Anciens

Rabesandratana : « Zlatan a besoin d’être le centre du monde »

Eric Rabesandratana Cavani "Si Zlatan reste, ce sera un nouveau frein pour lui."
Publie le 10/10/2012 a 13:28



  • Après huit journées de Ligue 1, force est de constater que la question de l’Ibra-dépendance se pose au PSG. Sans le géant suédois, le club de la capitale se serait sans doute incliné à Marseille dimanche dernier.

    « Zlatan a besoin d’être le centre du monde. Que ses coéquipiers soient à ses pieds ne doit pas le déranger beaucoup, au contraire. Mais d’un autre côté, il attend d’eux qu’ils élèvent leur niveau de jeu », explique ce mercredi l’ancien capitaine parisien, Eric Rabesandratana, dans les colonnes du Parisien. Le même journal révélait hier que l’ancien Milanais n’avait pas apprécié le niveau de jeu de certains de ses partenaires lors du Clasico.

    La semaine passée faisait office de double test pour les Rouge et Bleu. Résultat des courses : une défaite et un nul. « J’ai été frappé par le manque d’engagement défensif à Porto comme à Marseille. Trop peu d’agressivité dans les duels, un marquage distant, beaucoup de trop de liberté laissée à l’adversaire », poursuit Rabesandratana, défenseur ayant évolué à Paris entre 1997 et 2001 (135 matches joués, neuf buts marqués).

    Publie le 10/10/2012 a 13:28

    Rabesandratana : « Zlatan a besoin d’être le centre du monde »

    Après huit journées de Ligue 1, force est de constater que la question de l’Ibra-dépendance se pose au PSG. Sans le géant suédois, le club de la capitale se serait sans doute incliné à Marseille dimanche dernier.

    « Zlatan a besoin d’être le centre du monde. Que ses coéquipiers soient à ses pieds ne doit pas le déranger beaucoup, au contraire. Mais d’un autre côté, il attend d’eux qu’ils élèvent leur niveau de jeu », explique ce mercredi l’ancien capitaine parisien, Eric Rabesandratana, dans les colonnes du Parisien. Le même journal révélait hier que l’ancien Milanais n’avait pas apprécié le niveau de jeu de certains de ses partenaires lors du Clasico.

    La semaine passée faisait office de double test pour les Rouge et Bleu. Résultat des courses : une défaite et un nul. « J’ai été frappé par le manque d’engagement défensif à Porto comme à Marseille. Trop peu d’agressivité dans les duels, un marquage distant, beaucoup de trop de liberté laissée à l’adversaire », poursuit Rabesandratana, défenseur ayant évolué à Paris entre 1997 et 2001 (135 matches joués, neuf buts marqués).




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Tout a fait Thierry

       Laspalles c’est ça ;)

    • C’est Nicolas Laspalles

    • meiz

      c nicolas pasquale

      • Tout a fait Thierry

         Presque.. Pasquale t’es sûr ? lol

    • Tout a fait Thierry

       Question qui tue : qui est le joueur en arrière plan de Rabé sur la photo ? Hé hé.

      • Moba94

        c’est Laspalles il me semble…

      • Sosofig

        nicolas laspalles

    • Fred

      « un marquage distant et une trop grosse liberté laissée à l’adversaire » il a tout compris rabesdratana, carlo devrait l’ecouter

    • ParisforEver

      Tout comme Messi au Barca et CR7 au Réal … C’est la marque des grands joueurs le collectif doit bosser pour eux mais aussi hausser son niveau de jeu pour eux !!!! Et au final c’est toute l’équipe qui y gagne si tous le monde joue le jeu.

    • pastore et menez doivent élèvent leur niveau de jeux pardon

    • furioXV2

       « Zlatan a besoin d’être le centre du monde. Que ses coéquipiers
      soient à ses pieds ne doit pas le déranger beaucoup, au contraire »……………..                    Ils ont joué dans quel club ensemble pour qu’il le connaisse aussi bien?

      • Xnorb05

        Aucun. Mais il est normal que l’un des meilleur joueur du monde veuille être le centre du monde de son équipe. c’est même très bien, ça attire toute l’attention sur lui et on s’est que zlatan aime sa et est dailleur très bon comme sa.

        • Ribouxka

          c’est exactement ce qu’a dit Gameiro après son doublé contre sochaux, que c’est grace au fait que les défenses adverses sont omnibulés par Zlatan qu’ils en oublient le 2ème attaquant 

    • Xnorb05

      Il a tout dit

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Le PSG disputera le Trophée Ooredoo des Champions contre le Club Africain de Tunis le 4 janvier"
    10 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Handball - Thierry Omeyer prolonge son contrat au PSG jusqu'en 2018"
    18 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Rabesandratana : « Zlatan a besoin d’être le centre du monde »

    Eric Rabesandratana Cavani "Si Zlatan reste, ce sera un nouveau frein pour lui." <Anciens , Clasico , Club

    Après huit journées de Ligue 1, force est de constater que la question de l’Ibra-dépendance se pose au PSG. Sans le géant suédois, le club de la capitale se serait sans doute incliné à Marseille dimanche dernier.

    « Zlatan a besoin d’être le centre du monde. Que ses coéquipiers soient à ses pieds ne doit pas le déranger beaucoup, au contraire. Mais d’un autre côté, il attend d’eux qu’ils élèvent leur niveau de jeu », explique ce mercredi l’ancien capitaine parisien, Eric Rabesandratana, dans les colonnes du Parisien. Le même journal révélait hier que l’ancien Milanais n’avait pas apprécié le niveau de jeu de certains de ses partenaires lors du Clasico.

    La semaine passée faisait office de double test pour les Rouge et Bleu. Résultat des courses : une défaite et un nul. « J’ai été frappé par le manque d’engagement défensif à Porto comme à Marseille. Trop peu d’agressivité dans les duels, un marquage distant, beaucoup de trop de liberté laissée à l’adversaire », poursuit Rabesandratana, défenseur ayant évolué à Paris entre 1997 et 2001 (135 matches joués, neuf buts marqués).

    By
    @
    OTER ?>