Camus – Bahebeck, Marcos

    Retrouvez les compositions officielles des deux équipes sur Paristeam à partir de 15h45 !

    Les déclarations d’avant-match :

    Carlo Ancelotti (PSG) : « Après Rennes, le moment était difficile pour le club car nous avions en plus déjà perdu contre Saint-Etienne, et le PSG ne peut pas perdre deux matches consécutifs à la maison. La réaction face à Kiev était bonne, mais je dois encore attendre pour savoir si ça va continuer, notamment demain. En tout cas, nous devons faire mieux. Le match de demain sera important, et nous devons avoir la même attitude et motivation que contre Kiev. Nous devons récupérer les points perdus en Championnat. Ce sera un bon test pour nous, pour retrouver l’attitude montrée en début de saison. C’est un adversaire, et il doit être respecté. Troyes a montré lors du dernier match qu’il s’agissait d’une équipe dynamique, ils ont joué 90 minutes avec beaucoup d’intensité. Le problème d’attitude ? Il y a beaucoup de raisons, nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, et il faut du temps pour améliorer la solidité de l’équipe. Aujourd’hui, avant de penser qui peut être le véritable adversaire du PSG, on doit d’abord penser à avoir une équipe solide, avec de l’identité. C’est la seule chose qui manque encore à cette équipe. Je ne suis pas énervé car je connais très bien le football, et tu ne peux pas tout construire en deux ou trois jours. Je suis focalisé sur le travail et la critique est logique, car tout le monde, même l’entraîneur, doit faire mieux »

    Jean-Marc Furlan (Troyes) : « Ce match sera une bonne façon de s’étalonner individuellement et collectivement face à ce qui se fait de mieux en France. Sur le plan psychologique, les leviers de motivation sont simples et évidents. Le poids des responsabilités est beaucoup plus important lorsqu’on joue des équipes à notre niveau. Le test est intéressant. Nous sommes curieux de savoir si nous sommes capables d’élever notre niveau de jeu. Les joueurs savent que s’ils n’arrivent pas à se dépasser, ils sont en grand danger. C’est un challenge exceptionnel qu’il faudra relever. Pour un coach, le discours n’est pas très compliqué. Le contexte est particulièrement plaisant, avec un match de gala à jouer,  avec un vrai danger de prendre une volée. Dans ces conditions, n’importe quel athlète de haut niveau sait se transcender. »




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • nana_80

      Paristeam,
      mes commentaires sont bloqués à partir de mon tel, c normal?

    • nana_80

      Allez Paris!

    • garzou91

      Trop défensif à mon goût, sauf si Verratti joue derrière les attaquants!

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Fabregas "s’il y a une équipe capable de faire une telle remontée, c’est le Barça"

    LDC – Fabregas « s’il y a une équipe capable de faire une telle remontée, c’est le Barça »

    Adversaires

    Cesc Fabregas, le milieu de 29 ans de Chelsea et ancien joueur du FC Barcelone (2011-2014), ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Erwin Kouassia mis à jour un post"Verratti : "Toulouse n’a fait que défendre, on n’a pas trouvé le but""
    5 days ago
    Erwin Kouassia mis à jour un post"Verratti : "Toulouse n’a fait que défendre, on n’a pas trouvé le but""
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - 4 joueuses du PSG convoquées en Equipe de France B

    Féminines – 4 joueuses du PSG convoquées en Equipe de France B

    Actu Féminin

    Du 1er au 8 mars aura lieu un grand tournoi de football féminin qui se nomme ...

    Vidéos PSG

    PSG – Troyes : La feuille de match

    <Club , Ligue 1

    Ce samedi, à 17h, le Paris Saint-Germain affrontera Troyes au Parc des Princes lors de la 14ème journée de Ligue 1.

    Les groupes pour la rencontre :

    Le groupe parisien : Sirigu, Douchez – Van der Wiel, Jallet, Alex, Camara, Thiago Silva, Sakho, Armand, Maxwell – Matuidi, Verratti, Rabiot, Sissoko, Chantôme, Pastore, Nenê, Lavezzi – Hoarau, Ibrahimovic

    Absents : Areola (CFA), Le Crom (choix), Lugano (choix), Tiéné (choix), Bodmer (blessé), Motta (blessé), Menez (blessé), Gameiro (reprise), Luyindula (choix)

    Le groupe troyen : Yohann Thuram, Matthieu Dreyer – Florian Jarjat, Rincon, Matthieu Saunier, Fabrice Nsakala, Maxime Colin, Eloge Enza Yamissi – Benjamin Nivet, Xavier Thiago, Mounir Obbadi, Quentin Othon, Fabien Camus, Stéphane Darbion, Marcos – Jean-Christophe Bahebeck, Mohamed Yattara, Benjamin Psaume

    L’arbitre de la rencontre :

    L’arbitre de la rencontre sera Monsieur Bartolomeu Varela. Il sera accompagné de Mathieu Grosbost et Matthieu Lombard, en assistants, et de Johan Hamel en quatrième arbitre

    Les compositions probables :

    L’équipe probable du PSG : Sirigu – Van der Wiel, Thiago Silva, Sakho, Maxwell – Matuidi, Verratti, Chantôme – Pastore – Lavezzi, Ibrahimovic

    L’équipe probable de Troyes : Thuram – Ulien, Colin, Saunier, Rincon, N’Sakala – Thiago, Obbadi, Nivet, Camus – Bahebeck, Marcos

    Retrouvez les compositions officielles des deux équipes sur Paristeam à partir de 15h45 !

    Les déclarations d’avant-match :

    Carlo Ancelotti (PSG) : « Après Rennes, le moment était difficile pour le club car nous avions en plus déjà perdu contre Saint-Etienne, et le PSG ne peut pas perdre deux matches consécutifs à la maison. La réaction face à Kiev était bonne, mais je dois encore attendre pour savoir si ça va continuer, notamment demain. En tout cas, nous devons faire mieux. Le match de demain sera important, et nous devons avoir la même attitude et motivation que contre Kiev. Nous devons récupérer les points perdus en Championnat. Ce sera un bon test pour nous, pour retrouver l’attitude montrée en début de saison. C’est un adversaire, et il doit être respecté. Troyes a montré lors du dernier match qu’il s’agissait d’une équipe dynamique, ils ont joué 90 minutes avec beaucoup d’intensité. Le problème d’attitude ? Il y a beaucoup de raisons, nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, et il faut du temps pour améliorer la solidité de l’équipe. Aujourd’hui, avant de penser qui peut être le véritable adversaire du PSG, on doit d’abord penser à avoir une équipe solide, avec de l’identité. C’est la seule chose qui manque encore à cette équipe. Je ne suis pas énervé car je connais très bien le football, et tu ne peux pas tout construire en deux ou trois jours. Je suis focalisé sur le travail et la critique est logique, car tout le monde, même l’entraîneur, doit faire mieux »

    Jean-Marc Furlan (Troyes) : « Ce match sera une bonne façon de s’étalonner individuellement et collectivement face à ce qui se fait de mieux en France. Sur le plan psychologique, les leviers de motivation sont simples et évidents. Le poids des responsabilités est beaucoup plus important lorsqu’on joue des équipes à notre niveau. Le test est intéressant. Nous sommes curieux de savoir si nous sommes capables d’élever notre niveau de jeu. Les joueurs savent que s’ils n’arrivent pas à se dépasser, ils sont en grand danger. C’est un challenge exceptionnel qu’il faudra relever. Pour un coach, le discours n’est pas très compliqué. Le contexte est particulièrement plaisant, avec un match de gala à jouer,  avec un vrai danger de prendre une volée. Dans ces conditions, n’importe quel athlète de haut niveau sait se transcender. »

    By
    @
    OTER ?>