Restez connectés avec nous
Rennes/PSG - Tuchel en conf : importance du match, concentration, qualités rennaises, préparation et Mbappé

Club

Rennes/PSG – Tuchel en conf : importance du match, concentration, qualités rennaises, préparation et Mbappé

Samedi, lors de la finale de la Coupe de France, le Paris Saint-Germain affrontera le Stade Rennais au Stade de France (coup d’envoi à 21h, diffusion sur France 2 et Eurosport). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer l’état d’esprit qu’il veut avant la finale, l’importance du titre, les qualités de l’adversaire et l’évolution de Mbappé. Retrouvez le point sur le groupe ici.

Neymar à Turin pour l’anniversaire de Douglas Costa ?

Neymar, je ne sais pas, je suis son entraîneur, pas son père, ni la police. Il a fait l’entraînement hier et il est là aujourd’hui. »

Mon sentiment ?

C’est un match très important pour le club, pour nous, pour moi aussi personnellement. C’était un objectif d’être champion de France et de gagner la Coupe de France. C’est un grand match, pour un titre. Ce n’est pas un moment pour réfléchir au fait que nous faisons une bonne saison ou non. Il faut penser à ce match et se préparer pour le match.

« Nous ne sommes pas là pour faire de la théorie. On est ici pour gagner demain. »

La saison dépend de la finale ?

Vous pouvez essayer de me parler de bilan et de voir si c’est raté ou non. Mais ce n’est pas comme ça. Je ne pense qu’à ce match et ce n’est pas le moment pour un bilan. Si tu gagnes, la Ligue des Champions c’est différent bien sûr. Mais aussi pour la Coupe de France ou la Coupe de la Ligue. Mais nous ne sommes pas là pour faire de la théorie. On est ici pour gagner demain.

Qui sera dans les buts ?

Je ne le dis pas, car on le dira aux gardiens ce soir. On a un entraînement, puis on prendre notre décision. C’est une finale, on ne peut pas dire qui jouera demain.

« On attend les meilleures choses de nous-mêmes. Il faut se préparer au fait que ce n’est pas facile. »

Sous pression ? 

Nous sommes toujours sous pression ici. Quand on est le PSG, tout le monde attend de nous de gagner. Tout le monde pense que c’est normal quand on gagne…quand on fait des choses très fiables et constantes et que l’on gagne le championnat avec 17 points d’avance, les gens pensent que c’est facile. Mais on sait que ça ne l’est pas. Les joueurs ont fait quelque chose d’exceptionnel. Ils ont montré une qualité et une mentalité extraordinaire.

Si on gagne, on nous dit que c’est facile. Mais c’est comme ça, ce n’est pas grave. C’est l’inverse de facile. Mais la plus grande pression, c’est entre nous. Car on attend les meilleures choses de nous-mêmes. Il faut se préparer au fait que ce n’est pas facile.

Le Stade de France ?

Je suis venu ici une fois, c’était impressionnant. Je suis content de pouvoir s’entraîner ici. J’aime le jour d’avant pouvoir s’entraîneur au stade, c’est un moment pour réfléchir. Je vois que j’ai beaucoup de chance dans ma vie d’être entraîneur à ce niveau. C’est un moment très spécial.

« Ce n’est pas facile de défendre, ce sera une clef pour demain. »

Rennes ? 

Ils ont mérité d’être ici. Ils ont fait de beaux matchs cette saison. Notamment en Europa League et contre nous au Parc des Princes. C’était très dur face à une équipe courageuse, capable de jouer très fluide. C’est une équipe très offensive. Ils ont beaucoup de vitesse et de talent. Il y a Ben Arfa qui a un rôle libre. Ce n’est pas facile de défendre, ce sera une clef pour demain.

Mbappé a pris un rôle clef en l’absence de Neymar ?

C’est difficile de répondre, car les choses comme ça changent toujours dans une saison. Kylian n’a pas été blessé et très décisif, donc forcément ça influence le statut. C’est normal que le sien grandisse. Il a envie de cela et il l’a fait. Il apprend les responsabilités et il a grandi.

« C’est une finale, il faut gagner. »

Le match le plus difficile à préparer de la fin de saison et tendu ?

Pourquoi le plus difficile ? Nous sommes habitués à la pression et je suis surpris que nous soyons 20 à l’entraînement ! (rires). Aujourd’hui, on a dû réfléchir à l’entraînement (rires). Mais ce n’est pas le plus difficile. Je ne suis pas tendu. Ce n’est seulement pas le moment de parler d’autre chose que Rennes. C’est une finale, il faut gagner. Pour cela, il faut être préparé et ne pas faire de grande chose créative. Il faut faire une performance ensemble. C’est ce qui est important, pas les autres choses.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club