Restez connectés avec nous

Club

PSG/City –Eric Di Meco analyse le match PSG-Manchester City et s’en prend à Blanc et à Motta

L´ancien monégasque Eric Di Meco est revenu sur la mauvaise prestation des joueurs parisiens contre Manchester City en quart de finale de LDC et s´en est pris ouvertement sur les ondes de RMC aux choix de l´entraîneur Laurent Blanc et au joueur Thiago Motta.

Le commentateur sportif sur BeIn Sport et ancien footballeur Eric Di Meco est revenu sur les ondes de Radio Monte-Carlo sur la faible prestation des joueurs parisiens lors du quart de finale aller de Ligue des Champions contre Manchester City.

Il estime que l´entraîneur parisien, Laurent Blanc, a une large responsabilité dans la contre-performance de l´équipe de la capitale en ayant eu des choix stratégiques discutables. Il revient précisement sur le choix de titulariser Cavani en attaque au lieu de Lucas Moura et Serge Aurier en défense, de retour de CFA:

« Il y a une défaillance du coach qui nous sort Cavani du chapeau. Lucas aurait pu fixer Clichy ou Sagna. Tu jettes Aurier sans sommation, il n’a même pas eu 20 minutes face à Nice ! »

Il juge que c´est presque toute l´équipe parisienne (à l´exception de Thiago Silva et de Maxwell) qui a failli face à une équipe moyenne de Manchester City :

« Il y a eu trop de défaillances pour rivaliser contre une équipe moyenne de City. Les deux qui mettent en danger l’équipe, c’est David Luiz d’entrée, et Thiago Motta qui n’a pas eu son rôle de régulateur. (…) Les trois de l’entre-jeu n’y étaient pas, il fallait faire descendre Di Maria plus tôt. (…) Deux joueurs (qui) ont été au niveau: Thiago Silva et Maxwell qui a apporté le danger en seconde période. »

Il revient sur le joueur italo-brésilien du PSG, Thiago Motta, qu´il juge ne plus être au niveau du Paris Saint-Germain version Ligue des Champions et ce, depuis longtemps :

« (Thiago Motta) Lui, c’est Verratti qui le rend bon! Il est carbo ! Et ça fait longtemps que c’est comme ça. Continuez avec Motta et vous verrez le retour !! (…) Regardez les matches. Et dites-moi combien de ballons il a récupéré Motta… ».

A la décharge du milieu italien, c´est quand même lui qui lance Zlatan Ibrahimovic pour son face à face (perdue) avec Hart à la 24e min et il n´a perdu que 3 ballons durant tout le match.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club