Autour du PSG

Quand l’OL avait supervisé Lucas et Pastore

Publie le 20/02/2013 a 16:25



  • Florian Maurice, ancien joueur du PSG (1997-1998), est aujourd’hui recruteur au sein de l’Olympique Lyonnais. En poste depuis 2009, l’ancien international français a avoué avoir supervisé deux prodiges sud-américains aujourd’hui au PSG : Lucas Moura et Javier Pastore. Deux joueurs qui lui ont filé entre les mains pour plusieurs raisons.

    « Tous les recruteurs ont des exemples comme ça. Des joueurs que nous avons vus dans des compétitions internationales de jeunes et qui ont explosé aujourd’hui. Par exemple, j’ai observé Lucas Moura il y a deux ans et demi mais c’était déjà un mec assez connu au Brésil. Ce n’était pas réellement une découverte mais quand j’étais rentré du Sudamericano U20, c’est un joueur qui m’avait fait une très bonne impression. Le souci, c’est qu’il jouait déjà à São Paulo et c’est compliqué de le faire sortir d’un club comme ça. Il y a eu également Javier Pastore que j’avais suivi à ses débuts à Huracan, en Argentine. Tous les recruteurs pourront te donner des exemples comme ça. Des joueurs on en voit tous les jours. Personnellement, je regarde trois, quatre matches par jour et j’ai toujours des joueurs qui m’attirent. On fait un peu les joueurs au dernier moment, c’est un peu particulier. On a du mal à travailler en amont, aussi par le fait qu’on a un très bon centre de formation », a confié Florian Maurice pour Sharkfoot.

    Publie le 20/02/2013 a 16:25

    Quand l’OL avait supervisé Lucas et Pastore

    Florian Maurice, ancien joueur du PSG (1997-1998), est aujourd’hui recruteur au sein de l’Olympique Lyonnais. En poste depuis 2009, l’ancien international français a avoué avoir supervisé deux prodiges sud-américains aujourd’hui au PSG : Lucas Moura et Javier Pastore. Deux joueurs qui lui ont filé entre les mains pour plusieurs raisons.

    « Tous les recruteurs ont des exemples comme ça. Des joueurs que nous avons vus dans des compétitions internationales de jeunes et qui ont explosé aujourd’hui. Par exemple, j’ai observé Lucas Moura il y a deux ans et demi mais c’était déjà un mec assez connu au Brésil. Ce n’était pas réellement une découverte mais quand j’étais rentré du Sudamericano U20, c’est un joueur qui m’avait fait une très bonne impression. Le souci, c’est qu’il jouait déjà à São Paulo et c’est compliqué de le faire sortir d’un club comme ça. Il y a eu également Javier Pastore que j’avais suivi à ses débuts à Huracan, en Argentine. Tous les recruteurs pourront te donner des exemples comme ça. Des joueurs on en voit tous les jours. Personnellement, je regarde trois, quatre matches par jour et j’ai toujours des joueurs qui m’attirent. On fait un peu les joueurs au dernier moment, c’est un peu particulier. On a du mal à travailler en amont, aussi par le fait qu’on a un très bon centre de formation », a confié Florian Maurice pour Sharkfoot.




  • Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • maxou

      A part a paris il n y a jamais eu de vraie star a la mode en france. c la verité oubien elles avaient 34 ou 35 ans.

    • Clumssy

      Facile à dire après…

    • maher93

      wouais ..en attendant ils sont chez nous ducon.

    • bjr personne a des nouvelle pour lucas et menez?pour dimanche

    • Arteta Psg

      la seul stars que Lyon à recruter pendent la période de sa domination de ligue 1 c’est Milan Baros

      • Urtikan

        giovani elber me faisait bien triper durant sa bonne époque, lorsqu’il était au bayern. c’était pas n’importe qui, ce joueur. Mais bon, à Lyon, ce n’était plus trop ça…

        • Arteta Psg

          Giovanni Elber et wiltord aussi j’avais oublier merci

          • Olmecinho

            Et Carew, Fred, Nilmar des joueurs mal exploité, pareil que Lissandro qui était International à Porto, et qui a perdu sa place à Lyon

    • Slash1276

      Hahahaha! Super on est content!

      • maher93

        génial .ah merde j ai vomi.lol

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Féminines - Bruno Salomon s'attend à une finale de LDC "électrique"

    Féminines – Bruno Salomon s’attend à une finale de LDC « électrique »

    Actu Féminin

    Bruno Salomon, chroniqueur sur France Bleu, s’est exprimé à propos de la finale de la Ligue des Champions ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    8 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    8 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy On essaye de mettre toutes les chances de notre côté

    Féminines – Delannoy « On essaye de mettre toutes les chances de notre côté »

    Actu Féminin

    Le 1er juin prochain à Cardiff, les équipes féminines du Paris Saint-Germain et de l’Olympique Lyonnais ...

    Vidéos PSG

    Quand l’OL avait supervisé Lucas et Pastore

    <Autour du PSG , Club , Interviews

    Florian Maurice, ancien joueur du PSG (1997-1998), est aujourd’hui recruteur au sein de l’Olympique Lyonnais. En poste depuis 2009, l’ancien international français a avoué avoir supervisé deux prodiges sud-américains aujourd’hui au PSG : Lucas Moura et Javier Pastore. Deux joueurs qui lui ont filé entre les mains pour plusieurs raisons.

    « Tous les recruteurs ont des exemples comme ça. Des joueurs que nous avons vus dans des compétitions internationales de jeunes et qui ont explosé aujourd’hui. Par exemple, j’ai observé Lucas Moura il y a deux ans et demi mais c’était déjà un mec assez connu au Brésil. Ce n’était pas réellement une découverte mais quand j’étais rentré du Sudamericano U20, c’est un joueur qui m’avait fait une très bonne impression. Le souci, c’est qu’il jouait déjà à São Paulo et c’est compliqué de le faire sortir d’un club comme ça. Il y a eu également Javier Pastore que j’avais suivi à ses débuts à Huracan, en Argentine. Tous les recruteurs pourront te donner des exemples comme ça. Des joueurs on en voit tous les jours. Personnellement, je regarde trois, quatre matches par jour et j’ai toujours des joueurs qui m’attirent. On fait un peu les joueurs au dernier moment, c’est un peu particulier. On a du mal à travailler en amont, aussi par le fait qu’on a un très bon centre de formation », a confié Florian Maurice pour Sharkfoot.

    By
    @
    OTER ?>