Restez connectés avec nous

Adversaires

Quand Anigo demande une sanction pour Jallet

Coupable de vilains gestes sur Blaise Matuidi lors du dernier match entre l’OM et le PSG, Morgan Amalfitano devrait être logiquement sanctionné par la commission de discipline de la LFP. Mais selon José Anigo, cette histoire prend une ampleur démesurée.

Le directeur sportif marseillais estime que le lynchage médiatique dont est victime Amalfitano est injuste et demande même que Christophe Jallet, qui a annoncé avant le match que c’était au tour du PSG de mettre des « gifles » lors du Clasico, soit sanctionné pour ses propos. « Ses propos n’ont pas lieu d’être. Il faut arrêter de faire de Morgan un bouc-émissaire et de le jeter en pâture. C’est certainement l’un des clasicos les plus tranquilles de l’histoire, c’est dommage d’amplifier cette affaire, d’en faire une « affaire d’état ». On a des arguments à faire valoir, des images à montrer. Et si Morgan doit être sanctionné, il faudra qu’un comité d’éthique se penche sur les paroles de Jallet avant le match, qui appelait à mettre des gifles. L’arbitrage a été parfait. J’étais à la mi-temps dans le bureau de Tony Chapron et il a fait de la pédagogie avec les deux joueurs. Même Matuidi, après le match, a dit que ses propos avaient pu le provoquer », a osé déclarer Anigo dans les colonnes de la Provence. Habitué à sortir des inepties sur le PSG, le dirigeant phocéen s’enfonce un peu plus en prenant les propos de Jallet au premier degré. Bizarrement, cela ne nous étonne même pas.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires