Restez connectés avec nous

Club

Quatre bonnes raisons de garder Erding

Après une première saison ponctuée de 15 buts en Ligue 1, Mevlut a déçu l’année dernière, n’inscrivant que 8 buts en championnat malgré 34 apparitions, et un nombre d’occasions incalculables. Seulement, à 24 ans et avec un potentiel certain, n’est-il pas un peu tôt pour se séparer de l’international turc ?

Erding : un joueur qui embrasse l’écusson

Cela n’aura certainement pas échappé aux supporters parisiens, Mevlut Erding a toujours déclaré que Paris était « son club de cœur ». Cette phrase que tant de joueurs utilisent dans le seul but de se faire apprécier de leur public. Seulement Erding a prouvé à de maintes reprises qu’il le pensait réellement. Pour preuve, il est un des seuls joueurs à embrasser l’écusson PSG ou à soulever son maillot pour faire apparaître un T-Shirt « Paris est magique » lorsqu’il marque un but, l’un des seuls à venir saluer le public en fin de rencontre… Rien que pour cela, il mérite un peu plus de respect de la part du public, et les sifflets à son égard sont incompréhensibles.

Ses coéquipiers l’apprécient

Hier encore, lorsqu’il a inscrit le 2e but parisien, Mevlut a levé les bras, fêté dignement son but, et a été largement félicité par ses coéquipiers, qui commencent tour à tour à déclarer leur soutien et à souhaiter qu’il reste au club.

Quatre compétitions, quatre attaquants ?

Tous ceux dont le cœur bat pour les couleurs rouge-et-bleu se sont assez plaint ces dernières années d’un effectif limité pour être compétitif sur tous les tableaux. Cette année, avec l’arrivée des Qataris, l’argent ne manque pas et le salaire d’Erding n’empêchera pas les dirigeants de dormir tranquilles. Gameiro est indiscutable et devrait être titulaire toute la saison, Hoarau est son remplaçant attitré (mais blessé pour une durée indéterminée), et l’arrivée de Boriello (si cela se concrétise) porterait le nombre d’attaquant dignes de ce nom à 3. Avec quatre compétitions à disputer, Erding ne semble pas être de trop dans l’effectif !

Pourquoi le vendre à un concurrent ?

Avec les arrivées annoncées de Boriello (qui est certes un très bon attaquant) ou Amauri, il est évident que le temps de jeu accordé à Erding ne devrait pas aller en s’améliorant, à moins de prestations régulières de très haut niveau. On peut alors comprendre que le joueur songe à trouver un autre club qui lui permettrait tout simplement de jouer au football. Mais si l’on peut à la limite comprendre un départ vers un championnat étranger, il paraît aberrant d’envisager de le céder à un concurrent direct pour le titre tel que Rennes, à qui il ne manque qu’un véritable attaquant de pointe pour avoir un effectif complet. En bref, Erding est un joueur au potentiel énorme, qui se crée beaucoup d’occasions (il ne faut pas l’oublier), qui donne tout sur un terrain, et qui peut encore apporter au club. S’il doit perfectionner sa finition (hier encore, il faut le reconnaître, son but était limite), il apporte tout de même des garanties et n’a jamais fait de caprices lorsqu’il a été placé sur le banc. Alors Mevlut, reste à Paris !!!

Derniers articles

Autres articles présents dans Club