Restez connectés avec nous
Réveillère revient en détails sur son transfert avorté au PSG en 2012

Club

Réveillère aurait dû avoir « le feu vert »

A l’heure actuelle, « l’énigme Réveillère » n’est toujours pas élucidée.

Le latéral droit, qui devait initialement être échangé avec Milan Bisevac, n’aurait « pas donné satisfaction » lors de sa visite médiale. La décision du staff parisien de « recaler » l’international français laisse Jean-Michel Aulas dubitatif. « On a fait une seule opération importante qui est l’arrivée de Bisevac. Il devait y avoir en contrepartie le départ d’Anthony Reveillère, malheureusement, les choses ne se sont pas faites du fait du PSG, il faut le dire. Anthony a d’autres offres, même si, pendant le week-end, nous avons attentivement regardé sa situation médicale pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïtés. Nos médecins ont donné le feu vert, ce qui aurait du être le cas à Paris. Il a un bon de sortie, il a des offres. Il peut partir, mais il peut aussi rester », a confié le président rhodanien sur les ondes de la radio RTL.

Lors de la visite médicale, c’est le genou d’Anthony Réveillère qui aurait inquiété les médecins parisiens. Le défenseur avait reçu un  choc lors du match contre le Gazélec d’Ajaccio, en demi-finale de la Coupe de France, au mois d’avril dernier. « Vous en saurez plus dès qu’on pourra vous en dire plus », a promis Rémi Garde la semaine passée.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club