Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Riolo encense Leproux

Après avoir littéralement démonté Leonardo il y a quelques jours (voir article), Daniel Riolo est revenu sur l’arrivée officielle de Leonardo au PSG et aussi sur l’éviction de Robin Leproux. Pour le consultat de RMC, l’ex-président parisien a servi d’intermédiaire parfait entre un PSG à l’agonie et un renouveau apparu grâce au rachat du club.

« Il est donc là, le nouvel homme fort du PSG. Il était temps. Le feuilleton devenait lassant et de piètre qualité. Pas de grand ménage, mais tout de même la fin de la présidence déléguée du club. Un poste souvent bâtard qui a également disparu à l’OM cet été. Un poste qui convient à un président pantin, façon IVe République, ce que Robin Leproux n’était pas. Après avoir été très critique à son égard lors de sa première saison, j’avais ensuite largement modifié mon opinion. Avec lui, le PSG est redevenu un acteur majeur du foot français. Mais surtout, Paris a de nouveau ressemblé à un Club ! L’arrivée de joueurs tels Jallet, Bodmer, Nené a fait du PSG un club qui a de l’allure sur, mais aussi en dehors du terrain. En bref, si Paris doit maintenant changer de dimension, la présidence Leproux aura été la transition qu’il fallait. Et parmi les missions, nombreuses, d’autres doivent désormais, aussi, se charger de faire évoluer le Plan sécurité (ce qu’il aurait fait) pour rassembler définitivement la famille PSG. Et Léo dans tout ça ? Enfin clair. Enfin l’homme qu’on attendait impatiemment. Je ne retire rien de ce que je disais il y a quelques jours, j’attends juste que ces mauvaises premières impressions s’effacent. Sa volonté de clarifier la situation autour des besoins du club, de se rapprocher vite du coach, de mettre fin au délire mercato… Tout ça, va assurément dans le bon sens. Evolution et pas révolution, le PSG ne veut pas jouer les Man City, tant mieux ! », a écrit Riolo sur son blog.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG