Restez connectés avec nous
Rennes/PSG - Tuchel en conf : intensité, Gueye, Marquinhos, Diallo, Neymar et Di Maria

Club

Rennes/PSG – Tuchel en conf : intensité, Gueye, Marquinhos, Diallo, Neymar et Di Maria

Dimanche, pour le compte de la 2e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain affrontera le Stade Rennais au Roazhon Park (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer la rencontre de demain, la recrue Idrissa Gueye (29 ans), Marquinhos (défenseur/milieu de 25 ans), Abdou Diallo (défenseur de 23 ans) le cas de Neymar (attaquant de 27 ans) et le travail de l’équipe. Retrouvez ici le point sur le groupe. Et là la conférence de presse de Diallo.

Le Trophée des Champions ?

C’était un match difficile, c’est une équipe courageuse qui joue de façon disciplinée. Ils ont gagné leur premier match et je pense qu’ils veulent montrer une performance courageuse contre le PSG. On a des images, on a joué beaucoup de fois contre eux dernièrement. Je m’attends à un match très intensif. C’est bien pour nous améliorer.

Tuchel « C’est nécessaire de lui donner du temps pour s’adapter. »

La première semaine de Gueye et comment il sera utilisé sur le terrain ?

L’intégration est facile, il parle français et anglais dont il peut parler avec tout le monde. Il est très poli et humble. On peut voir qu’il doit s’adapter à notre style et à nos exercices. C’est nouveau pour lui, alors que les autres sont habitués. C’est nécessaire de lui donner du temps pour s’adapter. Mais il est attentif et c’est bien qu’il soit avec nous. C’est un peu tôt pour lui, mais avec les blessés c’est possible qu’il fasse le vol avec nous. Il est un milieu, il peut jouer en 6, en double 6 ou en 8. Il est là pour récupérer le ballon, fermer les espaces, aider les autres. C’est ce que nous attendons de lui.

Diallo a dit qu’il peut mieux faire ?

Bien (rires), d’habitude c’est l’entraîneur qui le dit. Mais il a fait bien. C’est toujours difficile de commencer, il faut s’adapter à beaucoup de choses. Et notamment de jouer au Parc des Princes, il y a de la pression. Mais il s’adapte. Il est très ambitieux et c’est bien. Diallo a le bon état d’esprit, il fait l’entraînement avec qualité et il veut regarder des vidéos. C’est important de toujours vouloir s’améliorer. Il est ouvert pour les discussions.

Tuchel « Il n’y a pas de limite pour Marquinhos. »

L’évolution de Marquinhos ?

Il s’est habitué à ce poste, il a gagné en confiance. Au début, il se sentait surtout défenseur central. Mais maintenant il se sent bien dans ce rôle, car il peut toujours avoir de l’influence sur le match. C’est bien pour lui et pour nous. On peut voir tout son potentiel, il est incroyable. Il peut jouer au même niveau, le plus haut niveau, en défense ou au milieu. Il n’y a pas de limite pour lui.

La différence avec Gueye ?

Ils sont différents, il y a aussi Leandro Paredes, qui peut accélérer le jeu avec des passes. Marquinhos est très complet, il peut jouer dans différents registres. Idrissa n’est pas un défenseur, on doit attendre de le voir jouer, mais il sait récupérer le ballon et aider les autres. On doit attendre pour voir ses limites. Notre défi c’est de le pousser à ses limites pour qu’il soit important pour nous.

Tuchel « S’il n’y a rien, Neymar reste avec nous. Il a 3 ans de contrat. »

Plus le temps passe, plus Neymar pourrait rester ? Il en est conscient ?

Je ne sais pas si le temps change beaucoup de choses. Mais oui, le mercato va fermer à un moment. C’est pour moi, je peux seulement répéter cela n’a pas changé les choses. C’est mon joueur, il est dans le vestiaire. Si je pense à une équipe forte, il y a Neymar avec un état d’esprit bien, avec agressivité, avec une bonne forme physique. Aujourd’hui, il n’y a pas de solution pour sortir du club. Alors rien n’a changé. Notre relation est la même, c’est entre lui et le club. Et s’il n’y a rien, il reste avec nous. Il a 3 ans de contrat.

Optimiste pour le faire rejouer ? Si on a parlé de l’accueil du Parc ?

Je n’ai pas parlé avec lui de cela, mais je sais qu’il est très sensible. Je suis convaincu qu’il sait que c’est difficile pour lui s’il reste de convaincre qu’il est bien avec nous. Mais je reste avec lui et on fera en sorte qu’il rentre avec le meilleur niveau possible. Quand il jouera avec le groupe, cela doit monter je pense à lui avec des courses agressives et la capacité à jour 95 minutes.

Di Maria peut encore progresser ?

C’est très difficile. Peut-être que le fait d’être toujours au même niveau c’est une progression. On va faire au mieux pour qu’il soit toujours en forme et joue. Il faut que ce soit comme la saison dernière, très fiable et décisif. Mais il a été blessé en fin de saison passée, c’est pour cela que je fais attention. Je ne sais pas s’il va commencer demain. S’il est blessé, il nous manquera. Il a déjà marqué 2 buts, alors j’aime qu’il puisse finir le match avec nous.

Tuchel « Cette phase de préparation continue. »

Sur quoi j’ai insisté cette semaine à l’entraînement ?

C’était un peu compliqué, parce qu’on a beaucoup de joueurs qui ont commencé à des moments différents. Il y a Idrissa Gueye, les Sud-américains, Edinson Cavani à part, tous les autres qui ont plus de semaines. C’est un peu difficile de bien ajuster le travail pour tous. Mais on a fait une double session mercredi. Il y a eu de la fatigue, c’est normal. Cette phase de préparation continue. Les vols en Chine sont toujours dans les corps et les têtes. L’entraînement aujourd’hui il y a eu beaucoup d’intensité. Je suis convaincu que nous sommes prêts. On va continuer à mettre de l’intensité et du volume la semaine prochaine.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club